Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

British Airways, à qui la faute?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le Rif, le "hirak", le "makhzen", et la "hogra" "

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La main tendue à Poutine, un pari risqué"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Maroc : Nasser Zefzafi, le leader de la contestation populaire arrêté

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Festival "afroféministe" : le compromis de la maire de Paris

En savoir plus

LE DÉBAT

Rencontre Poutine - Macron : l’heure de la réconciliation ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Rencontre Poutine - Macron : l’heure de la réconciliation ? (partie 1)

En savoir plus

FOCUS

Soudan du Sud : la famine, arme de guerre

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : et la Palme d'or est attribuée à...

En savoir plus

EUROPE

La marine russe prend d'assaut un navire ukrainien en Crimée

© Mehdi Chebil / FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 24/03/2014

Une vedette russe a attaqué un navire de guerre ukrainien stationnant dans l'ouest de la Crimée, lundi 24 mars, quelques heures après l'assaut d'une base abritant des troupes d'élites de la marine ukrainienne.

Le navire de débarquement ukrainien Konstiantyn Olchanski a été attaqué lundi 24 mars par des forces russes sur le lac Donouzlav, dans l'ouest de la Crimée. Il a répliqué en déployant un rideau de fumée. Des tirs ont également été entendus, selon des reporters de l’AFP sur place. Cette confrontation entre forces russes et ukrainiennes est le dernier épisode en date d’une série d’assauts militaires russes sur les forces restées loyales à Kiev dans la péninsule.

Les journalistes de l'AFP ont vu, quelques heures avant l'assaut, une vingtaine de marins en rang sur le pont du navire ukrainien. Pendant l'assaut, ils ont entonné l'hymne de leur pays sous le drapeau bleu et jaune de l'Ukraine. Selon un porte-parole du ministère de la Défense ukrainien, les assaillants sont ensuite montés à bord de l'Olchanski, l'équipage s'est enfermé à l'intérieur du navire.

Redéploiement ukrainien

Cette attaque survient le jour même où Kiev a décidé de retirer ses troupes de Crimée.
"Le Conseil national de défense et de sécurité a ordonné au ministère de la Défense de procéder au redéploiement des unités militaires en Crimée et d'évacuer leurs familles", a-t-il déclaré, faisant état de "menaces pour la vie et la santé des soldats" et de leurs familles dans la péninsule.

La tension sur la péninsule est entretenue par la volonté des nouvelles autorités pro-russes de s’emparer des navires, des équipements militaires, et des stocks d’armes ukrainiens. Les soldats ukrainiens sont ainsi invités à quitter la péninsule en laissant leurs armes derrière eux.

Avec AFP et Reuters

 

Première publication : 24/03/2014

  • RUSSIE

    Moscou lorgne-t-il sur la Transnistrie, région séparatiste moldave ?

    En savoir plus

  • DIAPORAMA

    En images : une semaine mouvementée en Ukraine

    En savoir plus

  • UKRAINE

    Ukraine : 100 observateurs internationaux dépêchés pour "stabiliser" le pays

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)