Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Irak : comment lutter contre l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Barbarie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La constance, c'est la confiance"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La fermeture de restaurants Mac Donald's en Russie : scandale sanitaire ou pression politique ?

En savoir plus

  • Riposte contre l’EI en Irak : "On assiste à un jeu très cynique"

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Sans surprise, Erdogan choisit Davutoglu au poste de Premier ministre turc

    En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Brandao suspendu provisoirement après son coup de tête

    En savoir plus

  • La Tunisie et l'Égypte ferment leurs frontières aériennes avec la Libye

    En savoir plus

  • À Bangui, plusieurs centaines de manifestants réclament le départ des soldats français

    En savoir plus

  • Yémen : ultimatum de la rébellion chiite qui exige la démission du gouvernement

    En savoir plus

  • Gaza : trois commandants du Hamas tués dans un raid israélien

    En savoir plus

  • Présidentielle au Brésil : la candidature de Marina Silva menace Dilma Rousseff

    En savoir plus

  • Syrie - Irak : le pape François tantôt pacifiste, tantôt interventionniste

    En savoir plus

  • Cécile Rol-Tanguy : "Je représente les résistantes qui ont été oubliées"

    En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Assassinat de James Foley : les États-Unis ont tenté de le libérer

    En savoir plus

Moyen-Orient

Une "Coupe des Travailleurs" migrants au Qatar pour faire taire les critiques

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 29/03/2014

Sévèrement critiqué au sujet des conditions de travail des expatriés engagés sur les chantiers du Mondial 2022, le Qatar organise sa deuxième "Coupe des Travailleurs", un tournoi de football réservé aux migrants.

Accusé de tolérer sur ses chantiers du Mondial 2022 des conditions de travail proches de l'esclavage, le Qatar tente de faire taire les critiques en organisant sa deuxième "Coupe des Travailleurs", un tournoi de football réservé aux migrants.

"Cette coupe est strictement réservée aux ouvriers", déclare à l'AFP Adil Ahmed, directeur de Qsports, précisant que ces ouvriers-joueurs appartiennent à des secteurs aussi divers que l'électricité, la plomberie ou le bâtiment. "La majorité travaille dans le bâtiment".

Sur 120 compagnies ayant été invitées à présenter des équipes, "nous avons retenu les 24 premières inscrites", explique M. Ahmed, fier du succès de la première édition en 2013. Selon lui, il y a environ 800 000 ouvriers employés dans ce richissime pays du Golfe.

La deuxième édition de ce tournoi a été lancée le 21 mars sur des stades de Doha, dont celui d'Al-Sadd, à l'initiative d'une société privée Qsports en partenariat avec la Ligue de football qatarie (Qatar Stars League) et le comité d'organisation de la Coupe du monde.

Des conditions "inhumaines"

Un match se déroule chaque vendredi devant une foule de supporters, majoritairement des migrants, jusqu'à la finale le 25 avril. Le gagnant du titre remportera 18 000 rials (près de 5 000 dollars).

"Le principe, c'est de se faire de nouveaux amis et d'apprendre les uns des autres", explique Paul Mwangi, un employé kényan de la Gulf Contracting Company, précisant que son équipe compte parmi ses joueurs "des Indiens, des Népalais et des Ghanéens".

Soucieux de maîtriser son image vis-à-vis des travailleurs, le Qatar a publié en février une charte destinée à améliorer les droits des quelque 1,4 millions de travailleurs étrangers, la plupart originaires d'Inde, du Sri Lanka, du Népal et du Bangladesh.

À la mi-mars, le Qatar s'est dit "déçu" par un nouveau rapport de la Confédération syndicale internationale évoquant des conditions "inhumaines" de migrants employés sur les chantiers du Mondial-2022, en démentant la mort d'ouvriers.

Avec AFP

Première publication : 29/03/2014

  • FOOTBALL

    Qatar 2022 : plus de 400 travailleurs népalais morts sur les chantiers, selon une ONG

    En savoir plus

  • MONDIAL-2022

    Jouer ou ne pas jouer en été au Qatar ? La valse-hésitation de la Fifa

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Un dirigeant de la Fifa ne veut pas d'un Mondial en été au Qatar

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)