Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Grand oral de Manuel Valls : confiance renouvelée mais majorité fragilisée ?

En savoir plus

DÉBAT

Immigration clandestine : l'Europe impuissante ?

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco s'impose, le Real cartonne

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Au moins 67 Sud-Africains tués dans l'effondrement d'un immeuble à Lagos

    En savoir plus

  • Une roquette tirée de Gaza vers Israël, la première depuis la trêve

    En savoir plus

  • Les étrangers désormais interdits de travail au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Yannick Agnel, la fin du rêve américain

    En savoir plus

  • Deux branches d’Al-Qaïda appellent les jihadistes à s’unir contre la coalition anti-EI

    En savoir plus

  • Nouvel appel des musulmans de France contre l’EI

    En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Les députés ukrainiens ratifient l’accord d’association avec l’UE

    En savoir plus

Asie - pacifique

Le dissident chinois Tan Zuoren retrouve la liberté

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 27/03/2014

L'avocat du dissident chinois Tan Zuoren a annoncé jeudi sa remise en liberté après cinq années de prison. Il avait été condamné pour "incitation à la subversion du pouvoir de l'État" en raison de ses critiques contre la répression de juin 1989.

Le dissident chinois Tan Zuoren, connu notamment pour avoir critiqué la répression du mouvement démocratique de 1989 et enquêté sur des écoles rasées par le violent séisme de 2008 dans la province du Sichuan, a retrouvé la liberté, jeudi 27 mars, après cinq ans de prison. "Il est sorti aujourd'hui. Il est en route vers chez lui" après avoir purgé l'intégralité de sa peine, a déclaré par téléphone à l'AFP Pu Zhiqiang, l'avocat de Tan Zuoren.

Tan Zuoren avait été condamné en février 2010 à cinq ans de prison pour "incitation à la subversion du pouvoir de l'Etat", en raison de ses critiques de la répression du mouvement démocratique de juin 1989.

Il avait été arrêté un an plus tôt alors qu'il enquêtait sur le sujet sensible des milliers d'enfants tués ou disparus - officiellement 5 335 - dans les quelque 7 000 écoles détruites lors du séisme de 2008 dans la province du Sichuan (sud-ouest).

Un procès entaché d'irrégularités

Après le drame, des parents en deuil et en colère avaient réclamé la vérité, voulant comprendre pourquoi les bâtiments où leurs enfants se rendaient en cours avaient pu s'effondrer aussi facilement, alors que d'autres bâtiments officiels avaient résisté.

Certains avaient dénoncé la corruption des responsables locaux. Selon Amnesty International, l'arrestation de Tan était directement liée à son enquête sur la qualité de construction de ces écoles.

Le Sichuan, l'une des provinces les plus peuplées de Chine, avait été endeuillé en mai 2008 par un tremblement de terre dévastateur, de magnitude 8, qui avait fait 87 000 morts et disparus.

L'Union européenne avait demandé en vain la libération du dissident, en dénonçant son procès "entaché d'irrégularités de procédure". L'audience, tenue à Chengdu, capitale du Sichuan, n'avait duré que quelques minutes, selon l'avocat de Tan.

Célébrité internationale, l'artiste contestataire Ai Weiwei, très impliqué aussi dans l'enquête sur les écoles, avait pour sa part été empêché de témoigner après avoir été arrêté et tabassé par la police, selon ses dires.

Avec AFP

Première publication : 27/03/2014

  • Ai Weiwei, artiste dissident

    En savoir plus

  • CHINE

    À New York, le dissident Chen exprime sa "gratitude" aux autorités américaines

    En savoir plus

  • DÉCÈS

    Mort du dissident Fang Lizhi, précurseur du mouvement démocratique chinois

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)