Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Mugabe veut mourir sur scène"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Agences européennes cherchent adresse

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Angela Merkel, le camouflet"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Zimbabwe : retenu par l'armée, Robert Mugabe préside tout de même une cérémonie

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le baiser imposé d'Al Franken

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

COP 23 en Allemagne : une occasion manquée ? (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Crise au Liban : la France à la manoeuvre

En savoir plus

TECH 24

Quoi de neuf, e-docteur ?

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Taux directeur : le diapason du système bancaire

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 18/03/2014

" E = mc2 "

© France 24

Presse française, Mardi 18 mars 2014. Au menu de cette revue de presse, l’impossibilité pour les étrangers résidant en France de voter aux municipales, la pollution invitée au débat dans la capitale, la mobilisation des syndicats contre le pacte de responsabilité, et une découverte (peut-être) majeure en astrophysique.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
Au menu de la presse française, ce matin, les municipales, et l’impossibilité, pour les étrangers résidant en France, d’y participer.
 
Libération a choisi de donner la parole à ces «exclus des urnes», des «sans voix» parmi lesquels on retrouve Toudo Traoré, 70 ans, un Malien, arrivé en France en 1969, à l’âge de 22 ans. Il regrette le report par François Hollande de ce qui a été l’une de ses promesses de campagne, le droit de vote aux étrangers lors des élections locales. Libération estime qu’«il n’est plus tolérable de tenir à l’écart des débats politiques des populations le plus souvent installées dans les quartiers»,  à un moment «où l’abstention est annoncée comme le triste vainqueur des scrutins à venir», et où «le Front national progresse dans la plupart des villes».
 
A moins d’une semaine du premier tour, à Paris, c’est la pollution qui s’est invitée dans le débat, après la décision du gouvernement d’imposer, hier, une journée de circulation alternée. La candidate socialiste Anne Hidalgo et son adversaire UMP Nathalie Kosciusko-Morizet se livrent la bataille du diesel, NKM expliquant que la pollution signe «l’échec persistant de l’équipe sortante, dont fait partie Anne Hidalgo, à enrayer la pollution», ce à quoi celle-ci répond que cette pollution n’est pas due à la politique municipale, mais à «la préférence des gouvernements précédents, dont a fait partie NKM, pour une fiscalité favorable au gazole». «Paris suffoque, et les candidats aux municipales s’étripent», résument les Echos.
 
Anne Hidalgo s’en est prise, aussi, aux écologistes, coupables selon elle d’avoir voté l’achat de 320 bus diesel l’année dernière. Ce à quoi les Verts ont répliqué en accusant, eux aussi, la municipalité sortante d’immobilisme. Le Figaro s’amuse de cette nouvelle polémique au sein de la gauche, et se moque de la décision du gouvernement d’imposer in extremis, et après plusieurs jours de pics de pollution, d’imposer la circulation alternée pour un seul jour: «cette mesure relève plus du gadget écolo que d’une politique environnementale digne de ce nom».
 
Le gouvernement est également critiqué par une partie des syndicats, qui appellent à manifester aujourd’hui contre le pacte de responsabilité. La CGT, FO, la FSU et Solidaires accusent le gouvernement de faire le jeu du patronat. L’Humanité dit s’être procuré les montants des aides perçues par 16 multinationales françaises, aux seuls titres des crédits d’impôts recherche et compétitivité emploi: plus de 1,7 milliard d’euros d’aide, malgré 28 milliards d’euros de bénéfices.
 
Le secrétaire général de la CGT Thierry Lepaon explique dans le Parisien que François Hollande mène une politique contraire à ses engagements: «il est bien loin le temps où le candidat Hollande clamait: «mon ennemi, c’est la finance»».
 
On termine avec une découverte qui pourrait valoir à des astrophysiciens américains le prix Nobel de physique. D’après le Figaro, ces chercheurs auraient observé des fluctuations de l’espace-temps qui pourraient avoir été provoquées par les premiers instants du big bang – un phénomène qu’Einstein avait imaginé en 1916.
 
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

20/11/2017 sécurité

"Mugabe veut mourir sur scène"

Au menu de cette revue de presse internationale, lundi 20 novembre, le refus de Robert Mugabe de quitter le pouvoir malgré la pression de ses compatriotes, de l’armée, et de son...

En savoir plus

20/11/2017 Revue de presse française

"Angela Merkel, le camouflet"

Au menu de cette revue de presse française, lundi 20 novembre, l’échec des tractations menées par Angela Merkel pour former un nouveau gouvernement. Emmanuel Macron face à la...

En savoir plus

17/11/2017 COP23

Environnement : "Non, il n'est pas trop tard"

Dans cette revue de presse française du 17 novembre : il n'est pas trop tard pour sauver la planète, c'est le cri d'alarme - et du cœur - de Libération. Au programme aussi : le...

En savoir plus

17/11/2017 Zimbabwe

"La fin est proche" pour Mugabe

Que va-t-il se passer au Zimbabwe, se demande-t-on ce vendredi matin dans la revue de presse internationale. Également au programme : les mains baladeuses d'un sénateur américain...

En savoir plus

16/11/2017 Revue de presse internationale

"Bye bye, Disgrace Mugabe"

Au menu de cette revue de presse internationale, jeudi 16 novembre, la mise en résidence surveillée de Robert Mugabe, après le coup de force de l’armée zimbabwéenne. L’invitation...

En savoir plus