Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • UE : Le Polonais Tusk président du Conseil, l'Italienne Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Golan : sauvetage d’une partie des casques bleus philippins

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

  • Judo : Teddy Riner décroche un 7e titre de champion du monde

    En savoir plus

  • Selon Pretoria, le Lesotho est en proie à un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Taubira "assume les conséquences" de sa présence chez les frondeurs du PS

    En savoir plus

  • Un cargo ukrainien s'écrase dans le sud de l'Algérie

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Ukraine : l'UE se réunit à Bruxelles pour répondre à la Russie

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

Asie - pacifique

Le dissident chinois Tan Zuoren retrouve la liberté

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 27/03/2014

L'avocat du dissident chinois Tan Zuoren a annoncé jeudi sa remise en liberté après cinq années de prison. Il avait été condamné pour "incitation à la subversion du pouvoir de l'État" en raison de ses critiques contre la répression de juin 1989.

Le dissident chinois Tan Zuoren, connu notamment pour avoir critiqué la répression du mouvement démocratique de 1989 et enquêté sur des écoles rasées par le violent séisme de 2008 dans la province du Sichuan, a retrouvé la liberté, jeudi 27 mars, après cinq ans de prison. "Il est sorti aujourd'hui. Il est en route vers chez lui" après avoir purgé l'intégralité de sa peine, a déclaré par téléphone à l'AFP Pu Zhiqiang, l'avocat de Tan Zuoren.

Tan Zuoren avait été condamné en février 2010 à cinq ans de prison pour "incitation à la subversion du pouvoir de l'Etat", en raison de ses critiques de la répression du mouvement démocratique de juin 1989.

Il avait été arrêté un an plus tôt alors qu'il enquêtait sur le sujet sensible des milliers d'enfants tués ou disparus - officiellement 5 335 - dans les quelque 7 000 écoles détruites lors du séisme de 2008 dans la province du Sichuan (sud-ouest).

Un procès entaché d'irrégularités

Après le drame, des parents en deuil et en colère avaient réclamé la vérité, voulant comprendre pourquoi les bâtiments où leurs enfants se rendaient en cours avaient pu s'effondrer aussi facilement, alors que d'autres bâtiments officiels avaient résisté.

Certains avaient dénoncé la corruption des responsables locaux. Selon Amnesty International, l'arrestation de Tan était directement liée à son enquête sur la qualité de construction de ces écoles.

Le Sichuan, l'une des provinces les plus peuplées de Chine, avait été endeuillé en mai 2008 par un tremblement de terre dévastateur, de magnitude 8, qui avait fait 87 000 morts et disparus.

L'Union européenne avait demandé en vain la libération du dissident, en dénonçant son procès "entaché d'irrégularités de procédure". L'audience, tenue à Chengdu, capitale du Sichuan, n'avait duré que quelques minutes, selon l'avocat de Tan.

Célébrité internationale, l'artiste contestataire Ai Weiwei, très impliqué aussi dans l'enquête sur les écoles, avait pour sa part été empêché de témoigner après avoir été arrêté et tabassé par la police, selon ses dires.

Avec AFP

Première publication : 27/03/2014

  • Ai Weiwei, artiste dissident

    En savoir plus

  • CHINE

    À New York, le dissident Chen exprime sa "gratitude" aux autorités américaines

    En savoir plus

  • DÉCÈS

    Mort du dissident Fang Lizhi, précurseur du mouvement démocratique chinois

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)