Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burkina Faso : la justice pourrait relancer la procédure des mandats d'arrêt contre Compaoré et Soro

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Papa Wemba : A Kinshasa, le deuil de tout un peuple

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Obama vs Elisabeth II : un coup de pub royal !

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Primaires américaines : Trump aussi plebiscité que critiqué

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Economie française : une embellie à un an des élections présidentielles

En savoir plus

Planète @venir

La "French tech" est-elle concurrentielle face aux Américains et aux Chinois ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Cédric Klapisch : "Les films français sont des œuvres uniques"

En savoir plus

TECH 24

L'actualité immersive

En savoir plus

FOCUS

Libye : le nouveau gouvernement tente d'asseoir son autorité

En savoir plus

Economie

Le FMI prêt à débloquer jusqu'à 18 milliards de dollars pour aider Kiev

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 27/03/2014

Le Fonds monétaire international a annoncé, jeudi, vouloir débloquer entre 14 et 18 milliards de dollars pour aider l'Ukraine à éviter la faillite. Ce soutien vient s'ajouter aux promesses de la Banque mondiale et de l'Europe.

Entre 14 et 18 milliards de dollars (entre 10 et 13 milliards d'euros) : c'est le montant que le Fonds monétaire international (FMI) accepte de prêter à Kiev pour que l'Ukraine puisse éviter la faillite. Une aide bienvenue pour ce pays qui traverse une crise économique, agravée par un conflit avec la Russie.

Nikola Georgiev, le chef de la mission du FMI en Ukraine, a précisé, jeudi 27 mars, qu'il espérait pouvoir verser la première tranche d'aide à la fin du mois d'avril. Mais ce soutien financier ne sera pas gratuit. Le FMI exige une série de réformes économiques de l'Ukraine en contrepartie.

Prix du gaz et salaire des fonctionnaires

Les principales mesures que Kiev doit adopter pour pouvoir toucher le chèque du Fonds monétaire concernent une hausse du prix du gaz et le gel des salaires et des retraites des fonctionnaires.

L'organisation internationale demande aussi une intensification de la lutte contre la corruption dans le pays et l'adoption de mesures supplémentaires pour soutenir les Ukrainiens les plus pauvres.

En comptant les promesses du FMI, l'aide internationale totale pour l'Ukraine s'élève à 27 milliards de dollars (19,5 milliards d'euros) sur deux ans, d'après Nikola Georgiev.  Un montant inférieur à ce que les autorités ukrainiennes estiment nécesaire pour redresser le pays d'ici 2016. En février dernier, Kiev affirmait avoir besoin de 35 milliards de dollars pour faire face à toutes ses dettes et tenter de relancer la machine économique ukrainienne.

Avec AFP

Première publication : 27/03/2014

  • UKRAINE

    Crimée : les forces russes prennent le contrôle du dernier navire ukrainien

    En savoir plus

  • RUSSIE

    Ukraine : les grandes puissances annulent le G8 à Sotchi prévu en juin

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    L'Union européenne resserre l’étau économique autour de Moscou

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)