Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Simon Serfaty, professeur en relations internationales

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile dénonce les incursions russes en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'agneau russe"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le président du Parlement nigérien inquiété dans une affaire de trafic de bébés

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"J'aime les socialistes"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

BCE : la semaine de Mario Draghi ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

SUR LE NET

Transparence de la vie publique : la France rattrape son retard

En savoir plus

SUR LE NET

Guerre d'intimidation : EIIL contre les États-Unis

En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

  • Les troupes ukrainiennes abandonnent l'aéroport de Lougansk

    En savoir plus

  • République centrafricaine : les ravages de la haine

    En savoir plus

  • Des manifestants investissent le siège de la télévision d'État à Islamabad

    En savoir plus

  • Embargo russe : les producteurs français redoutent la concurrence polonaise

    En savoir plus

  • Importante victoire de l’armée irakienne face aux jihadistes de l’EI

    En savoir plus

  • Ligue 1 : le PSG frappe fort, Bordeaux lève le pied

    En savoir plus

  • Quand des selfies volés de stars nues enflamment la Toile

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine évoque la création d’un État dans l’est de l’Ukraine

    En savoir plus

  • Israël décide de s'approprier 400 hectares de terres en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Un immeuble s'effondre en banlieue parisienne, au moins sept morts

    En savoir plus

  • Un navire ukrainien bombardé au large de Marioupol

    En savoir plus

  • "J'aime les socialistes" ou l'opération séduction de Manuel Valls à La Rochelle

    En savoir plus

  • Un présumé recruteur pour le jihad en Syrie arrêté à Nice

    En savoir plus

  • Judo : les Françaises sacrées championnes du monde par équipe

    En savoir plus

  • Situation toujours aussi confuse au lendemain du coup d’État au Lesotho

    En savoir plus

  • Golan : les Casques bleus philippins "saufs", les fidjiens toujours détenus

    En savoir plus

  • Après deux ans de captivité au Mali, deux diplomates algériens libérés

    En savoir plus

Afrique

Vidéo : la renaissance des mausolées de Tombouctou

© Capture d'écran FRANCE 24

Vidéo par Nicolas FRÉBAULT , François RIHOUAY

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 18/03/2014

Les travaux de reconstruction des mausolées et des mosquées de Tombouctou ont commencé. Ces monuments classés au patrimoine mondial de l’Unesco avaient été détruits par des groupes armés au cours de l’occupation du nord du Mali en 2012.

Tombouctou renaît de ses cendres. Les habitants de la cité historique malienne ont commencé les travaux de reconstruction des mausolées, classés au patrimoine mondial de l'Unesco, endommagés au cours de l’occupation du nord et du centre du Mali par des groupes armés en juillet 2012.

"Nous allons reconstruire les mausolées, réhabiliter les mosquées, à Gao et à Tombouctou, et les bibliothèques des manuscrits", a déclaré à FRANCE 24 Lazare Eloundou, chef du bureau Unesco au Mali.

En 2012, il a suffi de quelques heures seulement pour que les djihadistes balayent 600 ans d’histoire. À coup de pioche et de burins, les islamistes d’Ansar Dine avaient détruit les mausolées de la grande mosquée Djingareyber, édifice majeur de Tombouctou où les grandes familles soufies se rendaient en pèlerinage. Dénonçant l’idolâtrie de ces lieux saints musulmans, les islamistes ont ravagé, selon l’Unesco, 14 des 16 mausolées de la cité ancienne.

"Une renaissance pour Tombouctou"

Mais aujourd’hui, la page de l’obscurantisme se tourne. Maintenant que ces groupes armés ont été chassés par l'intervention française au Mali, l'Unesco et les autorités maliennes ont lancé les travaux de reconstruction de ce patrimoine précieux. Trois prestigieuses mosquées et 14 mausolées seront remis sur pied.

"On a vu la destruction et nous assistons maintenant à la reconstruction. C'est un grand jour. Pour nous, c'est vraiment une renaissance pour Tombouctou", témoigne Abderrahmane Ben Essayouti, l’imam de la grande mosquée.

Estimé à 11 millions d’euros, le projet est financé principalement par la France, l'Union européenne, la Norvège et la Suisse. La coordination du plan d'action est pilotée par le ministère malien de la Culture, le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et l'Unesco, appuyés par la Minusma (mission des Nations unies au Mali).

Les manuscrits de Tombouctou, trésor national

Les bibliothèques qui abritent les précieux manuscrits de la ville seront également réhabilitées. Plus de 350 000 manuscrits ont pu été sauvés au nez et à la barbe des extrêmistes pour être cachés à Bamako. Les djihadistes sont tout de même parvenus à en brûler 4 200.

Aujourd'hui, cette masse considérable de documents est stockée dans une dizaine de maisons et ils se font discrets pour ne pas tenter d'éventuels trafiquants. Le centre de recherche et de documentation Ahmed Baba, qui détenait les précieux documents, devra patienter plusieurs mois avant de les récupérer. L'Unesco et les autorités maliennes souhaitent commencer à les rapatrier avant l'été 2014.

Tombouctou n'est pas la seule ville concernée. À Gao, le tombeau des Askia et le site archéologique de Gao Saneye, seront eux aussi réhabilités.

 

Première publication : 18/03/2014

  • MALI

    Les célèbres manuscrits de Tombouctou ont échappé à la destruction

    En savoir plus

  • MALI

    La bannière d'Ansar Dine flotte désormais sur tout le Nord-Mali

    En savoir plus

  • MALI

    Ansar Dine détruit les mausolées de la grande mosquée de Tombouctou

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)