Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Poutine, maître du jeu en Syrie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le manque de 'culture financière' des Français"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

La guerre contre les mutilations génitales

En savoir plus

LE DÉBAT

Liban : la fin de la crise ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Liban : la fin de la crise ? (partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Le brio", Camelia Jordana sur la voie de l’éloquence

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : les espoirs déçus des Tunisiens de Bir Ali, 7 ans après la révolution

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Une actrice indienne menacée de mort, à cause d'un rôle au cinéma"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Uber piraté massivement

En savoir plus

Afrique

Plusieurs morts au Caire dans des manifestations anti-Sissi

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 29/03/2014

Au moins cinq personnes, dont une journaliste égyptienne, ont été tuées au cours de manifestations, vendredi, au Caire. Des rassemblements organisés notamment en réaction à la candidature du maréchal al-Sissi à la prochaine présidentielle.

Journée de colère en Égypte. Plusieurs manifestations, organisées à travers le pays pour protester contre la candidature d'Abdel Fattah al-Sissi à l'élection présidentielle mais aussi contre la condamnation à mort de 529 islamistes, ont dégénéré vendredi 28 mars.

Au Caire, des heurts ont éclaté entre des manifestants islamistes et la police faisant cinq mort dont un par balles, a annoncé le ministère de la Santé. Parmi les victimes figure une journaliste égyptienne, Mayada Achraf, qui travaillait pour le quotidien privé "Al-Doustour". La jeune femme a été tuée d'une balle dans la tête alors qu'elle couvrait une manifestation dans le quartier de Aïn Chams, dans le nord du Caire. Al-Doustour a confirmé son décès sur son site internet.

Un responsable au sein du ministère de la Santé, Khaled al-Khatib, a fait état de son côté de 19 blessés dans l'ensemble du pays, dont 15 au Caire et quatre dans la province de Damiette (nord).

À Madinet Nasr, dans l'est du Caire, des étudiants de l'université d'Al-Azhar ont lancé des cocktails Molotov et des pierres sur les policiers anti-émeute qui ont riposté à coups de gaz lacrymogènes, selon ces sources. Les forces de l'ordre ont également dispersé plusieurs autres rassemblements islamistes, selon l'agence officielle Mena.

Architecte de la répression visant les Frères musulmans, qui avaient remporté tous les scrutins depuis la chute d'Hosni Moubarak en 2011, le maréchal Sissi est de loin le grand favori de l'élection présidentielle qui doit avoir lieu d’ici la fin juin. Les Frères musulmans se sont inquiétés de cette annonce de candidature : il n'y aura "pas de stabilité" en Égypte sous une présidence du maréchal Sissi, ont-ils indiqué.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 28/03/2014

  • ÉGYPTE

    Sissi : "En toute humilité, je me présente à la présidentielle égyptienne"

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    La justice condamne à mort 529 pro-Morsi

    En savoir plus

  • FRÈRES MUSULMANS

    Égypte : nouvelles violences meurtrières lors de manifestations pro-Morsi

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)