Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Libye : terre d'accueil des jihadistes?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Combien de rêves naufragés?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Air France : la grève se durcit

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Blues au PS"

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 2)

En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Les députés ukrainiens ratifient l’accord d’association avec l’UE

    En savoir plus

  • Deuxième grand oral pour le Premier ministre Manuel Valls

    En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

    En savoir plus

  • Ebola : Obama veut envoyer 3 000 soldats en Afrique de l’Ouest

    En savoir plus

  • Près de 500 migrants portés disparus après un naufrage en Méditerranée

    En savoir plus

  • PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

    En savoir plus

  • Centrafrique : l'ONU prend en charge le maintien de la paix

    En savoir plus

  • Projet de loi anti-jihadiste : la France suit l’exemple du Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Microsoft achète Minecraft, le jeu qui valait 2,5 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Netflix débarque en France : le test de France 24

    En savoir plus

  • Le parti de Gbagbo claque la porte de la commission électorale

    En savoir plus

  • Fifa : Sepp Blatter et son entourage de nouveau soupçonnés de corruption

    En savoir plus

Afrique

Feu vert pour le déploiement d'une force militaire européenne à Bangui

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 01/04/2014

L'Union européenne a annoncé mardi le lancement de son opération en République centrafricaine. L'Eufor-RCA devrait se déployer à Bangui dans les prochaines semaines, pour protéger les populations et faciliter l'aide humanitaire.

Face au peu d'empressement montré au départ par les États membres, l’accouchement aura été difficile. Mais l'Union européenne (UE) a finalement annoncé, mardi 1er avril, le lancement officiel de son opération militaire en République centrafricaine (RCA).

L’Eufor-RCA, dont le déploiement prendra plusieurs semaines, "comprendra jusqu'à 1 000 soldats, dirigés par le général de division (français) Philippe Pontiès", a précisé dans un communiqué le Conseil de l'Europe.

La force européenne aura pour mission de sécuriser l'aéroport de Bangui et certains quartiers de la capitale centrafricaine. Elle contribuera ainsi "à la fois aux efforts internationaux visant à protéger les populations les plus vulnérables et à la création des conditions pour la fourniture l'aide humanitaire", explique le communiqué, avec pour objectif la transmission à "une mission de la paix de l’ONU ou des partenaires africains".

La décision du Conseil fait immédiatement basculer sous la bannière de cette force des gendarmes français déployés à Bangui depuis le week-end dernier, a précisé une source diplomatique.

Rétablir le processus de transition politique

Cette annonce intervient à la veille d'un mini-sommet sur la Centrafrique, en ouverture mercredi, à Bruxelles, du 4e sommet UE-Afrique, mais aussi sur fond de regain des violences en Centrafrique, qui ont coûté la vie à 50 personnes ces quatre derniers jours.

"Le lancement de cette opération démontre la volonté de l'UE de participer pleinement aux efforts internationaux pour rétablir la stabilité et la sécurité à Bangui et dans l'ensemble de la République centrafricaine", a souligné la représentante de la diplomatie de l'UE, Catherine Ashton. Il est "essentiel que l'ordre public soit rétabli le plus rapidement possible, afin que le processus de transition politique puisse reprendre", a-t-elle ajouté.

Avec AFP

Première publication : 01/04/2014

  • CENTRAFRIQUE

    Centrafrique : au moins 24 personnes tuées par des soldats tchadiens

    En savoir plus

  • CENTRAFRIQUE

    MSF : "La haine envers les musulmans s’est généralisée en Centrafrique"

    En savoir plus

  • MUSIQUE

    "En Centrafrique, il n'y a pas que la guerre !"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)