Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Israël - Gaza : l'espoir de trêve évanoui ?

En savoir plus

DÉBAT

Virus Ebola en Afrique de l'Ouest : comment vaincre cette épidémie sans précédent ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Se battre pour les cendres pour étouffer la braise"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les peoples et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

FOCUS

États-Unis : les prisons californiennes surpeuplées

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Russie sanctionnée

En savoir plus

DÉBAT

Moscou sanctionnée par l'UE : Poutine peut-il plier ?

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : "Il faut les aider à rester dans leur pays"

En savoir plus

SUR LE NET

Conflit à Gaza : des célébrités créent la polémique

En savoir plus

  • Karim Wade, le fils de l'ex-président, jugé à Dakar pour "enrichissement illicite"

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • L'Argentine de nouveau en défaut de paiement

    En savoir plus

  • Ces politiques qui ne jurent plus que par Jean Jaurès...

    En savoir plus

  • Glissement de terrain meurtrier dans l'ouest de l'Inde

    En savoir plus

  • "Accuser la Serbie du déclenchement de la guerre est absurde"

    En savoir plus

  • Les deux derniers plus hauts responsables khmers rouges jugés pour génocide

    En savoir plus

  • Journée sanglante à Gaza en dépit d’une courte trêve humanitaire

    En savoir plus

  • Otages : la France, premier banquier des djihadistes d’Al-Qaïda

    En savoir plus

  • Moscou répond aux sanctions en menaçant l’UE et les États-Unis

    En savoir plus

  • En Chine, un scandale alimentaire chasse l’autre

    En savoir plus

  • Lille s'impose à Zurich et entrevoit la qualification pour les barrages

    En savoir plus

  • Nigeria : nouvel attentat-suicide perpétré par une femme à Kano

    En savoir plus

  • Ebola : "Les personnes traitées rapidement peuvent en guérir"

    En savoir plus

  • Transferts : deux champions du monde français signent en Inde

    En savoir plus

  • Nemmouche inculpé pour “assassinat dans un contexte terroriste”

    En savoir plus

  • Paris évacue des ressortissants français et britanniques de Libye

    En savoir plus

  • Résultats encore décevants pour Nintendo

    En savoir plus

FRANCE

Une application pour dire "stop" aux contrôles d'identité au faciès

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 21/03/2014

Pour permettre au plus grand nombre de garder une trace des contrôles de police et si besoin en produire la preuve en justice, le collectif Stop le contrôle au faciès a lancé vendredi une application accessible sur ordinateur, tablette et smartphone.

À l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale, les associations du collectif Stop le contrôle au faciès ont lancé, vendredi 21 mars, une application web pour signaler les contrôles d’identité jugés abusifs. Accessible depuis un ordinateur, une tablette ou un smartphone, cette application permet à n’importe qui de rapporter un incident avec les forces de l’ordre.

Développée par deux jeunes codeurs de Simplon.co, un centre de formation au code informatique basé à Montreuil, l’application vise à obtenir "une visibilité sur qui contrôle qui, où, quand, pourquoi, comment, avec quel résultat et à quel prix". Pour le collectif, il s'agit aussi de disposer d'une base de données "systématisées" pour identifier si des lieux ou des agents posent un problème particulier.

Sur cette application, chacun peut remplir, de manière anonyme, un formulaire détaillant les conditions du contrôle, le motif donné par l'agent, son matricule et si le contrôle a dérapé avec des violences ou des propos discriminatoires. L’utilisateur peut choisir de s’en tenir au simple signalement - pour en garder une trace en cas de litige ultérieur -, sans déclencher de procédure. Mais si elle souhaite donner une suite juridique, la personne qui s'estime victime peut demander à être recontactée par le collectif pour recevoir une assistance et "faire valoir ses droits", précise le site.

L’idée est de démontrer qu’il serait simple d’instaurer un récépissé de contrôle d’identité réclamé de longue date par les associations, mais enterré par Manuel Valls en septembre 2012.

Avec AFP

Première publication : 21/03/2014

  • Exposition

    Un "travail d'arabe" pour déconstruire les stéréotypes

    En savoir plus

  • FRANCE

    Marche contre le racisme : "Il faut montrer que la France n'est pas comme ça"

    En savoir plus

  • FRANCE

    Taubira et Valls main dans la main contre le racisme

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)