Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

SUR LE NET

Gaza : Tsahal et le Hamas s'affrontent aussi en ligne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le tourisme, moteur de l'économie espagnole

En savoir plus

  • En direct : une cinquantaine de Français à bord du vol AH5017 d'Air Algérie

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné !"

    En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

Economie

Le FMI prêt à débloquer jusqu'à 18 milliards de dollars pour aider Kiev

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 27/03/2014

Le Fonds monétaire international a annoncé, jeudi, vouloir débloquer entre 14 et 18 milliards de dollars pour aider l'Ukraine à éviter la faillite. Ce soutien vient s'ajouter aux promesses de la Banque mondiale et de l'Europe.

Entre 14 et 18 milliards de dollars (entre 10 et 13 milliards d'euros) : c'est le montant que le Fonds monétaire international (FMI) accepte de prêter à Kiev pour que l'Ukraine puisse éviter la faillite. Une aide bienvenue pour ce pays qui traverse une crise économique, agravée par un conflit avec la Russie.

Nikola Georgiev, le chef de la mission du FMI en Ukraine, a précisé, jeudi 27 mars, qu'il espérait pouvoir verser la première tranche d'aide à la fin du mois d'avril. Mais ce soutien financier ne sera pas gratuit. Le FMI exige une série de réformes économiques de l'Ukraine en contrepartie.

Prix du gaz et salaire des fonctionnaires

Les principales mesures que Kiev doit adopter pour pouvoir toucher le chèque du Fonds monétaire concernent une hausse du prix du gaz et le gel des salaires et des retraites des fonctionnaires.

L'organisation internationale demande aussi une intensification de la lutte contre la corruption dans le pays et l'adoption de mesures supplémentaires pour soutenir les Ukrainiens les plus pauvres.

En comptant les promesses du FMI, l'aide internationale totale pour l'Ukraine s'élève à 27 milliards de dollars (19,5 milliards d'euros) sur deux ans, d'après Nikola Georgiev.  Un montant inférieur à ce que les autorités ukrainiennes estiment nécesaire pour redresser le pays d'ici 2016. En février dernier, Kiev affirmait avoir besoin de 35 milliards de dollars pour faire face à toutes ses dettes et tenter de relancer la machine économique ukrainienne.

Avec AFP

Première publication : 27/03/2014

  • UKRAINE

    Crimée : les forces russes prennent le contrôle du dernier navire ukrainien

    En savoir plus

  • RUSSIE

    Ukraine : les grandes puissances annulent le G8 à Sotchi prévu en juin

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    L'Union européenne resserre l’étau économique autour de Moscou

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)