Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

James Foley : la victime d'une profession exploitée à ses risques et périls

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : "sur la piste de l'égorgeur"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Dette argentine : la réplique de la justice américaine

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Saint-Louis : la mort en 15 secondes

En savoir plus

DÉBAT

Irak : comment lutter contre l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

REVUE DE PRESSE

REVUE DE PRESSE

Dernière modification : 24/03/2014

"Bourrasque 'bleu Marine'"

© France 24

Presse française, Lundi 24 mars 2014. Au menu de cette revue de presse, les réactions aux résultats du premier tour des municipales, en France.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
C'était à la fois la clé et la grande inconnue de ce premier tour des municipales : l'abstention a de nouveau progressé pour atteindre un niveau jamais vu pour ce type d'élection.
 
38, 7 %: pour l’Humanité, qui évoque "un scrutin de défiances", c’est "la cote d’alerte", le résultat de "trop de promesses trahies", de "trop d’espoirs déçus".
 
Quant à la poussée du Front national (FN), elle inspire à Libération ce titre: "Peur sur les villes". Libé parle lui aussi de "défiance": "Ces résultats sont la défaite de la politique, celle du discrédit de la parole publique, des promesses non tenues et des comportements douteux".
 
Du côté du Parisien, on s’interroge: "Que révèle (ce scrutin) de plus inquiétant pour Hollande?" Avec plusieurs réponses à la clé : "l’abstention massive, qui traduit au pire le dégoût, au mieux la déception ?" ou "la poussée du FN ?"
 
Pour le président de l’institut de sondage Viavoice, qui livre son analyse sur le site du Nouvel Obs, l’abstention "traduit le sentiment d’incompréhension d’une France en souffrance, d’une France d’en bas qui sanctionne une France d’en haut".
 
En créant le choc au premier tour, le FN annonce, lui, "la fin de la bipolarisation de la vie politique en France", et Le Figaro reconnaît que "la bourrasque 'bleu Marine'" change la donne: "Marine Le Pen est une des grandes gagnantes de ce premier tour, et ce sont ses amis, qui dans bien des villes, tiennent les clés du second tour". Un second tour aux nombreuses triangulaires qui "confirmera ou infirmera son ambition d’instaurer une organisation politique tripartite".
 
Pour Les Echos, le FN serait devenu "le maître du jeu", en surfant "sur la volonté de sanction du pouvoir, sur le rejet d’une droite déchirée, et sur l’impossibilité conjointe des deux partis à appréhender ce rejet dont ils sont victimes".
 
Le gouvernement n’échappe finalement pas à la "sanction" redoutée, à la une de La Croix.
 
"Sanctionné", François Hollande, titre également le Parisien.
 
Le Figaro parle de "désaveu" et d’un "avertissement sans frais". "Non seulement le vote d’hier soir n’échappe pas à la loi d’airain qui veut que les élections intermédiaires soient l’occasion pour les électeurs d’exprimer leur mécontentement, (...) mais il donne à cette sanction toutes les apparences d’une cinglante punition".
 
"Punition", le mot est à la une de L’Opinion, pour qui "François Hollande paye cash la facture", le prix de "deux ans d’erreurs politiques et de zigzags idéologiques, deux années perdues dans la lutte contre la crise et le déclin".
 
Sanctionné, le gouvernement se retrouve également critiqué par son propre camp. Dans une tribune intitulée "le changement, c’est maintenant", le site Rue89 adresse ce message à François Hollande: "Vous faites fausse route".
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.
 

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

22/08/2014 Virus Ebola

James Foley : la victime d'une profession exploitée à ses risques et périls

Au menu de cette revue de presse internationale proposé par Sandrine Gomes, James Foley, le symbole d'un journalisme freelance de plus en plus exposé et précaire, la riposte...

En savoir plus

22/08/2014 Jihad

James Foley : "sur la piste de l'égorgeur"

Au menu de cette revue de presse des journaux français proposée par Sandrine Gomes, la stratégie de Cécile Duflot qui tente d'incarner l'opposition de gauche anti-Hollande, la...

En savoir plus

21/08/2014 Jihad

"Barbarie"

Presse internationale, jeudi 21 août 2014. Au menu de cette revue de presse, l'assassinat de James Foley par les jihadistes de l'organisation de l'État islamique (EIIL).

En savoir plus

21/08/2014 L'État islamique en Irak et au Levant

"La constance, c'est la confiance"

Presse française, jeudi 21 août 2014. Au menu de cette revue de presse, les commentaires sur l'entretien accordé par François Hollande au quotidien "Le Monde", la candidature...

En savoir plus

20/08/2014 Manuel Valls

"L'écureuil et le serpent"

Presse française, mercredi 20 août 2014. Au menu de cette revue de presse, le conseil des ministres de la rentrée, des chiffres pour les frondeurs, la crise, le travail et les...

En savoir plus