Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ebola: ne pas oublier l'Afrique

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

  • Ebola au Liberia : les chiffres de l'OMS sont "faux", affirme Ellen Johnson Sirleaf

    En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Barack Obama veut faire évoluer le "statu quo" entre Israéliens et Palestiniens

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco tient en échec le Zenit (0-0)

    En savoir plus

  • La France renforce son dispositif militaire pour lutter contre l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Mondial de basket : les Françaises en quarts contre les Américaines

    En savoir plus

  • Gérard Larcher élu sans surprise président du Sénat

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

  • Erdogan s'engage contre l'EI mais garde comme priorité la chute du régime syrien

    En savoir plus

  • Les musées français les plus visités bientôt ouverts sept jours sur sept

    En savoir plus

  • Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

    En savoir plus

  • Foot américain : un joueur musulman sanctionné pour une prière

    En savoir plus

Amériques

Obama : plus d'écoutes téléphoniques massives pour la NSA

© @VinyUrrabazo

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 27/03/2014

Le président américain a dévoilé jeudi les grandes lignes de son projet de réforme de la NSA - qui doit être entériné par le Congrès. Obama propose que les données téléphoniques ne soient plus ni collectées ni stockées par l’agence de sécurité.

Chose promise, chose due. Le président américain Barack Obama a dévoilé, jeudi 27 mars, les grandes lignes de sa réforme de l’Agence de sécurité nationale (NSA). Les pratiques de surveillance téléphoniques de ladite agence avaient suscité un vif émoi à travers la planète – notamment auprès des chefs d’État étrangers qui s’étaient offusqués d’être "écoutés" par les Américains.

Barack Obama s’apprête donc à proposer au Congrès de mettre un terme à la collecte massive des écoutes téléphoniques. Il a notamment promis que les services secrets américains ne pourraient plus espionner les dirigeants de pays amis ou alliés.

Les données des appels passés aux États-Unis ne devraient plus être collectées ni stockées par la NSA. Le président Obama entend toutefois préserver la capacité des agences de renseignement à détecter d'éventuels appels de suspects terroristes.

En clair, les données d’appel seraient conservées par les opérateurs de téléphonie et le gouvernement devrait obtenir l’autorisation de la Foreign Intelligence Surveillance Court, l’instance judiciaire pour les affaires de terrorisme, avant d'avoir accès à des écoutes téléphoniques. Une exception est prévue en cas d'urgence liée à la sécurité nationale.

"Cette approche nous permettra d'obtenir les informations utiles à nos besoins de renseignement tout en renforçant la confiance des gens dans la manière dont les informations sont collectées et stockées", a expliqué Barack Obama.

En attendant que le Congrès vote une réforme, le gouvernement va demander à la justice de prolonger de 90 jours le programme téléphonique actuel.

Avec AFP
 

Première publication : 27/03/2014

  • ÉTATS-UNIS

    Obama veut mettre fin à la collecte massive d'écoutes par la NSA

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    La NSA capable de mettre un pays entier sur écoute

    En savoir plus

  • ÉCOUTES ILLÉGALES

    Scandale de la NSA : Snowden craint pour sa vie, mais dort bien la nuit

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)