Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Au Zimbabwe, le spectre de la crise économique plane toujours

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 19/03/2014

"Bâtards"

© France 24

Presse française, Mercredi 19 mars 2014. Au menu de cette revue de presse, les précisions de Médiapart sur le contenu des écoutes de Nicolas Sarkozy, la multiplication des affaires à droite, des pronostics de remaniement à gauche, et les économies à l’école.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
Au menu de la presse française, les révélations de Médiapart sur les écoutes de Nicolas Sarkozy.
 
Médiapart dit avoir eu accès aux transcriptions d’écoutes sur la ligne téléphonique ouverte sous une fausse identité par l’ancien président, pour ses conversations avec son avocat, avec lequel il se serait mis d’accord pour récompenser Gilbert Azibert. Ce haut magistrat de la Cour de cassation est soupçonné de les avoir renseignés sur le travail de ses collègues. D’après les échanges entre Sarkozy et son avocat, le premier aurait aussi été informé que les juges envisageaient de perquisitionner son bureau dans l’affaire du financement libyen de sa campagne de 2007, ce qui fait planer le soupçon de l’existence d’une taupe au sein de l’appareil d’Etat.
 
Les révélations de Médiapart font la Une de Libération, qui évoque un «complot» de Nicolas Sarkozy «contre la justice». Libé «interloqué» par ces révélations, «et par les insultes faites aux juges - «ces bâtards de Bordeaux»», comme les appelle Me Herzog. «D’un coup, les fausses polémiques orchestrées toute la semaine dernière par l’UMP semblent bien dérisoires».
 
Libération revient aussi sur l’audition aujourd’hui de Christine Lagarde par la Cour de justice de la République, pour son rôle joué dans l’arbitrage en faveur de Bernard Tapie– un arbitrage dans lequel Nicolas Sarkozy est soupçonné d’être intervenu.
 
Ces révélations tombent mal pour la droite, à 4 jours des municipales. D’autant que l’ancien président n’est pas le seul à se retrouver dans le collimateur. Michèle Alliot-Marie est actuellement mise en cause dans une enquête pour abus de confiance. Son domicile a été perquisitionné hier, selon Libération.
 
Pas étonnant, dans ce contexte, que l’UMP ait décidé de mettre ses rivalités internes en sourdine, au moins jusqu’aux européennes, rapporte le Figaro.
A gauche, les municipales approchant, les pronostics sur un possible remaniement se multiplient. Le Monde évoque une «tentation du statu quo» à l’Elysée, où le maintien de Jean-Marc Ayrault et un simple «ajustement» seraient envisagés.
 
Qui choisir pour poursuivre les chantiers déjà lancés, et notamment la réduction des déficits de 50 milliards? Pierre Moscovici estime dans le Figaro qu’il ne serait pas opportun de le remplacer.
 
Quant à son collègue du Budget, Bernard Cazeneuve, il serait «devenu un homme clef pour François Hollande», d’après les Echos.
 
A la gauche de la gauche, on ne croit pas à la volonté affichée de préserver l’Education nationale. Pour l’Humanité, «le changement de cap élyséen» ne va pas épargner l’enseignement public. Quant au journal la Croix il pointe «le grand écart» du coût des études, et rappelle que le choix des filières reste lié aux capacités financières des parents.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

20/01/2017 Donald Trump

"C'est parti pour le show"

Toute la presse française titre ce matin, presque sans exception, sur l’investiture de Donald Trump. Les journaux reviennent également sur le dernier débat avant le premier tour...

En savoir plus

20/01/2017 Donald Trump

"Du neuf dans un nouveau monde"

La presse mondiale revient ce matin évidemment sur l’investiture de Donald Trump. La situation en Gambie n’est toutefois pas oubliée.

En savoir plus

18/01/2017 Revue de presse internationale

"Ne l'appelez plus Theresa Maybe"

Au menu de la revue de presse internationale de ce mercredi, les commentaires des journaux anglo-saxons après le Brexit radical décidé par Londres. Les amateurs de jeux de mots...

En savoir plus

18/01/2017 Brexit

"Brexit et météo : le froid s'installe"

"Ressenti" est le mot à la Une de la revue de presse française de ce mercredi. Il y a le ressenti des journaux après le choix d'un Brexit radical décidé hier par Theresa May. Il...

En savoir plus

17/01/2017 Revue de presse internationale

"Le Royaume-Uni libéré, délivré"

Au menu de cette revue de presse internationale, mardi 17 janvier, le discours très attendu de Theresa May sur le Brexit et la réaction des Européens aux critiques de Donald...

En savoir plus