Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le gouvernement israélien utilise la mort de James Foley pour sa communication

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

  • 2e Division blindée : "Nous étions des frères"

    En savoir plus

  • Le convoi russe atteint Lougansk malgré les protestations occidentales

    En savoir plus

  • Quelles options pour l’administration Obama contre l’EI en Syrie ?

    En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait aucune ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Vidéo : après la reprise du barrage de Mossoul, les Kurdes déminent la zone

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Irak : près de 70 morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

Afrique

Sissi : "En toute humilité, je me présente à la présidentielle égyptienne"

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 27/03/2014

Le maréchal Abdel Fattah al-Sissi a annoncé mercredi sa démission au poste de ministre de la Défense, afin de pouvoir se présenter à l'élection présidentielle en Égypte, prévue au printemps. Il est de loin le grand favori de ce scrutin.

Le maréchal Abdel Fattah al-Sissi a annoncé, mercredi 26 mars, sa démission de son poste de ministre de la Défense, afin de pouvoir se présenter à l'élection présidentielle en Égypte, prévue au printemps. Il a rendu publique sa décision à la population, lors d'une allocution télévisée pré-enregistrée.

"Je me tiens devant vous aujourd'hui pour la dernière fois dans un uniforme militaire, après avoir décidé de quitter mes fonctions de ministre et de chef de l'armée", a déclaré Abdel Fattah al-Sissi. "En toute humilité, je me présente à la présidentielle égyptienne", a-t-il poursuivi, promettant de "continuer à combattre tous les jours pour une Égypte débarrassée du terrorisme".

"Un discours teinté d'émotion"

Sans surprise, les Frères musulmans se sont inquiétés de cette annonce. Il n'y aura "pas de stabilité" en Égypte sous une présidence du maréchal Sissi, ont-ils indiqué.

Le nouvel homme fort du pays, tombeur du président islamiste Mohamed Morsi, a rassemblé ses affaires dans son bureau au ministère de la Défense avant de se rendre à une réunion avec le commandement de l'armée égyptienne, avait précisé un peu plus tôt dans la journée le site Internet du quotidien gouvernemental égyptien "Al-Ahram".

Architecte de la repression visant les Frères musulmans, qui avaient remporté tous les scrutins depuis la chute de Hosni Moubarak en 2011, le maréchal Sissi est de loin le grand favori de cette élection présidentielle.
 
Pour être éligible, le maréchal se devait de démissionner du gouvernement intérimaire, au sein duquel il était ministre de la Défense et vice-Premier ministre. Il devait également, comme le prévoit la loi, quitter ou prendre sa retraite de l'armée.
 
Avec AFP

 

Première publication : 26/03/2014

  • ÉGYPTE

    La justice condamne à mort 529 pro-Morsi

    En savoir plus

  • FRÈRES MUSULMANS

    Égypte : nouvelles violences meurtrières lors de manifestations pro-Morsi

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Le nouveau gouvernement égyptien a prêté serment

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)