Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

SUR LE NET

Gaza : Tsahal et le Hamas s'affrontent aussi en ligne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le tourisme, moteur de l'économie espagnole

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Come prima"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les oubliés de Mossoul

En savoir plus

  • Air Algérie a perdu le contact avec un avion parti de Ouagadougou

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • En images : À Alep, les cratères d'obus deviennent des "piscines" pour enfants

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien sans heurts

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné !"

    En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

  • Ukraine : deux avions de chasse de l'armée abattus dans l’est du pays

    En savoir plus

  • Accident d'avion à Taïwan : au moins 45 morts, dont deux Françaises

    En savoir plus

Asie - pacifique

Manille signe un accord de paix historique avec les rebelles du MILF

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 27/03/2014

Le président des Philippines et le Front moro islamique de libération (MILF), principal mouvement séparatiste musulman du pays, ont signé jeudi un accord de paix qui doit mettre fin à l'une des guérillas les plus longues et meurtrières en Asie.

La présidence philippine et le leader du Front moro islamique de libération (MILF) ont signé, jeudi 27 mars à Manille, un accord de paix historique qui doit mettre fin à l'une des guérillas les plus longues et les plus meurtrières d'Asie.

"Cet accord détaillé sur [la région] de Bangsamoro couronne notre combat", a déclaré Mourad Ebrahim, le chef du MILF. Bangsamoro désigne un territoire musulman dans cette région du monde.

Le MILF a promis de déposer les armes, en échange de la création d'une région autonome dans le sud de l'archipel, sur l'île de Mindanao, un territoire largement musulman dans un pays catholique à 80 %.

Cette cérémonie officielle est le point d'orgue de longs mois de négociations entre le mouvement rebelle et les représentants du gouvernement, sous l'impulsion du président Benigno Aquino.

Le défi d'une paix durable

Les cinq millions de musulmans philippins (sur une population proche de 100 millions) considèrent le Sud comme leur terre ancestrale et le MILF a mené la lutte pour l'indépendance, avant d'accepter au final la création d'une région autonome.

Les négociations entre représentants du gouvernement et du MILF avaient franchi leur dernière étape en janvier dernier. La rébellion a démarré dans les années 70 et a coûté quelque 150 000 vies, devenant ainsi une des plus longues et des plus meurtrières en Asie

Cependant, malgré l’accord signé, le MILF, le gouvernement et les observateurs indépendants ont tous reconnu que de nombreux obstacles se présenteraient encore d‘ici à mi-2016, date de fin du mandat unique de Benigno Aquino. Et il faudra impérativement les surmonter pour aboutir enfin à une paix durable.

Avec AFP
 

Première publication : 27/03/2014

  • PHILIPPINES

    Manille et les rebelles musulmans s'accordent sur un partage du pouvoir

    En savoir plus

  • CLIMAT

    Au moins 1 200 morts aux Philippines après le passage du super typhon Haiyan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)