Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Ligue 1 : au Parc des Princes, Lyon tient tête au Paris-SG

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

Culture

Avignon : en cas de victoire du FN, "le festival devra déménager"

© AFP | Olivier Py, directeur du festival d'Avignon

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 24/03/2014

Olivier Py, le nouveau directeur du festival d’Avignon, a prévenu que si la mairie de cette ville du Vaucluse passait aux mains du Front national, son festival changera de lieu. Dimanche, le candidat FN est arrivé en tête, avec 30 % des suffrages.

Olivier Py est catégorique. En cas de victoire du Front national, l’emblématique festival d’Avignon déménagera. "Je ne me vois pas travaillant avec une mairie Front national. Cela me semble tout à fait inimaginable. Donc je pense qu'il faudrait partir. Il n'y aurait aucune autre solution", a expliqué sur France Info le directeur de cette manifestation consacrée au théâtre et dont la 68e édition aura lieu du 4 au 27 juillet prochain.

C’est la première fois que cet écrivain et metteur en scène de 48 ans prend la direction du festival qu’il ambitionne de rajeunir, notamment en baissant considérablement les prix d’accès.

Le FN en tête au premier tour

Du point de vue politique, Avignon, qui compte environ 95 000 habitants, représente l’une des surprises du premier tour des élections municipales qui se sont déroulées dimanche 23 mars. Le candidat FN, Philippe Lottiaux, arrive en tête avec 29,63 % des voix. Il est talonné par la liste PS-EELV de Cécile Helle (29,54 %) et celle de l’UMP-UDI Bernard Chaussegros (20,91 %). Le Front de gauche, emmené par André Castelli, est également qualifié avec 12,46 % des voix.

Le Parti socialiste a déjà annoncé qu’il retirait ses listes de deux villes, Saint-Gilles (Gard) et Tarascon (Bouches-du-Rhônes), afin de faire barrage au FN. Mais le cas d’Avignon n’a pas encore été tranché. Si le PS appelle à un Front républicain pour bloquer les frontistes, l’UMP, par la voix de Jean-François Copé, ne semble pas décidée à faire équipe avec la majorité.

Avec AFP

Première publication : 24/03/2014

  • MUNICIPALES 2014

    Carte interactive : ces villes où le FN peut l’emporter

    En savoir plus

  • MUNICIPALES 2014

    Revue de presse : un scrutin qui sonne "le glas du bipartisme"

    En savoir plus

  • MUNICIPALES 2014

    Élections municipales : ce qu'il faut retenir du premier tour

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)