Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d’Ivoire : L’appel "au dialogue" de Guillaume Soro

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Crise en Catalogne : les médias publics dans le viseur de Madrid

En savoir plus

LE DÉBAT

Union Européenne : la montée des égoïsmes ? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Union Européenne : la montée des égoïsmes ? (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Corée du Nord : pour Séoul, "il est encore temps" de négocier

En savoir plus

FOCUS

Chili : la version officielle de la mort de Pablo Neruda scientifiquement contredite

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Ayo, le Nigeria aux couleurs de "Paname"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un plébiscite en Vénétie pour l'autonomie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Après la jungle de Calais, un nouvel espoir"

En savoir plus

Amériques

Quand Barack Obama rêvait d'une vie de bohème à Paris

© AFP Archives

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 26/03/2014

Sur une carte postale écrite en 1988, le futur locataire de la Maison Blanche, alors en périple sur le continent européen, se dit tenté par l’idée de "devenir peintre sur les bords de Seine". Une trouvaille dénichée par le "New York Times".

Voilà une trouvaille qui ravira les amoureux de Paris. Dans un article consacré aux racines catholiques de l’engagement de Barack Obama, le "New York Times" publie le fac-similé (voir ci-dessous) d’une carte postale vieille de 26 ans écrite par le futur locataire de la Maison Blanche. Il y exprime toute son admiration pour la capitale française, "la ville à la fois la plus belle, la plus séduisante et la plus exaspérante" que le jeune homme, alors âgé de 27 ans, n’avait encore jamais vu.

"On est tenté de laisser tomber l’engagement politique ou associatif pour devenir peintre sur les bords de Seine, écrit-il plus loin.  Cela vous amusera d’autant plus quand vous saurez que je ne parle pas un mot de français ; la plupart du temps, je suis muet comme une carpe."

Cet objet de curiosité immortalisant Notre-Dame-de-Paris a été envoyé durant l’été 1988 à Cynthia Norris, la directrice des "Black Catholics" à l’archidiocèse de Chicago, auprès de qui il sollicitait une lettre de recommandation dans l’espoir d’intégrer la prestigieuse faculté d’Harvard. À cette époque, Barack Obama, jeune militant associatif fraîchement diplômé de l’université de Columbia, effectue un périple sur le Vieux-Continent qui l’amènera également en Espagne, d'où il a posté la carte.

Fac-similé de la carte postale publié par le "New York Times"
© New York Times

Première publication : 26/03/2014

  • ÉTATS-UNIS

    Ivres à Amsterdam, les gardes du corps d'Obama renvoyés à Washington

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Obama veut mettre fin à la collecte massive d'écoutes par la NSA

    En savoir plus

  • INTERNET

    Oscars : le "selfie" plus fort qu'Obama qui fait ramer Twitter

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)