Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

ICI L'EUROPE

Grèce, Allemagne, Espagne… L'Agriculture européenne réformée

En savoir plus

ICI L'EUROPE

La France, principale bénéficiaire de la PAC

En savoir plus

FOCUS

Chine : vers de meilleures conditions pour les travailleurs migrants de Pékin

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Vieux Farka Touré, le blues du désert

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Islamisme radical, comment prévenir et guérir ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Michel Barnier : "Le grignotage de l’Ukraine n’est pas acceptable"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Francis Collomp, ancien otage au Nigeria, raconte son évasion

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Charlie Hebdo, "c'est reparti"... comme avant ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Syrie : Assad, interlocuteur incontournable ?

En savoir plus

EUROPE

Crimée : les forces russes prennent le contrôle du dernier navire ukrainien

© Mehdi Chebil / France 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 25/03/2014

Les forces russes ont lancé un assaut, mardi 25 mars, contre le dragueur de mines ukrainien Tcherkassi, stationné dans l'ouest de la Crimée. Ce navire de guerre était le dernier à battre pavillon ukrainien dans la péninsule.

Une semaine après le rattachement de la Crimée à la Russie, la bannière bleu et jaune de l’Ukraine se fait de plus en plus rare sur la péninsule. La marine russe a ainsi attaqué , mardi 25 mars, le dernier navire de guerre battant encore pavillon ukrainien en Crimée, forçant l’équipage à se barricader à l’intérieur.

Le porte-parole du ministère ukrainien de la Défense, Vladislav Seleznev, a indiqué sur sa page Facebook que les assaillants russes étaient montés à bord du dragueur de mines Tcherkassi, sur le lac Donouzlav dans l’ouest de la Crimée.

Selon, Olexandre Goutnik, un marin ukrainien à bord entré en contact avec le journal en ligne Ukraïnska Pravda, les soldats russes sont arrivés à bord de deux vedettes rapides, tandis que des hélicoptères survolaient le lac.

Les forces russes, qui s'étaient emparées lundi du grand navire de débarquement Kostiantyn Olchanski, avaient essayé également de prendre contrôle du Tcherkassi. Mais le navire a manœuvré habilement, sans s'arrêter, pour ne pas se laisser aborder, selon le marin.

Cet assaut des forces russes intervient quelques heures après la démission du ministre ukrainien de la Défense, Igor Tenioukh, dont la gestion de la crise en Crimée avait été très critiquée.

Avec AFP

Première publication : 25/03/2014

  • UKRAINE

    Le ministre ukrainien de la Défense démissionne après la perte de la Crimée

    En savoir plus

  • RUSSIE

    Moscou lorgne-t-il sur la Transnistrie, région séparatiste moldave ?

    En savoir plus

  • DIAPORAMA

    En images : une semaine mouvementée en Ukraine

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)