Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

ICI L'EUROPE

Traité transatlantique : les consommateurs lésés ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Dacian Ciolos, commissaire européen à l'Agriculture et au Développement rural

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le hip-hop fusion à la française

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

La Tunisie se prépare à voter

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Nouvelle tentative pour mettre fin au conflit entre Kiev et Moscou

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Sommet européen sur l'emploi : la croissance à l'ordre du jour

En savoir plus

REPORTERS

L'héritage du président Mujica en Uruguay

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

La chasse au carbone

En savoir plus

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

REVUE DE PRESSE

REVUE DE PRESSE

Dernière modification : 26/03/2014

"Front contre front"

© France 24

Presse française, mercredi 26 mars 2014. Au menu de cette revue de presse, la mort du "front républicain", une radiographie de la stratégie du FN, et la visite de Xi Jinping en France.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
Au menu de la presse française, ce matin, les divisions entre la gauche et la droite face à la percée du FN au premier tour des municipales.
 
Libération rappelle que le PS est favorable au désistement, et que l’UMP maintient ses candidats au second tour en cas de triangulaires. Le journal signe l’acte de décès du "front républicain": "Ce n’est pas une réponse politique à la question du FN qui hante la France depuis trente ans. Pire encore, cette tactique nourrit la propagande frontiste sur la complicité entre les partis dominants".
 
Le "front républicain", une "vieille ficelle aussi grosse qu’inefficace", d’après Le Figaro, qui rapporte que la droite "espère une vague bleue".
 
Le score du FN bouleverse le paysage. Mais cette percée ne s’explique pas seulement par la volonté de sanctionner les partis traditionnels, c’est aussi le fruit d’une transformation. L’Humanité a lu le programme du FN à Hénin-Beaumont: baisse des dépenses publiques, expulsion du Secours populaire et de la Ligue des droits de l’homme, "mise au pas" de la culture, et atténuation des thèses xénophobes. La "préférence nationale" s’est muée en "préférence antisociale".
 
Dans Le Monde, le sociologue Sylvain Crépon confirme que le parti a changé de tactique. "Aujourd’hui, on demande aux candidats de ne pas relayer le message national, on leur a demandé de se donner l’apparence de gestionnaires pour ne pas faire peur. Le Front a conscience des erreurs qui ont été commises".
 
Toujours dans Le Monde, le géographe Laurent Chalard explique que le FN a opté pour deux discours contradictoires dans ses bastions, en s’inscrivant dans "l’héritage poujadiste traditionnel", dans le Sud, avec un discours "beaucoup plus social, plus interventionniste", dans le Nord. "Un jeu d’équilibriste très intelligent".
 
Sanctionnée, la gauche cherche sa contre-attaque. D’après Le Figaro, François Hollande pourrait faire des annonces dès la semaine prochaine sur le pacte de responsabilité et les  50 milliards d'euros déconomies.
 
En attendant, Jean-Marc Ayrault fait les frais de la défaite. Le chef du gouvernement serait devenu «"le bouc émissaire de la bérézina" de dimanche, selon L’Opinion. Mais qui pourrait remplacer Ayrault ? Le Parisien rapporte que François Hollande a "la nostalgie de la dream team de 97", l’équipe de choc réunie par Jospin : Aubry, DSK, Chevènement et Royal.
 
On termine avec la visite la visite, en ce moment même, du président chinois. La France déroule le "tapis rouge (pour Xi Jinping) et les investisseurs chinois", titre Le Parisien.
 
Xi Jinping, président de la deuxième économie mondiale, dont La Croix propose le "portrait chinois" - un dirigeant "très dur dans la lutte contre la corruption mais aussi contre les militants des droits de l’Homme". Un dirigeant "tout-puissant", selon Le Monde, dont "l'amitié pour Poutine n'est un secret pour personne".
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

20/10/2014 Revue de presse internationale

"Le fardeau d'une nation"

Presse internationale, lundi 20 octobre 2014. Au menu de cette revue de presse, "l'hystérie" de l'opinion américaine face à Ebola, une lettre de la présidente du Liberia Ellen...

En savoir plus

20/10/2014 Art contemporain

"Aubry, beaucoup de silence pour rien"

Presse française, lundi 20 octobre 2014. Au menu de cette revue de presse, la sortie du bois de Martine Aubry, la solidarité faiblissante des Français, et deux bonnes nouvelles.

En savoir plus

20/09/2013 Allemagne

MOOC, selfie ou enverdeur : le vocabulaire nouveau est arrivé

À la une de la presse française ce matin, les élections allemandes. Pour "Le Figaro", les Français plébiscitent Merkel alors que "Libération" s’interroge sur les limites du...

En savoir plus

17/10/2014 Revue de presse internationale

Famine en Afrique de l'Ouest : quand un fléau en annonce un autre...

Dans la revue de presse internationale du vendredi 17 octobre, présentée par Sandrine Gomes, les principaux titres sont consacrés au virus Ebola et à la famine en Afrique de...

En savoir plus

17/10/2014 Revue de presse française

Ebola : "Le virus de la peur"

Au menu de cette revue de presse française, vendredi 17 octobre, la peur du virus Ebola qui gagne l'Occident, les risques de psychose dans l'opinion publique suscités par...

En savoir plus