Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

Asie - pacifique

Municipales en Turquie : Erdogan arrive en tête et se rassure

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 30/03/2014

Le parti du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan a pris une avance nette sur l'opposition, dimanche, lors des élections municipales en Turquie, selon les premiers résultats partiels. Un scrutin crucial pour l'avenir du régime islamo-conservateur.

Affaibli mais toujours là. L’AKP - le parti du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan - est bien parti pour arriver largement en tête aux élections municipales turques oraganisées dimanche 30 mars. Selon des résultats partiels portant sur environ un cinquième des bulletins, l’AKP a recueilli de 44 à 48 % des suffrages au niveau national.

Le parti au pouvoir serait également en tête dans les deux plus grandes villes du pays, Istanbul et Ankara, qu'il tient déjà, selon CNN-Türk et NTV.

S'il se confirme, ce vote de confiance constituerait une très large victoire pour le Premier ministre, défié dans la rue, contesté par ses opposants et éclaboussé depuis des mois par un scandale de corruption sans précédent.

Candidat à la présidentielle ?

Ce scrutin local avait pris des allures de référendum pour ou contre la politique du Premier ministre islamo-conservateur. Lors du dernier scrutin municipal en 2009, l’AKP était parvenu à conserver Istanbul ainsi que la capitale Ankara et avait affiché un score national de 40 %.

Ancien maire d’Istanbul à la tête du gouvernement turc depuis 12 ans, Recep Tayyip Erdogan, grâce une nouvelle victoire, serait désormais bien placé pour se présenter à l’élection présidentielle prévue en août prochain.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 30/03/2014

  • MUNICIPALES

    Turquie : violences meurtrières lors d'un scrutin test pour Erdogan

    En savoir plus

  • TURQUIE

    Après Twitter, le gouvernement d'Erdogan bloque l'accès à YouTube

    En savoir plus

  • TURQUIE

    Dans le collimateur d'Erdogan,Twitter bloqué en Turquie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)