Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Doutes sur l'identité du second bourreau de Daesh

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Franck Baudino, médecin et PDG de Health 4 Development (H4D)

En savoir plus

POLITIQUE

"L’islam n’est pas organisé en France"

En savoir plus

POLITIQUE

Affaire Fillon - Jouyet : "dommage" que les Français ne puissent pas entendre les enregistrements

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire : les revendications des militaires entendues par le pouvoir

En savoir plus

FOCUS

En Iran, un éventuel accord sur le nucléaire divise la population

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Pierre Cardin, 92 ans, éternel créateur du futur

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abdou Diouf salue la transition démocratique au Burkina Faso

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

États-Unis : l'offensive d'Obama face à l'immigration

En savoir plus

Asie - pacifique

La Corée du Nord "n'exclut pas" un nouvel essai nucléaire

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 30/03/2014

Pyongyang a menacé dimanche de procéder à une "nouvelle forme d'essai nucléaire" pour améliorer sa "dissuasion". Selon elle, les manœuvres conjointes entre la Corée du Sud et les États-Unis constituent une menace.

En réponse aux manoeuvres conjointes de la Corée du Sud et des États-Unis et malgré la condamnation de l'ONU, la Corée du Nord "n'exclut pas" de procéder à un quatrième essai nucléaire.

"(Nous) n'excluons pas une nouvelle forme de test nucléaire visant à renforcer notre arme de dissuasion nucléaire", a indiqué le ministère des Affaires étrangères, via l'agence officielle KCNA.

Pyongyang proteste également contre la condamnation par l'ONU, quelques jours plus tôt, de tirs de missiles balistiques. "Il est inacceptable que le conseil de sécurité de l'ONU condamne nos essais défensifs de tirs de missiles (...) tout en ignorant les exercices de guerre nucléaire que conduisent les Etats-Unis et qui ont provoqué nos actions", s'indigne le ministère.

Le tir de missiles balistiques de moyenne portée effectué cette semaine par Pyongyang, et condamné par l'ONU, entrait dans le cadre des exercices "d'autodéfense" face aux manoeuvres conjointes annuelles conduites par Séoul et Washington depuis plus d'un mois, a ajouté le ministère nord-coréen.

La Corée du Nord avait effectué, mercredi 26 mars, un tir d'essai balistique en réponse au sommet de La Haye entre le Japon, la Corée du Sud et les États-Unis, qui ont dénoncé une "escalade provocatrice". Une violation des résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies sanctionnant son programme nucléaire.

Fin février et début mars, Pyongyang avait déjà lancé des missiles Scud à courte portée pour marquer son opposition aux manoeuvres annuelles réunissant les forces armées américaines stationnées dans le sud de la péninsule et les soldats sud-coréens.

La Corée du Nord a réalisé trois essais nucléaires : en octobre 2006, mai 2009 et février 2013.

Avec AFP
 

Première publication : 30/03/2014

  • PÉNINSULE CORÉENNE

    La Corée du Nord tire deux missiles à moyenne portée vers la mer

    En savoir plus

  • PÉNINSULE CORÉENNE

    Trente missiles tirés en mer par la Corée du Nord

    En savoir plus

  • CORÉE DU NORD

    L’ONU envisage de poursuivre Kim Jong-un devant la CPI

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)