Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le gouvernement met-il la pression sur les médias français ?

En savoir plus

FOCUS

Espagne : le difficile combat contre les violences faites aux femmes

En savoir plus

FACE À FACE

Présidence Macron : le début des ennuis ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Wallay", un voyage initiatique au Burkina Faso

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La France, le Rwanda et les secrets des archives"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Code du travail : menu minceur"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

De Rugy élu président de l'Assemblée : une occasion manquée pour la parité

En savoir plus

LE DÉBAT

PMA "pour toutes les femmes" : qu'implique l'avis du Comité d'éthique ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Franck Riester : "Tant pis si la droite n'est pas une alternative incontournable au macronisme"

En savoir plus

Moyen-Orient

La marine américaine remet le pétrolier contrebandier à Tripoli

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/03/2014

Le tanker battant pavillon nord-coréen, qui avait été arraisonné par la marine américaine, a été restitué aux autorités de Tripoli. Ce pétrolier avait illégalement chargé du brut dans un port de l'est libyen, aux mains des rebelles.

Le pétrolier qui avait été arraisonné par les forces spéciales américaines après avoir chargé du brut dans un port libyen aux mains des rebelles, a été restitué aux autorités de Tripoli, a indiqué samedi 22 mars l'ambassade des États-Unis en Libye.

"Aujourd'hui, les forces américaines ont remis le contrôle du M/T Morning Glory au gouvernement de la Libye. Le transfert a eu lieu dans les eaux internationales au large de la côte libyenne, et le gouvernement libyen et ses forces de sécurité contrôlent actuellement le navire", a annoncé l'ambassade dans un communiqué.

L'ambassade a précisé avoir reçu des assurances du gouvernement libyen, "que le capitaine, les membres de l'équipage et les ressortissants libyens qui sont à bord du pétrolier seront traités humainement, conformément aux normes internationales des droits de l'Homme". Le Morning Glory devrait accoster samedi dans le port de Zaouïa, dans l'ouest de la Libye, selon des dirigeants libyens.

Ce navire égyptien battant pavillon nord-coréen, que Pyongyang a dénoncé, avait chargé au début du mois de mars une cargaison de brut à al-Sedra, un des terminaux pétroliers contrôlés par les rebelles. Une opération considérée comme illégale par le gouvernement central. Le navire avait été par la suite arraisonné au large de Chypre dimanche dernier par la marine américaine.

La situation en Libye reste chaotique près de deux ans et demi après la mort de Mouammar Kadhafi, de nombreuses milices qui n'ont pas désarmé empêchant le gouvernement central d'imposer son autorité à travers le pays.

Cette affaire a d'ailleurs eu raison du Premier ministre libyen, Ali Zeidan, qui a perdu la confiance du Parlement mardi. Le chef de l’État avait précisé que l'armée n'hésiterait pas à faire feu sur le pétrolier, si celui-ci tentait de quitter le port les cuves pleines.
 

Avec AFP et Reuters

Première publication : 22/03/2014

  • LIBYE

    La marine américaine s'empare d'un pétrolier chargé illégalement en Libye

    En savoir plus

  • LIBYE

    Un tanker nord-coréen fait couler le Premier ministre libyen

    En savoir plus

  • LIBYE

    Les autorités libyennes interceptent un pétrolier nord-coréen

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)