Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • En direct : "aucune hypothèse exclue" après la disparition du vol d'Air Algérie

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

FRANCE

Paris : Anne Hidalgo avance sereine à l'approche du premier tour

© FRANCE 24 / Anne Hidalgo, mardi soir dans le 14e arrondissement de Paris

Texte par Steven JAMBOT

Dernière modification : 18/03/2014

La candidate socialiste à la mairie de Paris était mardi soir dans le 14e arrondissement de Paris, terre convoitée par son adversaire Nathalie Kosciusko-Morizet. Reportage.

Une affaire de femmes. Mardi 18 mars, à l’espace sportif Rosa Parks, en plein cœur du 14e arrondissement de Paris, Anne Hidalgo, candidate PS à la Mairie de Paris, est venue soutenir la tête de liste socialiste dans l’arrondissement, Carine Petit. Objectif : montrer la candidature rassemblée de la gauche dans l’arrondissement où se présente la candidate de l’UMP à la mairie de Paris, Nathalie Kosciusko-Morizet. Malgré un récent sondage la donnant en tête du second tour avec 52,5 % des intentions de vote, Anne Hidalgo a tenté de se garder de tout triomphalisme mais ne s’est pas privée d’afficher son enthousiasme.

Une candidature de gauche "assumée"

Le public, environ 350 personnes, était déjà acquis. Si bien que la candidate socialiste a voulu inciter l’auditoire à continuer à mobiliser les Parisiens à cinq jours du premier tour des municipales. "Je suis née en Espagne, sous Franco, où le droit de vote n’existait pas", a-t-elle déclaré en invitant les Parisiens à "se mêler de tout" car "ça change la démocratie".

Appeler à la mobilisation n’empêchait pas de décocher des flèches vers le camp de ses adversaires : "En face, ce n’est pas une équipe mais un ensemble d’individualités issues d’une famille conservatrice. (…) Nous sommes une équipe de gauche assumée, radicale et écologiste." Elle n'a pas manqué de rappeler le "parachutage" à Paris de NKM, députée de Longjumeau, dans l'Éssonne, pour soutenir la candidate socialiste du 14e arrondissement : "Tu n’as pas eu besoin de t’entourer d’une équipe de communication politique pour te forger une histoire."

Delanoë "mitraille"

Arrivé légèrement en retard, Bertrand Delanoë est passé après la candidate à la mairie de Paris, contre l’ordre de passage prévu. Et comme souvent dans les derniers meetings des élections municipales parisiennes version 2014, c’est l’actuel maire de Paris qui l’a emporté à l’applaudimètre. Une fois encore, mardi soir, il a montré son talent d’orateur. Sous les applaudissements d’une salle ravie, il a fustigé "l’obstruction systématique de la droite parisienne" aux projets menés par la majorité dans la capitale. Et d’enchaîner sur son bilan : son volontarisme politique dédié au logement, l’instauration des couloirs de bus, le Vélib, l’Autolib, etc.

Le maire de Paris s’en est également pris à NKM "qui semble plus s’intéresser à la présidentielle qu’à Paris (…). Elle voit sa candidature ici comme une étape", croit savoir Bertrand Delanoë qui résume : "Les Parisiens sont beaucoup plus sympas que les politiciens de droite." "Là, c’est la mitraille", glisse un spectateur aux premières loges. Dans l’auditoire, c’était la satisfaction générale.

 

Première publication : 18/03/2014

  • FRANCE

    Municipales 2014 : "Cachez ces candidats de la diversité que je ne saurais voir"

    En savoir plus

  • MUNICIPALES 2014

    Le nuage de pollution plane sur la campagne parisienne

    En savoir plus

  • MUNICIPALES 2014

    Listes du FN : un record entaché par des candidats inscrits malgré eux

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)