Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Salia Sanou chorégraphie son désir d'horizons

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

La Camargue dans le sillage de ses gardiens

En savoir plus

FOCUS

À Taïwan, la démocratie se conjugue au féminin

En savoir plus

MODE

Les collections masculines 2017 tentent d’égayer un monde traumatisé

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Boris Johnson "exécuté par le Brexit"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Mark Carney vole au secours de l'économie britannique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Du "Brexit" au "Borexit"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les Français disent oui à l'Europe"

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni post-Brexit : les travaillistes et conservateurs en pleine crise (partie 2)

En savoir plus

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

REVUE DE PRESSE

REVUE DE PRESSE

Dernière modification : 26/03/2014

"Front contre front"

© France 24

Presse française, mercredi 26 mars 2014. Au menu de cette revue de presse, la mort du "front républicain", une radiographie de la stratégie du FN, et la visite de Xi Jinping en France.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
Au menu de la presse française, ce matin, les divisions entre la gauche et la droite face à la percée du FN au premier tour des municipales.
 
Libération rappelle que le PS est favorable au désistement, et que l’UMP maintient ses candidats au second tour en cas de triangulaires. Le journal signe l’acte de décès du "front républicain": "Ce n’est pas une réponse politique à la question du FN qui hante la France depuis trente ans. Pire encore, cette tactique nourrit la propagande frontiste sur la complicité entre les partis dominants".
 
Le "front républicain", une "vieille ficelle aussi grosse qu’inefficace", d’après Le Figaro, qui rapporte que la droite "espère une vague bleue".
 
Le score du FN bouleverse le paysage. Mais cette percée ne s’explique pas seulement par la volonté de sanctionner les partis traditionnels, c’est aussi le fruit d’une transformation. L’Humanité a lu le programme du FN à Hénin-Beaumont: baisse des dépenses publiques, expulsion du Secours populaire et de la Ligue des droits de l’homme, "mise au pas" de la culture, et atténuation des thèses xénophobes. La "préférence nationale" s’est muée en "préférence antisociale".
 
Dans Le Monde, le sociologue Sylvain Crépon confirme que le parti a changé de tactique. "Aujourd’hui, on demande aux candidats de ne pas relayer le message national, on leur a demandé de se donner l’apparence de gestionnaires pour ne pas faire peur. Le Front a conscience des erreurs qui ont été commises".
 
Toujours dans Le Monde, le géographe Laurent Chalard explique que le FN a opté pour deux discours contradictoires dans ses bastions, en s’inscrivant dans "l’héritage poujadiste traditionnel", dans le Sud, avec un discours "beaucoup plus social, plus interventionniste", dans le Nord. "Un jeu d’équilibriste très intelligent".
 
Sanctionnée, la gauche cherche sa contre-attaque. D’après Le Figaro, François Hollande pourrait faire des annonces dès la semaine prochaine sur le pacte de responsabilité et les  50 milliards d'euros déconomies.
 
En attendant, Jean-Marc Ayrault fait les frais de la défaite. Le chef du gouvernement serait devenu «"le bouc émissaire de la bérézina" de dimanche, selon L’Opinion. Mais qui pourrait remplacer Ayrault ? Le Parisien rapporte que François Hollande a "la nostalgie de la dream team de 97", l’équipe de choc réunie par Jospin : Aubry, DSK, Chevènement et Royal.
 
On termine avec la visite la visite, en ce moment même, du président chinois. La France déroule le "tapis rouge (pour Xi Jinping) et les investisseurs chinois", titre Le Parisien.
 
Xi Jinping, président de la deuxième économie mondiale, dont La Croix propose le "portrait chinois" - un dirigeant "très dur dans la lutte contre la corruption mais aussi contre les militants des droits de l’Homme". Un dirigeant "tout-puissant", selon Le Monde, dont "l'amitié pour Poutine n'est un secret pour personne".
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

01/07/2016 Revue de presse internationale

Boris Johnson "exécuté par le Brexit"

Au menu de cette revue de presse internationale, les réactions au renoncement surprise de Boris Johnson au poste de Premier ministre. Pour "The Sun", l'ancien maire de Londres a...

En savoir plus

01/07/2016 Revue de presse française

"Les Français disent oui à l'Europe"

Au menu de cette revue de presse française, le renoncement surprise de Boris Johnson au poste de Premier ministre, les Français qui réaffirment leur attachement à l'Union...

En savoir plus

30/06/2016 Revue de presse internationale

"Erdogan et l'effet boomerang"

Au menu de cette revue de presse internationale, jeudi 30 juin, l’attentat qui a fait au moins 42 morts, mardi soir, dans l’aéroport international d’Istanbul. Et l’onde de choc...

En savoir plus

30/06/2016 Revue de presse française

"Les électeurs britanniques ne sont pas tous des vieux cons racistes"

Au menu de cette revue de presse française, jeudi 30 juin, l’attentat qui a fait au moins 41 morts, mardi soir, à l’aéroport international d’Istanbul, en Turquie, le Brexit, un...

En savoir plus

24/06/2016 Brexit

Brexit : "See EU Later !"

"Out !" Les Britanniques ont voté pour la sortie de leur pays de l'Union européenne et, sans surprise, c'est le Brexit qui occupe la presse internationale, vendredi 24 juin, au...

En savoir plus