Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Pour le chef des Farc, l'accord signé en Colombie "jette les bases d'une paix durable"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nana Akufo-Addo vainqueur de la présidentielle au Ghana

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Europol lance un calendrier de l'avent des criminels les plus recherchés

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Valls : premier ministre clivant, candidat rassembleur ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Journée de la laïcité : une exception française

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Corée du sud : la déferlante culturelle

En savoir plus

TECH 24

#OpenGov : la démocratie en mode startup

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Ciao Renzi : l'Italie en crise politique et institutionnelle

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle française : deux gauches irréconciliables ?

En savoir plus

Sports

Formule 1 : le Britannique Lewis Hamilton remporte le Grand Prix de Malaisie

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 30/03/2014

Sans surprise, Lewis Hamilton (Mercedes), parti en pôle position, s’est imposé, dimanche, lors du Grand Prix de Malaisie de Formule 1. Il devance son coéquipier Nico Rosberg et le champion du monde en titre, Sebastian Vettel (Red Bull-Renault).

Le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes) a remporté, dimanche 30 mars, le Grand Prix de Malaisie de Formule 1, 2e manche de la saison 2014, sur le circuit de Sepang.

Il devance son équipier Nico Rosberg et le champion du monde en titre, Sebastian Vettel (Red Bull-Renault).

Hamilton jamais inquiété

Parti en pole position, Hamilton n'a jamais été inquiété dans les 56 tours de cette course disputée intégralement sur piste sèche. Il s’agit de la deuxième victoire en deux Grands Prix pour Mercedes, déjà vainqueur avec Nico Rosberg en Australie pour l’ouverture de la saison il y a quinze jours. L’Allemand est en tête du championnat du monde des pilotes. Le prochain Grand Prix se disputera au Bahreïn dans une semaine.

Avant le départ, d'une minute de silence a été respectée en hommage aux 239 victimes du vol Malaysian Airlines MH370, disparu après son décollage de Kuala Lumpur le 8 mars.

Le classement général :

1. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes), les 310,408 km en 1 h 40:25.974

(moyenne: 185,442 km/h)

2. Nico Rosberg (GER/Mercedes) à 17.313

3. Sebastian Vettel (GER/Red Bull-Renault) à 24.534

4. Fernando Alonso (ESP/Ferrari) à 35.992

5. Nico Hülkenberg (GER/Force India-Mercedes) à 47.199

6. Jenson Button (GBR/McLaren-Mercedes) à 1:23.691

7. Felipe Massa (BRA/Williams-Mercedes) à 1:25.076

8. Valtteri Bottas (FIN/Williams-Mercedes) à 1:25.537

9. Kevin Magnussen (DEN/McLaren-Mercedes) à 1 tour

10. Daniil Kvyat (RUS/Toro Rosso-Renault) à 1 tour

11. Romain Grosjean (FRA/Lotus-Renault) à 1 tour

12. Kimi Räikkönen (FIN/Ferrari) à 1 tour

13. Kamui Kobayashi (JPN/Caterham-Renault) à 1 tour

14. Marcus Ericsson (SWE/Caterham-Renault) à 2 tours

15. Max Chilton (GBR/Marussia-Ferrari) à 2 tours

Meilleur tour :

Lewis Hamilton (GBR/Mercedes), 1:43.066 au 53e tour (moyenne: 193,611 km/h)

Abandons :

Sergio Pérez (MEX/Force India-Mercedes): problème technique, 1er tour

Pastor Maldonado (VEN/Lotus-Renault): perte de puissance moteur, 8e tour

Jules Bianchi (FRA/Marussia-Ferrari): voiture inconduisible (freins) suite accrochages avec Vergne et Maldonado (au départ), 9e tour

Jean-Eric Vergne (FRA/Toro Rosso-Renault): voiture inconduisible suite accrochage avec Bianchi (au départ), 20e tour

Adrian Sutil (GER/Sauber-Ferrari): perte de puissance électrique, 34e tour

Esteban Gutiérrez (MEX/Sauber-Ferrari): boîte de vitesses bloquée, 37e tour

Daniel Ricciardo (AUS/Red Bull-Renault): cause non communiquée, 50e tour

Avec AFP

Première publication : 30/03/2014

  • ACCIDENT – SKI

    Schumacher montre "quelquefois des petits signes encourageants"

    En savoir plus

  • FORMULE 1

    Grand Prix du Brésil : une 9e victoire consécutive pour Vettel

    En savoir plus

  • FORMULE 1

    Lewis Hamilton offre le Grand Prix de Hongrie à Mercedes

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)