Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Éléments de langage

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Virus Ebola : l'OMS doit annoncer un plan de lutte de 100 millions de dollars

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 1er aout (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 1er aout (Partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Grande Guerre : au cœur de l’enfer

En savoir plus

#ActuElles

Les "Patronas" au secours des migrants mexicains

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Coup d'envoi de la transition énergétique en France

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza : les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

  • Le Hamas affirme qu’il n’a pas d’informations sur le soldat israélien porté disparu

    En savoir plus

  • Des dizaines de morts après une explosion dans une usine chinoise

    En savoir plus

  • Vidéo : "Le monde devrait admirer Israël", selon son ambassadeur aux États-Unis

    En savoir plus

  • Vidéo : la pauvreté pousse les femmes malgaches vers la contraception

    En savoir plus

  • Ouganda : la justice annule une loi anti-gay particulièrement répressive

    En savoir plus

  • Extensions Internet : l'Icann à la rescousse de l'Iran, la Syrie et la Corée du Nord

    En savoir plus

  • Grande Guerre : au cœur de l’enfer

    En savoir plus

  • Un séisme secoue la région d'Alger et fait six morts et 420 blessés

    En savoir plus

  • Ebola : sommet régional à Conakry pour tenter d'enrayer l'épidémie

    En savoir plus

  • Free convoite T-mobile : "What the hell is Iliad ?" se demandent les Américains

    En savoir plus

  • Plus de 50 kilos de cocaïne volatilisés au "36, quai des Orfèvres"

    En savoir plus

  • Centenaire de 14-18 : les clochers de France sonnent la “mobilisation générale”

    En savoir plus

  • Vidéo : les réfugiés libyens affluent en masse à la frontière tunisienne

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice accorde une peine aménagée, appel du parquet

    En savoir plus

  • Une dizaine de soldats ukrainiens tués par des séparatistes dans l'Est

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Lourd bilan après une série d’explosions dues au gaz à Taïwan

    En savoir plus

EUROPE

Kiev et Bruxelles scellent leur accord, la Crimée devient russe

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 21/03/2014

L’Union européenne et l’Ukraine ont signé, vendredi, le volet politique de leur accord, renforçant leur coopération. Le Parlement russe a, pour sa part, entériné le rattachement de la péninsule de Crimée à Moscou.

Dans la crise qui oppose l'Ukraine à la Russie, chaque partie a consolidé ses positions, vendredi 21 mars. Tandis que le Parlement russe a voté à l’unanimité l'annexion de la Crimée, le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk et les dirigeants européens ont signé le volet politique de leur accord d'association, à l'origine de la crise entre Moscou et l'Occident. Les Européens marquent ainsi leur soutien fort à l'Ukraine, au lendemain de leur décision de durcir le ton contre Moscou.

Cette signature "symbolise l'importance des relations" des deux parties et "leur volonté de les faire aller de l'avant", a relevé le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy sur Twitter.

Le texte, signé par les 28 dirigeants de l'UE, vise à arrimer l'Ukraine à l'Union, en engageant les deux parties dans une association politique et une intégration économique. Il ne prévoit cependant pas à terme d'adhésion de l'Ukraine. Le président déchu Viktor Ianoukovitch avait refusé de signer ce texte en novembre dernier, précipitant sa chute.

Le Parlement russe vote à l’unanimité l'annexion de la Crimée

Du côté du Kremlin, la chambre haute du Parlement a voté à l'unanimité le rattachement de la région autonome ukrainienne de Crimée à la Fédération russe. Ce vote survient trois jours après la signature du traité par le président Vladimir Poutine.

Le président russe devrait achever le processus d'annexion de la Crimée en signant formellement le traité avec les présidents des deux chambres dans la journée de vendredi. "Nous sommes non des témoins mais des acteurs des événements historiques survenus ces derniers jours et nous avons rempli notre mission historique avec dignité, sens des responsabilités et patriotisme", a déclaré Valentina Matvienko, la présidente du Conseil de la Fédération, après le vote.

La Russie, par la voix de son Premier ministre, a par ailleurs annoncé qu'elle demanderait à l'Ukraine de lui rembourser 11 milliards de dollars (7,9 milliards d'euros). Il s'agit d'avantages financiers qui avaient été accordés à l'Ukraine dans le cadre de l'accord de prolongement de la présence de la flotte russe de la Mer Noire en Crimée, signé en avril 2010.

Avec AFP

Première publication : 21/03/2014

  • UKRAINE

    Reportage : l’est de l'Ukraine sur le pied de guerre

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    L'Union européenne resserre l’étau économique autour de Moscou

    En savoir plus

  • UKRAINE

    Iatseniouk à FRANCE 24 : "Kiev ripostera en cas de nouvelle incursion russe"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)