Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

SUR LE NET

"Tor", nouvelle cible de la NSA

En savoir plus

SUR LE NET

Un selfie pris à Auschwitz scandalise la Toile

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Gaza : l'ONU tente de formaliser une trêve fragile

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

  • Boko Haram kidnappe la femme du vice-Premier ministre camerounais

    En savoir plus

  • En images : les Champs-Élysées noirs de monde pour l'arrivée du Tour

    En savoir plus

  • MH 17 : des combats autour du site du crash bloquent les enquêteurs

    En savoir plus

  • L'épave du Costa Concordia arrive dans le port de Gênes

    En savoir plus

  • Les enfants migrants ne pourront pas rester aux États-Unis, prévient Obama

    En savoir plus

  • Air Algérie : des proches de victimes se recueillent sur les lieux du crash

    En savoir plus

  • Exposition sur la Grande Guerre à Paris : les derniers poilus vous saluent

    En savoir plus

Asie - pacifique

Manille signe un accord de paix historique avec les rebelles du MILF

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 27/03/2014

Le président des Philippines et le Front moro islamique de libération (MILF), principal mouvement séparatiste musulman du pays, ont signé jeudi un accord de paix qui doit mettre fin à l'une des guérillas les plus longues et meurtrières en Asie.

La présidence philippine et le leader du Front moro islamique de libération (MILF) ont signé, jeudi 27 mars à Manille, un accord de paix historique qui doit mettre fin à l'une des guérillas les plus longues et les plus meurtrières d'Asie.

"Cet accord détaillé sur [la région] de Bangsamoro couronne notre combat", a déclaré Mourad Ebrahim, le chef du MILF. Bangsamoro désigne un territoire musulman dans cette région du monde.

Le MILF a promis de déposer les armes, en échange de la création d'une région autonome dans le sud de l'archipel, sur l'île de Mindanao, un territoire largement musulman dans un pays catholique à 80 %.

Cette cérémonie officielle est le point d'orgue de longs mois de négociations entre le mouvement rebelle et les représentants du gouvernement, sous l'impulsion du président Benigno Aquino.

Le défi d'une paix durable

Les cinq millions de musulmans philippins (sur une population proche de 100 millions) considèrent le Sud comme leur terre ancestrale et le MILF a mené la lutte pour l'indépendance, avant d'accepter au final la création d'une région autonome.

Les négociations entre représentants du gouvernement et du MILF avaient franchi leur dernière étape en janvier dernier. La rébellion a démarré dans les années 70 et a coûté quelque 150 000 vies, devenant ainsi une des plus longues et des plus meurtrières en Asie

Cependant, malgré l’accord signé, le MILF, le gouvernement et les observateurs indépendants ont tous reconnu que de nombreux obstacles se présenteraient encore d‘ici à mi-2016, date de fin du mandat unique de Benigno Aquino. Et il faudra impérativement les surmonter pour aboutir enfin à une paix durable.

Avec AFP
 

Première publication : 27/03/2014

  • PHILIPPINES

    Manille et les rebelles musulmans s'accordent sur un partage du pouvoir

    En savoir plus

  • CLIMAT

    Au moins 1 200 morts aux Philippines après le passage du super typhon Haiyan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)