Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Quelle stratégie pour les États-Unis sur le continent asiatique ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Oscars: "et le gagnant est...""

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La République des juges ?"

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

89ème cérémonie des Oscars : le gotha du cinéma mondial à l'honneur

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

États-Unis - Donald Trump : premier discours devant le Congrès

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Emmanuel Macron utilise un vocabulaire émotionnel"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Assistants parlementaires au FN : Marine Le Pen snobe la police

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : des milliers de déplacés fuyant Boko Haram menacés par la famine

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Lutte contre l’organisation EI : où en sont les offensives ?

En savoir plus

Amériques

Maduro annonce l'arrestation de trois généraux soupçonnés de préparer un putsch

© AFP

Dernière modification : 25/03/2014

Le président vénézuélien Nicolas Maduro, confronté depuis le mois de février à une contestation politique et sociale, a annoncé mardi l’arrestation de trois généraux de l’armée de l’air soupçonnés de fomenter un coup d'État.

Trois généraux de l’armée de l’air vénézuélienne ont été arrêtés, dans la nuit de lundi à mardi, après avoir tenté de "soulever" les forces armées contre le gouvernement socialiste du président Nicolas Maduro. Ce dernier, confronté depuis six semaines à de violentes manifestations de rue, a précisé que le complot avait été révélé aux autorités par d’autres officiers "alarmés" par ce projet de putsch.

"La nuit dernière, nous avons arrêté trois généraux (...) qui tentaient de soulever l’armée de l’air contre le gouvernement légitime et constitutionnel", a déclaré le président vénézuélien à la télévision d’État lors d’une rencontre à Caracas avec les ministres des Affaires étrangères d’Amérique du Sud, sans toutefois dévoiler l’identité des généraux concernés.

Les trois suspects sont désormais entre les mains de la justice militaire.

"Ce groupe avait des liens directs avec des éléments de l’opposition. Ils disaient que ce serait la semaine décisive (...) en étant persuadés que le Venezuela ne saurait pas se défendre", a déclaré Nicolas Maduro.

Depuis le mois de février, le président vénézuélien est confronté à la plus importante vague de contestation depuis son élection de justesse, il y a près d'un an. Des dizaines de milliers de manifestants, appuyés par l'opposition, défilent dans les rues du pays pour protester contre ce qu'ills appellent "la dictature" socialiste de Nicolas Maduro. Ils s'insurgent également contre l'insécurité croissante, l'inflation, les pénuries et  les brutalités policières

Avec AFP et Reuters

Première publication : 25/03/2014

  • RÉVOLTE SOCIALE

    Venezuela : une étudiante chilienne tuée en marge des manifestations

    En savoir plus

  • VENEZUELA

    Reportage : "Maduro ne sera jamais à la hauteur de Chavez"

    En savoir plus

  • VENEZUELA

    Le bras de fer entre le gouvernement et la rue perdure à l’ouverture du carnaval

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)