Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

  • Écosse : "Quel que soit le résultat, il va y avoir beaucoup de mécontents"

    En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Cinq casques bleus tchadiens tués dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • Alex Salmond, le visage d'une Écosse qui rêve d'indépendance

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

Asie - pacifique

Malaysia Airlines : un objet "suspect" repéré dans le sud de l'océan Indien

© CCTV

Vidéo par Carrie NOOTEN

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/03/2014

Des satellites chinois ont repéré un objet flottant dans la zone de recherches Sud de l'avion de Malaysia Airlines, ont annoncé samedi les autorités de Malaisie et de Chine. Des bateaux chinois sont en route vers cette zone.

La Chine a annoncé samedi 22 mars, deux semaines après la disparition du vol MH370, la détection d'un objet "suspect" dans le sud de l'océan Indien où des recherches ont déjà été engagées pour retrouver d'autres objets repérés par satellite.

L'Administration d'État pour les sciences, les technologies et les industries de défense a diffusé un cliché pris le 18 mars montrant une forme de 22 mètres de long et large de 13 mètres, une image qu'a publiée également la télévision publique chinoise CCTV.

L'endroit où a été repéré cet objet se situe à 120 kilomètres du site en pleine mer, dans le sud de l'océan Indien, où un satellite australien a détecté d'autres objets suspects le 16 mars, ont indiqué les autorités chinoises.

"Piste solide"

Si rien ne permet de dire, à ce stade, que ces pièces appartiennent bel et bien au Boeing 777 de la Malaysia Airlines, ces recherches constituent la piste la plus solide, selon Warren Truss, le vice-Premier ministre australien. "C'est pourquoi tant d'efforts et d'intérêt sont apportés à ces opérations de recherches", a-t-il souligné.

La chaîne chinoise CCTV montre des images d'objets flottants

Dans cette zone située à plus de 2 000 km au sud-ouest de Perth, les recherches ont ainsi repris, samedi, avec six avions. La Chine, le Japon et l'Inde devaient également envoyer des avions. Deux navires marchands sont déjà sur place, et des bâtiments de la marine australienne et de la marine chinoise font actuellement route vers la zone.

Le Boeing 777 de la Malaysia Airlines s'est volatilisé le 8 mars, avec, à son bord, 239 passagers dont 153 Chinois, une heure après son décollage de Kuala Lumpur.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 22/03/2014

  • ACCIDENT AÉRIEN

    Malaysia Airlines : “Le gouvernement malaisien est le pire des meurtriers !”

    En savoir plus

  • ACCIDENT AÉRIEN

    Malaysia Airlines : recherches suspendues pour la nuit, aucune avancée majeure

    En savoir plus

  • ACCIDENT AÉRIEN

    Malaysia Airlines : de possibles débris du vol MH370 repérés par l’Australie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)