Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

EUROPE

Le pape François s’attaque à la mafia

© AFP | Le pape François durant la cérémonie à Rome, le 21 mars

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/03/2014

Le Pape François a dénoncé, vendredi, le pouvoir de la mafia et a exhorté ses membres à se convertir. Un message prononcé dans le cadre d'une messe rendant hommage aux nombreuses victimes connues de la mafia.

“Il est encore temps de ne pas finir en enfer... cet enfer qui vous guette si vous persévérez dans cette voie.” À l’occasion d’une cérémonie en mémoire des victimes de la criminalité organisée à Rome vendredi 21 mars, le pape François a adressé un message aux mafieux, fustigeant "l'argent et le pouvoir ensanglantés."

Tête baissée et mine grave, le pape est d’abord resté prostré tout au long de la cérémonie marquée par l’énoncé des noms des 842 victimes connues des mafias italiennes. Puis le souverain pontife a pris la parole depuis l'estrade de l’église moderne de San Gregorio VII, située juste à l’extérieur du Vatican, afin d’appeler les "hommes et les femmes de la mafia" à "changer de vie, à arrêter de faire le mal, à se convertir".

En novembre dernier le pape François s'était déjà exprimé sur la mafia, un sujet qui lui tient particulièrement à cœur. Un juge italien avait d'ailleurs estimé que les mafieux n'hésiteraient pas à s'en prendre à lui.

Transparence du Vatican

Les associations de lutte contre les organisations mafieuses, elles, se réjouissent de l’action du pape : "Il nous donne de l'espoir, il nous dit qu'il veut la transparence, il veut que la banque et les comptes du Vatican soient aussi transparents", a réagi Marcello Cozzi, prêtre et vice-président de l'association anti-mafia Libera, qui organise ces commémorations une fois par an.

Une déclaration en référence directe à des affaires de blanchiment d’argent qui touchent le Vatican. Des fonds de la mafia ont, en effet, transité par la banque du Vatican, l'IOR, et des investissements douteux dans le patrimoine immobilier du Vatican font actuellement l'objet d'enquêtes.

Ce n'est pas la première fois qu'un pape s'exprime sur la mafia. En 1993 à Agrigente, en Sicile, Jean-Paul II avait lui aussi appellé les mafieux à "se convertir".

Avec AFP

Première publication : 22/03/2014

  • VATICAN

    En un an, le pape François a redoré le blason de l’Église

    En savoir plus

  • RELIGION

    Pédophilie : le Vatican destitue 400 prêtres

    En savoir plus

  • CANADA

    Le parrain de la mafia montréalaise Vito Rizzuto est décédé

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)