Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : "Il faut les aider à rester dans leur pays"

En savoir plus

SUR LE NET

Conflit à Gaza : des célébrités créent la polémique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Russie sanctionée

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : l'Aïd sur fond de guerre

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Punition collective"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les Français de l'armée israélienne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Si on commence à accueillir toute la misère du monde..."

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gabon : le camp d'Ali Bongo répond aux attaques de Jean Ping

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : Ahmadie, une communauté menacée "au pays des purs"

En savoir plus

  • "Exodus" : la superproduction biblique 100 % héros blancs

    En savoir plus

  • Gaza : tirs meurtriers contre une école de l'ONU, fragile espoir de trêve

    En savoir plus

  • Chrétiens d'Irak : "Il faut les aider à rester dans leur pays"

    En savoir plus

  • Les deux derniers plus hauts responsables khmers rouges jugés pour génocide

    En savoir plus

  • À Benghazi, une importante base militaire tombe aux mains des islamistes

    En savoir plus

  • Troisième mission de l'année réussie pour une Ariane 5

    En savoir plus

  • Le Hamas diffuse la vidéo d'une opération commando meurtrière en Israël

    En savoir plus

  • Bousculade meurtrière lors d'un concert à Conakry

    En savoir plus

  • Après l'Union européenne, les États-Unis sanctionnent à leur tour la Russie

    En savoir plus

  • Quand la solidarité avec les chrétiens d'Irak rime avec ن

    En savoir plus

  • L'"oiseau" qui murmurait à l'oreille de Maduro que Chavez "est heureux"

    En savoir plus

  • Infographie : le virus Ebola se répand en Afrique de l'Ouest

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Medhi Nemmouche livré à la Belgique

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice décidera vendredi d'un aménagement de peine

    En savoir plus

  • Fonds “vautours” : l’Argentine à la veille d’un nouveau défaut de paiement

    En savoir plus

Amériques

Un gendre de Ben Laden reconnu coupable de terrorisme

© AFP/Archives

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 26/03/2014

Souleyman Abou Ghaith, un gendre d'Oussama Ben Laden, a été reconnu coupable mercredi de plusieurs chefs d'accusation de terrorisme par un jury fédéral à New York. Il est passible de la prison à perpétuité.

Souleyman Abou Ghaith, gendre d'Oussama Ben Laden et ancien porte-parole d'Al-Qaïda, a été reconnu coupable de terrorisme, mercredi 26 mars, par un tribunal fédéral de New-York, après plusieurs semaines de procès. Il était inculpé de complot visant à tuer des Américains, complot visant à apporter un soutien à des terroristes et soutien matériel à des terroristes.

Plus haut responsable de la nébuleuse terroriste jamais jugé aux États-Unis, il risque d’être condamné à la réclusion à perpétuité. Sa peine sera prononcée ultérieurement.
 
Dans son réquisitoire final, le procureur John Cronan avait décrit cet imam d’origine koweitienne, comme "le principal messager" de Ben Laden après les attentats du 11-Septembre, un "confident de confiance", qui adhérait pleinement à son idée de tuer des Américains.
 
Avec lui, "la propagande d'Al-Qaïda est devenue mondiale", avait martelé le procureur. Les preuves sont "claires et accablantes" avait-il insisté, montrant à de nombreuses reprises des extraits de ses discours enflammés, et des photos de l'accusé assis au près de Ben Laden.
 
La défense avait plaidé non coupable
 
La défense, qui avait choisi de plaider non coupable, avait de son côté affirmé qu'Abou Ghaith, 48 ans, n'avait jamais tué personne, et était un homme pieux, parti en Afghanistan avec sa femme et leurs 7 enfants en juin 2001 pour "aider les gens dans le besoin", attiré par le nouveau pouvoir islamiste. Ses discours, avait plaidé l'avocat Stanley Cohen, ne traitaient pas de terrorisme, mais d'histoire, de tradition et de charia.
 
"Certaines de ses associations peuvent vous donner la nausée, mais cela ne prouve pas un complot pour tuer des Américains", avait ajouté l'avocat. Il avait travaillé pour Al-Qaïda jusqu'en 2002, année où il est parti s'installer en Iran. Il a été arrêté fin janvier 2013 à Ankara, après avoir traversé la frontière avec l'Iran. Expulsé ensuite vers la Jordanie, il y a été arrêté et extradé vers les États-Unis.
 
Avec AFP

 

Première publication : 26/03/2014

COMMENTAIRE(S)