Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Qui peut arrêter Donald Trump ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : Moïse Katumbi, accusé de recruter des mercenaires, candidat à la présidentielle

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Un homme à la hauteur", le nain Dujardin

En savoir plus

FOCUS

Chute des prix du pétrole : les pays du Golfe face à une austérité jamais connue

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Irak : Moqtada al-Sadr, l'agitateur

En savoir plus

LE DÉBAT

Loi Travail : la bataille s'engage au Parlement (partie 2)

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

La mode, seconde industrie la plus polluante au monde

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Isabelle Kocher, seule dirigeante du CAC 40

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Amicalement vôtre"

En savoir plus

Economie

Orange : un début d'année marqué par un nombre "préoccupant" de suicides

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 19/03/2014

Dix salariés d'Orange se sont suicidés depuis janvier, soit presque autant que sur l'année 2013, selon un rapport de l'Observatoire du stress. Une situation "préoccupante" a jugé, mercredi, la ministre de la Santé, Marisol Touraine.

Orange de nouveau rattrappé par une série de suicides. Dix salariés de l'opérateur télécom se sont suicidés depuis janvier, a constaté l'Observatoire du stress et de la mobilité extrême. "C'est presque autant qu'au cours de toute l'année 2013", a annoncé, mardi 18 mars, cet organisme créé par les syndicats de France Télécom peu avant la vague de suicides qui avaient frappé le groupe en 2008-2009. L'an passé, onze employés du groupe s'étaient donnés la mort.

Sur l'ensemble de ces décès, la "majorité a une relation explicite au travail", assure l'Observatoire. Sur son site, il met en cause "le retour des anciennes méthodes" qui avaient contribué à la crise sociale ayant secoué l'opérateur entre 2007 et 2009. Réorganisations incessantes, "brutalité" du management dans certains services : l'Observatoire du stress lance un appel à la vigilance et demande à la direction de revenir au "contrat social" qui avait permis d'apaiser la situation après 2009.

Intervention du médiateur

Le gouvernement a réagi, mercredi 19 mars, à cette accélération du nombre de suicides au sein d'Orange. "C'est un sujet de préoccupation, bien évidemment. On sait que Orange a vécu des moments difficiles il y a quelques années au regard (des) suicides qui se déroulaient de façon trop forte, trop fréquente dans l'entreprise", a affirmé la ministre de la Santé, Marisol Touraine sur iTélé.

Sollicitée par l'AFP, la direction d'Orange a admis avoir connu "depuis le début de l'année plusieurs suicides".

"Chacun de ces actes est par nature singulier et renvoie à des contextes différents. Néanmoins, ces situations nous rappellent à la vigilance", a dit l'entreprise.

Elle souligne que le médiateur du groupe, Jean-François Colin, rencontrera vendredi les représentants du personnel au Comité national d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail "pour échanger avec eux sur les dispositifs de prévention des conduites à risques", ce qui "permettra le cas échéant de renforcer ou compléter ces dispositifs".

Avec AFP

Première publication : 19/03/2014

  • SANTÉ

    L'austérité accusée de nuire gravement à la santé

    En savoir plus

  • FRANCE

    Suicides à France Télécom : l'entreprise mise en examen pour "harcèlement moral"

    En savoir plus

  • FRANCE

    Un salarié de France Télécom s'immole par le feu

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)