Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Des émeutes éclatent au Gabon après l'annonce de la victoire de justesse d'Ali Bongo

En savoir plus

LE DÉBAT

Brésil : Clap de fin pour Dilma Rousseff (2ème partie)

En savoir plus

LE DÉBAT

Brésil : Clap de fin pour Dilma Rousseff (1ère partie)

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Offensive turque en Syrie : le casse-tête de Washington

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Venise, ses gondoles, ses canaux et... son cinéma !

En savoir plus

FOCUS

Crise des migrants : la rue, point de passage obligé pour les demandeurs d'asile à Paris?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Attentat de Gaziantep : la communauté kurde de Turquie à nouveau meurtrie

En savoir plus

FACE À FACE

La démission de Macron, un nouveau coup dur pour Hollande

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Et à la fin, Macron tua le père"

En savoir plus

Asie - pacifique

Municipales en Turquie : Erdogan arrive en tête et se rassure

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 30/03/2014

Le parti du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan a pris une avance nette sur l'opposition, dimanche, lors des élections municipales en Turquie, selon les premiers résultats partiels. Un scrutin crucial pour l'avenir du régime islamo-conservateur.

Affaibli mais toujours là. L’AKP - le parti du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan - est bien parti pour arriver largement en tête aux élections municipales turques oraganisées dimanche 30 mars. Selon des résultats partiels portant sur environ un cinquième des bulletins, l’AKP a recueilli de 44 à 48 % des suffrages au niveau national.

Le parti au pouvoir serait également en tête dans les deux plus grandes villes du pays, Istanbul et Ankara, qu'il tient déjà, selon CNN-Türk et NTV.

S'il se confirme, ce vote de confiance constituerait une très large victoire pour le Premier ministre, défié dans la rue, contesté par ses opposants et éclaboussé depuis des mois par un scandale de corruption sans précédent.

Candidat à la présidentielle ?

Ce scrutin local avait pris des allures de référendum pour ou contre la politique du Premier ministre islamo-conservateur. Lors du dernier scrutin municipal en 2009, l’AKP était parvenu à conserver Istanbul ainsi que la capitale Ankara et avait affiché un score national de 40 %.

Ancien maire d’Istanbul à la tête du gouvernement turc depuis 12 ans, Recep Tayyip Erdogan, grâce une nouvelle victoire, serait désormais bien placé pour se présenter à l’élection présidentielle prévue en août prochain.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 30/03/2014

  • MUNICIPALES

    Turquie : violences meurtrières lors d'un scrutin test pour Erdogan

    En savoir plus

  • TURQUIE

    Après Twitter, le gouvernement d'Erdogan bloque l'accès à YouTube

    En savoir plus

  • TURQUIE

    Dans le collimateur d'Erdogan,Twitter bloqué en Turquie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)