Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Les candidats à la présidentielle afghane acceptent de partager le pouvoir

    En savoir plus

  • Le cessez-le-feu en Ukraine n’a encore rien d’effectif, selon l'Otan

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

EUROPE

La pollution de l'air a causé la mort de sept millions de personnes en 2012

© AFP | Les mégalopoles chinoises sont souvent plongées dans un épais brouillard de pollution.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 25/03/2014

Sept millions de personnes sont mortes en 2012 de maladies liées à la pollution atmosphérique, affirme une étude de l’OMS présentée ce mardi à Genève. Une hécatombe qui pourrait être jugulée en limitant les émissions toxiques.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a tiré la sonnette d’alarme sur la pollution atmosphérique, mardi 25 mars, en présentant une étude comptabilisant pas moins de sept millions de décès prématurés liés à la pollution de l’air.

"La plupart de ces décès prématurés ont été provoqués par des maladies non-transmissibles, telles que les maladies cardiaques, les attaques, les maladies pulmonaires", a précisé l'organisation internationale dans son rapport.

Pour la directrice du département santé publique à l’OMS, Dr Maria Neira, cette hécatombe montre que "la pollution de l'air est clairement devenue le principal risque environnemental de santé dans le monde".

L'organisation internationale a précisé que les régions du monde les plus touchées par la mortalité liée à la pollution atmosphérique sont l'Asie et le Pacifique, avec 5,1 millions de morts. Au total, ces sept millions de morts en 2012 représentent 12,5 % des décès dans le monde, soit 1 mort sur 8.

"Griller 400 cigarettes par heure"

L’étude de l’OMS précise que l’Inde est particulièrement touchée par la "pollution intérieure" du fait des formes de cuisson traditionnelles, sur des feux ouverts, utilisant du bois ou du charbon.

"Avoir un feu ouvert dans sa cuisine, c'est comme griller 400 cigarettes par heure", a déclaré le Dr Kirk Smith, professeur de santé environnemental à l'Université de Californie, à Berkeley, qui a commencé dès les années 70 à mesurer la pollution de l'air provoquée par l'exposition à des fours chauffés par biomasse.

"Beaucoup de femmes ne réalisent pas que la fumée émise par les fours traditionnels en brique ou en argile, appelé 'chulhas' mettent leur vie et celles de leur famille en danger", ajoute l’organisation internationale.

On estime qu'environ 700 millions de personnes en Inde préparent toujours leurs repas sur des fours traditionnels, en dépit de l'impact négatif sur leur santé.

Les mégalopoles chinoises dans le brouillard

En Chine, l'épais brouillard de pollution des métropoles, qui provoque de nombreux décès prématurés ainsi que de graves problèmes de santé, engendre des coûts annuels estimés entre 100 et 300 milliards de dollars, selon un rapport officiel publié mardi par la Banque mondiale.

Selon un rapport cité dans la revue médicale Lancet en décembre dernier, plus de 500 000 décès par an en Chine sont dus à la pollution.

Pour l'OMS, les résultats de l'étude publiée mardi montrent que "les risques dus à la pollution de l'air sont désormais plus importants qu'on ne le pensait, en particulier en ce qui concerne les cardiopathies et les accidents vasculaires cérébraux, peu de risques ont un impact supérieur sur la santé mondiale à l'heure actuelle que la pollution et de l'air [...] et il faut une action concertée pour rendre l'air que nous respirons plus propre".

La précédente étude de l'OMS sur cette question date de 2008, mais est difficilement comparable, car la méthodologie n'est pas la même, et elle ne portait que sur les régions urbaines, alors que celle de 2012 concerne aussi les régions rurales.

Avec AFP

Première publication : 25/03/2014

  • FRANCE

    La circulation alternée : moins de bouchons, plus de contraventions

    En savoir plus

  • FRANCE

    Pollution : circulation alternée à Paris et en petite couronne à partir de lundi

    En savoir plus

  • ENVIRONNEMENT

    Pollution à Paris : la justice saisie pour la première fois

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)