Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

EXPRESS ORIENT

Otages en Syrie : la rançon ou la mort ?

En savoir plus

SUR LE NET

Après « l’Ice Bucket Challenge », place au « Rice Bucket Challenge »

En savoir plus

DÉBAT

Gouvernement Valls II : le bon choix ?

En savoir plus

FOCUS

Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un Mozart social-libéral à Bercy"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Si j'abandonne, tout s'effondre"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gouvernement Valls II : remaniement ou reniement ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Macron, l'anti-Montebourg à Bercy

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 16/03/2014

Les Turcs dénoncent la mort d'un adolescent

Au sommaire de cette édition : la Toile turque rend hommage à un adolescent décédé ; le président américain utilise l’humour pour promouvoir l’Obamacare ; et Arnorld Schwarzenegger propose aux internautes de piloter un tank avec lui.

LES TURCS DÉNONCENT LA MORT D’UN ADOLESCENT 

Une véritable marée humaine dans les rues de Turquie… Ces images circulant sur les réseaux sociaux illustrent l’ampleur des rassemblements organisés dans plusieurs villes du pays dont Istanbul et Ankara mardi et mercredi. Une mobilisation qui vise à dénoncer la mort de Berkin Elvan, un adolescent de 15 ans grièvement blessé par les forces de l'ordre lors de la vague de contestation antigouvernementale de juin dernier. Un décès que les citoyens ont appris mardi matin via un tweet publié par la famille de la victime. 

Un jeune homme devenu le symbole de la répression policière aux yeux d'une grande partie de la population. En effet, comme certains le rappellent sur Twitter, c’est en allant acheter du pain et non en participant au mouvement de protestation que Berkin Elvan a été touché à la tête par une grenade lacrymogène jetée par la police. Ainsi, dans la rue comme sur la Toile, c’est en brandissant des miches de pain que beaucoup choisissent de saluer la mémoire de la jeune victime. 

Et alors que les hommages se multiplient sur les réseaux sociaux via le hashtag #BerkinElvanÖlümsüzdür, qui signifie Berkin Elvan est éternel, de nombreux internautes font usage de ces mots-clés pour exprimer  leur colère à l’égard du gouvernement. Des utilisateurs du web qui diffusent notamment un portrait-robot de l’assassin de Berkin Elvan désigné sous les traits de Recep Tayyip Erdogan. Une manière d’accuser le Premier Ministre turc d’être responsable de la mort du jeune garçon en ayant donné l’ordre à la police de réprimer les manifestations de juin dernier.

 
USA : DE L’HUMOUR POUR PROMOUVOIR L’OBAMACARE

Utiliser l’humour pour faire la promotion de sa réforme du système de santé et inciter les Américains à se rendre sur le site mis en place par la Maison Blanche pour souscrire à l’Obamacare… c’est le pari un peu fou que s’est lancé Barack Obama en s’invitant sur le plateau de l’émission « Between two ferns » animée par le comédien Zach Galifianakis et diffusée, mardi, sur la plateforme web « Funny or Die ». Un programme loufoque dans le cadre duquel le président des Etats-Unis s’est notamment livré à un exercice de pédagogie à destination des jeunes citoyens tout en maniant habilement le second degré…  

Une initiative qui n’a pas tardé à s’avérer payante puisque comme l’explique sur Twitter Tara McGuiness, responsable de la communication de la Maison Blanche, le site Healthcare.gov a vu son trafic augmenter de 40 % dans les 24 heures qui ont suivi la mise en ligne de l’émission. Une explosion du nombre de visiteurs en grande partie liée à la popularité du programme dans lequel apparaît le président, celui-ci ayant été visionné plus de 11 millions de fois en l’espace d’une journée.  

Beau joueur, Barack Obama a d’ailleurs tenu à remercier Galifianakis via un message publié sur le compte Twitter de la présidence. Un post dans lequel il reconnaît que la fameuse vidéo a largement contribué à la promotion du site de l’Obamacare et au succès qu’il rencontre auprès des internautes depuis mardi.
 

TENDANCE DU JOUR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX 

Dans la ville de Keller, au Texas, éviter les contraventions pour excès de vitesse ou pour un manquement au code de la route, c’est possible en s’abonnant au compte Twitter @kellerpolice. Les forces de l’ordre locales ont en effet décidé d’utiliser le site de microblogging pour y publier des messages indiquant aux automobilistes où des contrôles de police sont effectués. Des avertissements diffusés en ligne qui devraient contribuer à rendre les routes plus sures explique Mark Hafner, le responsable de cette initiative…
 

INFOGRAPHIE DU JOUR

Avec 258 adeptes des selfies pour 100 000 personnes, Makati city, aux Philippines, est la capitale mondiale de cette pratique très en vogue actuellement sur les réseaux sociaux. C’est ce que révèle cette infographie récemment mise en ligne sur le site du magazine américain Time. Un outil qui permet d’apprendre qu’avec respectivement 202 et 155 accros aux selfies pour 100 000 habitants, ce sont New York et de Miami qui complètent le podium des villes les plus touchées par le phénomène.
 

LES PRÉSIDENTS AMÉRICAINS INCARNÉS À L’ÉCRAN

De George Washington à Barack Obama, les présidents des Etats-Unis n’ont cessé d’inspirer le septième art et la télévision. Fort de ce constat, l’internaute Van Victor a répertorié les incarnations des 43 chefs d’Etat américains au petit et au grand écran. On découvre ainsi que Lincoln, Roosevelt ou encore George W. Bush ont été maintes fois interprétés au cinéma contrairement à Benjamin Harrison ou Herbert Hoover, beaucoup moins plébiscités par Hollywood. Un travail à retrouver dans un album intitulé « Playing the President » publié sur la plateforme Imgur.

 
VIDÉO DU JOUR 

Arnold Schwarzenegger n’est pas peu fier de sa dernière acquisition. En effet, comme on peut le voir dans cette vidéo récemment mise en ligne, l’ancien gouverneur de Californie vient d’acheter un tank pour s’adonner à son pêché mignon : réduire en miettes toutes sortes d’objets. Une passion qu’un heureux internaute pourra prochainement partager avec l’acteur américain puisque ce dernier organise actuellement un concours en ligne sur le site Omaze.com pour gagner un tour à bord de son véhicule blindé. Une initiative étonnante destinée à faire la promotion du programme « After School All-Stars » qui s’occupe des enfants américains après leur journée d’école…

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

27/08/2014 Réseaux sociaux

Après « l’Ice Bucket Challenge », place au « Rice Bucket Challenge »

Au sommaire de cette édition : une journaliste indienne lance le « Rice Bucket Challenge » ; les recommandations de l’Egypte à la police américaine suscitent la polémique ; et...

En savoir plus

26/08/2014 Réseaux sociaux

« L’Ice Bucket Challenge » détourné par un acteur américain

Au sommaire de cette édition : un acteur américain revisite l’Ice Bucket Challenge pour dénoncer les brutalités policières ; le ministre indien des finances provoque la polémique...

En savoir plus

25/08/2014 Réseaux sociaux

Le convoi russe en Ukraine : pourquoi et pour qui ?

Au sommaire de cette édition : l’aide humanitaire russe en Ukraine divise les internautes ; des célébrités chinoises sont la cible d’une campagne anti-drogue de Pékin ; et un...

En savoir plus

22/08/2014 Réseaux sociaux

Le "Doubtfire Face", nouveau défi de la Toile contre le suicide

Au sommaire de cette édition : les internautes réalisent un nouveau défi en ligne pour lutter contre le suicide, un tweet du Président de la République d'Iran Hassan Rohani...

En savoir plus

23/08/2014 Réseaux sociaux

Birmanie : le marché des nouveaux médias en ligne de mire

Depuis 2010, la Birmanie s'est lancée dans une "transition démocratique", avec un gouvernement qui s'est engagé auprès de la communauté internationale à libéraliser le marché des...

En savoir plus