Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG neutralisé par l'Ajax

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par Ebola au Liberia

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

FRANCE

Génocide rwandais : Charles Twagira écroué en France

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 21/03/2014

Le Dr Charles Twagira, accusé de génocide et de crimes contre l’humanité au Rwanda en 1994, a été écroué par la justice française. Ce médecin de 54 ans, résidant dans le Calvados, avait depuis obtenu la nationalité française.

Le Dr Charles Twagira a été placé en détention provisoire, vendredi 21 avril, après avoir été mis en examen la veille à Paris pour génocide et crimes contre l'humanité, pour son rôle présumé dans les massacres commis en 1994 au Rwanda.

Arrêté mardi à Vire, dans le Calvados, ce médecin de 54 ans dirigeait l'hôpital de Kibuye, dans l'ouest du Rwanda, au moment du génocide. Ce dernier a coûté la vie à 800 000 personnes, en très grande majorité des Tutsis. Jusqu’à son arrestation, l’homme, qui a obtenu la nationalité française, travaillait au service de gérontologie de l'hôpital de Vire.

27 procédures judiciaires en cours

Comme la grande majorité des Rwandais hutus poursuivis par la justice française, le Dr Charles Twagira a été traqué par le Collectif des parties civiles pour le Rwanda (CPCR), dont le président Alain Gauthier cherche sans relâche à débusquer les génocidaires présumés installés en France.

Dans la plainte déposée par le CPCR en 2009, Charles Twagira était décrit comme "un des chefs de la milice dans la commune de Kibuye, dont la raison d'être et le but étaient de commettre le génocide des Tutsis". Au moment du dépôt de plainte, le médecin s'était offusqué d'une "diffamation inacceptable".

À l'heure actuelle, 27 procédures judiciaires sont en cours au pôle génocide du Tribunal de grande instance de Paris. Deux sont proches de la clôture, selon une source proche du dossier : elles visent Octavien Ngenzi et Tito Barahira, arrêtés en 2010 à Mayotte et en 2011 à Toulouse.

Avec AFP

Première publication : 21/03/2014

  • FRANCE - JUSTICE

    Génocide rwandais : Pascal Simbikangwa fait appel de sa condamnation

    En savoir plus

  • GÉNOCIDE RWANDAIS

    Condamnation de Simbikangwa : "Une nuit à marquer au fer rouge"

    En savoir plus

  • FRANCE - JUSTICE

    Génocide rwandais : Pascal Simbikangwa condamné à 25 ans de prison

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)