Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

FRANCE

Municipales : le PS sauve Paris mais n'échappe pas à la débâcle

© AFP - la candidate socialiste Anne Hidalgo

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 31/03/2014

La gauche conserve Paris mais enregistre un revers sévère aux municipales au profit de la droite dans plusieurs villes importantes, comme Pau, Angers ou Quimper, tandis que l'extrême droite remporte Béziers et Fréjus, selon des premiers résultats.

• Le second tour des élections municipales en France, dimanche 30 mars, a été marqué par la déroute du Parti socialiste (PS) qui perd au moins 150 villes de plus de 9 000 habitants, dont Toulouse, Saint-Étienne, Reims, Quimper, Tour, Angoulême, Limoges ou encore Roubaix. Toutefois, les socialistes conservent Paris, grâce à la victoire d’Anne Hidalgo qui l’emporte sur l’UMP Nathalie Kosciusko-Morizet, Metz ou encore Strasbourg.

• Les résultats sont "indéniablement mauvais pour la gauche (...) Nous entendons le message des électeurs" a déclaré Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole du gouvernement. Dans un discours télévisé des plus solennels, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a reconnu la “responsabilité collective” de la gauche et a annoncé que “le président de la République tirera les enseignements de ce scrutin.” Des déclarations qui viennent alimenter les rumeurs insistantes d’un remaniement ministériel qui pourrait intervenir dès lundi.

• L’UMP s’est félicitée, notamment par la voix de son président Jean-François Copé, de la “vague bleue” qui a déferlé sur la France. "Il est clair que l'UMP va remporter plus de la moitié des villes de plus de 9 000 habitants" et s’affirme ainsi en tant que "premier parti de France". François Hollande doit "absolument changer de politique", a déclaré le député-maire de Meaux.

• Quant au Front national (FN), il s’impose - en plus de Hénin-Beaumont gagnée au premier tour - dans au moins douze communes dont Fréjus et Béziers, où il soutenait la liste de Robert Ménard, mais ne passe ni à Perpignan, ni à Avignon, ni à Forbach. Marine Le Pen, la présidente du FN, parle d’une “nouvelle étape” pour son parti qui pourrait désormais compter 1 200 conseillers municipaux à travers la France.

L’abstention s’inscrit à un niveau jamais atteint pour un second tour des municipales sous la Ve République, avec un taux final estimé par les instituts de sondages entre 38 et 38,5 %.

 

Cliquez ici pour afficher le liveblogging sur votre smartphone ou votre tablette.

Première publication : 30/03/2014

  • FRANCE

    Municipales : les Français boudent encore les urnes au second tour

    En savoir plus

  • FRANCE

    Le vote blanc, "arme de destitution massive" ?

    En savoir plus

  • MUNICIPALES 2014

    Vidéo : les faits marquants du premier tour des municipales

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)