Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Se battre pour les cendres pour étouffer la braise"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les peoples et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

DÉBAT

Virus Ebola en Afrique de l'Ouest : comment vaincre cette épidémie sans précédent ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Gaza : l'espoir de trêve évanoui ?

En savoir plus

FOCUS

États-Unis : les prisons californiennes surpeuplées

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Russie sanctionnée

En savoir plus

DÉBAT

Moscou sanctionnée par l'UE : Poutine peut-il plier ?

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : "Il faut les aider à rester dans leur pays"

En savoir plus

SUR LE NET

Conflit à Gaza : des célébrités créent la polémique

En savoir plus

  • Glissement de terrain meurtrier dans l'ouest de l'Inde

    En savoir plus

  • L'Argentine de nouveau en défaut de paiement

    En savoir plus

  • Ces politiques qui ne jurent plus que par Jean Jaurès...

    En savoir plus

  • "Accuser la Serbie du déclenchement de la guerre est absurde"

    En savoir plus

  • Les deux derniers plus hauts responsables khmers rouges jugés pour génocide

    En savoir plus

  • Journée sanglante à Gaza en dépit d’une courte trêve humanitaire

    En savoir plus

  • Otages : la France, premier banquier des djihadistes d’Al-Qaïda

    En savoir plus

  • Moscou répond aux sanctions en menaçant l’UE et les États-Unis

    En savoir plus

  • En Chine, un scandale alimentaire chasse l’autre

    En savoir plus

  • Lille s'impose à Zurich et entrevoit la qualification pour les barrages

    En savoir plus

  • Nigeria : nouvel attentat-suicide perpétré par une femme à Kano

    En savoir plus

  • Ebola : "Les personnes traitées rapidement peuvent en guérir"

    En savoir plus

  • Transferts : deux champions du monde français signent en Inde

    En savoir plus

  • Nemmouche inculpé pour “assassinat dans un contexte terroriste”

    En savoir plus

  • Paris évacue des ressortissants français et britanniques de Libye

    En savoir plus

  • Résultats encore décevants pour Nintendo

    En savoir plus

  • Le Hamas diffuse la vidéo d'une opération commando meurtrière en Israël

    En savoir plus

  • Le grand bond en avant de la croissance américaine

    En savoir plus

EUROPE

La France suspend l'essentiel de sa coopération militaire avec la Russie

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 21/03/2014

L’Union européenne et l’Ukraine ont signé, vendredi, le volet politique de leur accord de coopération. Dans la foulée, le ministre français de la Défense a annoncé la suspension des activités de collaboration militaire avec la Russie.

Le ministre français de la Défense Jean-Louis Le Drian a annoncé vendredi la suspension de "la plupart de ses activités de coopération militaire avec la Russie", notamment les exercices militaires conjoints et les échanges de visites.

En visite à Tallinn dans le cadre d’une tournée en Pologne et dans les Pays baltes, il a également proposé à ses partenaires européens l’envoi de quatre avions de combat afin d’assurer la continuité de la mission de l'Otan chargée de la surveillance de l'espace aérien de ces pays depuis 2004.

Une proposition qui reste cependant soumise au feu vert des instances de l’Alliance atlantique.

Interrogé à ce sujet lors d’une conférence de presse vendredi à Bruxelles, le président français François Hollande a assuré qu’il ne s’agissait "sûrement pas" d’une escalade militaire. "Il s’agit d’exprimer a nos alliés l’expression de notre solidarité et de veiller à ce que des missions de sécurité soient organisées", a-t-il expliqué.

Positions renforcées

Par ailleurs, le chef de l’État français a insisté sur "la nécessité d’en finir avec la montée des tensions qui n’est pas sans rappeler la guerre froide". Il a rappelé qu’il était "très important de prendre des sanctions". "Il y en a d’immédiates", a-t-il précise, évoquant notamment "la liste des personnalités [visées] et les conséquences que cela aura pour leur circulation et leur patrimoine."

Plus tôt dans la journée, le Parlement russe a voté à l’unanimité l'annexion de la Crimée tandis que le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk et les dirigeants européens ont signé le volet politique de leur accord d'association, à l'origine de la crise entre Moscou et l'Occident. Les Européens marquent ainsi leur soutien fort à l'Ukraine, au lendemain de leur décision de durcir le ton contre Moscou.

Avec AFP
 

Première publication : 21/03/2014

  • UKRAINE

    Kiev et Bruxelles scellent leur accord, la Crimée devient russe

    En savoir plus

  • JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

    Ukraine : la Russie sanctionnée par les Occidentaux

    En savoir plus

  • UKRAINE

    Reportage : l’est de l'Ukraine sur le pied de guerre

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)