Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INFO ÉCO

États-Unis-France : les taxes de la discorde

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Loi asile-immigration: "hystérisation" ou "Bérézina morale"?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Emmanuel Macron courtise Donald Trump, mais est-ce bien utile ?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Afrique du Sud : violentes manifestations à Mahikeng

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La fin d'une ère : Arsène Wenger quitte Arsenal

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Contestation sociale en France : l'impossible concertation ?

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Dans la peau d'un batelier du Nord

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Le géant américain Starbucks accusé de racisme

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Emmanuel Macron peut-il réformer la Zone euro ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Grands titres, éditos, photos et dessins du jour... Nos chroniqueurs passent en revue les Unes de la presse française et étrangère, ainsi que les débats qui l’alimentent. Du lundi au vendredi à 7h15 et 9h15.

Dernière modification : 31/03/2014

"Bleu, brun, rose"

© France 24

Presse française, lundi 31 mars 2014. Au menu de cette revue de presse, les résultats du second tour des municipales : vague bleue, percée "brune" et bérézina rose.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
La presse française revient bien sûr largement sur ce second tour des municipales transformé en déroute de la gauche.
 
La majorité perd plus de 150 villes, le plus souvent au profit de l’UMP : la "vague bleue" a finalement dépassé les espérances de la droite - un "tsunami" bleu vient de "déferler" sur Hollande, titre Le Figaro. "Le premier tour avait été cruel pour François Hollande. Le second est assassin". Le journal parle d’une "raclée historique, qui en annonce beaucoup d’autres" - aux européennes, aux sénatoriales, et aux régionales.
 
Pour l’Opinion, qui évoque une "déferlante", un "rejet sans précédent" vient de s’exprimer. "En moins de deux années de pouvoir, François Hollande aura accompli le double exploit de faire sèchement perdre son camp, et de se retrouver dans une position politique inextricable".
 
Autres signes de ce rejet: l’abstention, toujours élevée - 36,3 %, un niveau jamais atteint pour un second tour des municipales, et la percée du FN, qui vient de réussir son pari: s’implanter localement avec une douzaine de mairies et probablement plus de 1300 conseillers municipaux. D’après Le Parisien, Marine Le Pen entendrait développer le "maillage territorial du FN, et faire de ces municipales un tremplin vers d’autres victoires".
 
"Le FN s’installe dans le paysage", confirme Libération, qui rappelle toutefois que «la vague brune» redoutée a été évitée.
 
"Percée du FN, beaucoup de bruit pour rien ?", s’interroge Marc Crapez sur le site du Figaro. D’après le politologue, les résultats du FN lors de ce second tour sont comparables à ceux de 1995.
 
Pour François Hollande et le gouvernement l’avertissement est sévère: le vote sanction du premier tour s’est encore amplifié au second. Libération parle d’une "punition", de "débâcle historique". François Hollande "n’a donc plus le choix: il y a urgence à délivrer un message fort au pays. Le remaniement est incontournable".
 
Pour L'Humanité, le vote d’hier est un "désaveu massif", une "claque choc" infligée à la majorité. Mais pour le journal, c’est "un changement de cap gouvernemental" qui est jugé "nécessaire" - "remanier aujourd’hui pour ne rien changer serait interprété comme un mépris".
 
Pour Le Parisien, pas de doute, François Hollande est au pied du mur, "condamné à changer". Le remaniement pourrait être annoncé dès aujourd’hui.
 
"La vague bleue contraint (le président) à remanier très vite", confirment les Echos,  qui évoquent la piste Manuel Valls pour succéder à Jean-Marc Ayrault. Le journal rappelle toutefois que ses détracteurs sont nombreux et "virulents", à commencer par les écologistes, qui estiment que Manuel Valls et son "étiquette droitière seraient un contresens au message municipal".
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

23/04/2018 revue de presse

Loi asile-immigration: "hystérisation" ou "Bérézina morale"?

Dans la presse, ce lundi 23 avril, le mouvement de contestation en Arménie, la suite des révélations de Libération sur le cimentier Lafarge en Syrie. La controverse sur loi asile...

En savoir plus

23/04/2018 revue de presse

"Emmanuel Macron courtise Donald Trump, mais est-ce bien utile ?"

A la une de la presse, lundi 23 avril, les commentaires de la presse française et américaine sur la visite d’Etat d’Emmanuel Macron aux Etats-Unis. Une visite qui commence...

En savoir plus

20/04/2018 Immigration

Grande-Bretagne : les oubliés de la génération Windrush

Dans cette seconde revue de presse du vendredi 20 avril : le tollé suscité en Grande-Bretagne par l'arrêt des soins d'un immigré de la génération Windrush oubliée par le...

En savoir plus

20/04/2018 Manifestations

"Universités : le ras-le-bol des antibloqueurs"

Dans cette première revue de presse du vendredi 20 avril : le bilan de la journée de mobilisation d'hier en France, le mécontentement sanglant au Nicaragua et la stratégie...

En savoir plus

19/04/2018 Rap

Kanye West s'improvise "philosophe" sur Twitter

Dans cette seconde revue de presse du jeudi 19 avril, la diplomatie "sans but" de Donald Trump vis-à-vis de la Corée du Nord, l'annonce d'élections anticipées en Turquie, les...

En savoir plus