Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

  • Écosse : "Quel que soit le résultat, il va y avoir beaucoup de mécontents"

    En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Cinq casques bleus tchadiens tués dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • Alex Salmond, le visage d'une Écosse qui rêve d'indépendance

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

FRANCE

Une application pour dire "stop" aux contrôles d'identité au faciès

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 21/03/2014

Pour permettre au plus grand nombre de garder une trace des contrôles de police et si besoin en produire la preuve en justice, le collectif Stop le contrôle au faciès a lancé vendredi une application accessible sur ordinateur, tablette et smartphone.

À l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale, les associations du collectif Stop le contrôle au faciès ont lancé, vendredi 21 mars, une application web pour signaler les contrôles d’identité jugés abusifs. Accessible depuis un ordinateur, une tablette ou un smartphone, cette application permet à n’importe qui de rapporter un incident avec les forces de l’ordre.

Développée par deux jeunes codeurs de Simplon.co, un centre de formation au code informatique basé à Montreuil, l’application vise à obtenir "une visibilité sur qui contrôle qui, où, quand, pourquoi, comment, avec quel résultat et à quel prix". Pour le collectif, il s'agit aussi de disposer d'une base de données "systématisées" pour identifier si des lieux ou des agents posent un problème particulier.

Sur cette application, chacun peut remplir, de manière anonyme, un formulaire détaillant les conditions du contrôle, le motif donné par l'agent, son matricule et si le contrôle a dérapé avec des violences ou des propos discriminatoires. L’utilisateur peut choisir de s’en tenir au simple signalement - pour en garder une trace en cas de litige ultérieur -, sans déclencher de procédure. Mais si elle souhaite donner une suite juridique, la personne qui s'estime victime peut demander à être recontactée par le collectif pour recevoir une assistance et "faire valoir ses droits", précise le site.

L’idée est de démontrer qu’il serait simple d’instaurer un récépissé de contrôle d’identité réclamé de longue date par les associations, mais enterré par Manuel Valls en septembre 2012.

Avec AFP

Première publication : 21/03/2014

  • Exposition

    Un "travail d'arabe" pour déconstruire les stéréotypes

    En savoir plus

  • FRANCE

    Marche contre le racisme : "Il faut montrer que la France n'est pas comme ça"

    En savoir plus

  • FRANCE

    Taubira et Valls main dans la main contre le racisme

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)