Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

La RDC fête son indépendance mais toujours pas de calendrier pour les élections

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentat à l'aéroport d'Istanbul : 41 victimes, la Turquie pointe du doigt le groupe EI

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

La sixième extinction : comment sauver les espèces ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Salia Sanou chorégraphie son désir d'horizons

En savoir plus

TECH 24

Viva Tech : Paris se rêve en capitale de l'innovation

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

La Camargue dans le sillage de ses gardiens

En savoir plus

FOCUS

À Taïwan, la démocratie se conjugue au féminin

En savoir plus

MODE

Les collections masculines 2017 tentent d’égayer un monde traumatisé

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Boris Johnson "exécuté par le Brexit"

En savoir plus

EUROPE

Le ministre ukrainien de la Défense démissionne après la perte de la Crimée

© AFP | Le ministre de la Défense ukrainien démissionaire Igor Tenioukh

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 25/03/2014

Le Parlement ukrainien a approuvé, mardi, la démission du ministre de la Défense Igor Tenioukh, critiqué pour sa gestion de l'humiliante perte de la Crimée. A été nommé à sa place Mikhaïlo Koval.

Critiqué pour sa gestion de l'humiliante perte de la Crimée, le ministre de la Défense ukrainien Igor Tenioukh a présenté, mardi 25 mars, sa démission, que le Parlement ukrainien a approuvée.

Rejeté dans un premier temps, faute de nombre de voix suffisantes, le départ d'Igor Tenioukh a finalement été approuvé par 228 députés et la nomination de son remplaçant par 251 voix au cours d'une séance agitée.

Pour le remplacer, le Parlement a désigné Mikhaïlo Koval, un haut-gradé, qui était posté en Crimée et avait été brièvement détenu début mars par les forces pro-russes.

Avec AFP

Première publication : 25/03/2014

  • RUSSIE

    Moscou lorgne-t-il sur la Transnistrie, région séparatiste moldave ?

    En savoir plus

  • UKRAINE

    L'Ukraine retire ses troupes de Crimée

    En savoir plus

  • DIAPORAMA

    En images : une semaine mouvementée en Ukraine

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)