Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Des troupes sénégalaises et nigérianes aux frontières de la Gambie

En savoir plus

FOCUS

Centrafrique : les déplacés disent adieu à contrecœur au camp de Mpoko

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Live by Night ", quand Ben Affleck joue les gangsters

En savoir plus

FACE À FACE

Primaire à gauche : Manuel Valls en difficulté

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ne l'appelez plus Theresa Maybe"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Brexit et météo : le froid s'installe"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

"Un effet Trump" sur l'emploi américain ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nigeria : un camp de déplacés visé par erreur par l'armée, 52 morts

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Brexit rime avec "Frexit"

En savoir plus

REPORTERS

Un reportage long format tourné par nos reporters ou nos correspondants aux quatre coins du monde. Le samedi à 21h10. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

Dernière modification : 01/04/2014

Les filières de l'esclavage moderne au Qatar

© France24

Du Népal au Qatar, nos journalistes ont mené une enquête exclusive sur le drame humain de l’esclavage moderne. Ils tentent de comprendre pourquoi des jeunes partis en bonne santé pouvaient mourir en si grand nombre sur les chantiers de la Coupe du monde de football 2022.

Tout commence sur une image : ces cercueils qui arrivent chaque jour à l’aéroport de Katmandou. À l’intérieur, les corps d’ouvriers népalais partis travailler dans les pays du Golfe. En 2013, 173 sont morts au Qatar, selon le gouvernement népalais, d'accidents du travail, suicides ou arrêts cardiaques mystérieux...

Notre enquête commence dans des villages reculés du Népal, l’un des pays les plus pauvres de la planète. Ici, au moins un membre de chaque famille est parti travailler dans la péninsule arabique. À Katmandou, nous avons vu les impressionnantes files de travailleurs prêts à partir.

C’est leur histoire que nous avons voulu raconter, en prenant l’avion pour le Qatar avec un groupe d’ouvriers. Mais l’émirat, qui organisera la Coupe du monde de football en 2022, ne veut pas de mauvaise publicité : plusieurs journalistes, qui enquêtaient sur les ouvriers népalais, ont été arrêtés et expulsés. Alors à Doha, nous nous sommes faits passer pour des touristes.

Nous avons réussi à filmer des chantiers et à discuter avec des travailleurs. La nuit, nous avons visité les habitations vétustes dans lesquelles ces ouvriers vivent entassés et où, l’été, la température avoisine les 50 degrés. Beaucoup sont malades et souffrent de déshydratation. Des conditions de vie déplorables dans l’un des pays les plus riches du monde (en PIB par habitant).

Des sous-traitants sans vergogne

Plus révoltant encore, nous avons rencontré des travailleurs qui ne peuvent plus quitter le Qatar. Le code du travail qatari, le système de la kafala, donne tout pouvoir aux employeurs, qui confisquent les passeports, payent souvent les salaires en retard, voire pas du tout.

L’ex-ambassadrice du Népal à Doha a dénoncé une "prison à ciel ouvert" et dans un rapport publié en novembre 2013, Amnesty International décrit une situation proche de l’esclavage. Sous la pression de la Fédération Internationale de Football (Fifa), le gouvernement qatari a annoncé des réformes en février dernier.

Ce reportage montre aussi les autres responsables de cette situation : sous-traitants sans vergogne au Qatar et agents frauduleux au Népal, qui profitent eux aussi des petites mains népalaises. La Confédération syndicale internationale estime que si les conditions de vie et de travail ne changent pas, plus de 4 000 ouvriers pourraient mourir d’ici la Coupe du monde de 2022.

Par Sébastien BOUILLE , Constantin SIMON , Bhoj BHAT

COMMENTAIRE(S)

Les archives

13/01/2017 États-Unis

Wisconsin : plongée au cœur du vote Trump

Le 20 janvier, Donald Trump sera investi de la présidence des États-Unis. Incarnation d’un changement radical dans la politique américaine, il a remporté, durant l’élection,...

En savoir plus

06/01/2017 Afrique

"Génération Dadaab" : rencontre avec la jeunesse du camp somalo-kenyan

À la frontière entre la Somalie et le Kenya se trouve Dadaab. Ce camp géant, géré par l'UNHCR, abrite 280 000 habitants, des Somaliens pour la plupart. En 25 ans d'existence, une...

En savoir plus

23/12/2016 Moyen-Orient

Reportage exclusif : Mossoul, la difficile reconquête

Depuis plus de deux mois, l'armée irakienne mène un combat acharné pour reprendre Mossoul à l’organisation État islamique. Un quart de la ville a pu être repris, mais les...

En savoir plus

22/12/2016 Droit d'asile

Vidéo : Ferrette, un village alsacien qui redonne espoir aux migrants

Depuis bientôt un an, le village de Ferrette, en Alsace, a mis en place un centre d’accueil pour demandeurs d’asile dans une ancienne caserne de gendarmerie. Après des mois...

En savoir plus

15/12/2016 Asie - pacifique

Vidéo : aux Philippines, la macabre croisade anti-drogue du président Duterte

Aux Philippines, depuis l’arrivée au pouvoir de Rodrigo Duterte, fin juin, il ne se passe pas une nuit à Manille sans la découverte en pleine rue de dizaines de corps criblés de...

En savoir plus