Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

"Royaume" : Yumi et Moonboy, un tandem poétique, électro-pop

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Aux Etats-Unis, la réalité "sinistre" des enfants séparés de leurs parents sans-papiers

En savoir plus

L’invité du jour

Alexandre Mars : "Faire une société dans laquelle le don sera la norme"

En savoir plus

FOCUS

Arménie : les ravages de la corruption sur l'environnement

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Éthiopie : le barrage pharaonique construit sur le Nil

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Je pense, donc je foot"

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Fête de la musique : une fête qui résonne au-delà des frontières

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Nord-Sud : la place des femmes en question

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Josef Borrell : "Avec l'Aquarius, la réponse a été espagnole et non européenne"

En savoir plus

EUROPE

Valls à Matignon : "Vive la République et vive l'Espagne"

© AFP | Manuels Valls lors d'un déplacement en Espagne en mai 2012.

Texte par Adeline PERCEPT

Dernière modification : 03/04/2014

Et de deux ! Après l'élection dimanche d'Anne Hidalgo, native de Cadix, à la mairie de Paris, les Espagnols s'enflamment cette fois-ci pour le "Catalan" Manuel Valls nommé hier Premier ministre par François Hollande.

Il est né à Barcelone, parle parfaitement catalan, et est supporter inconditionnel du Barça - dont un cousin éloigné a composé l'hymne officiel -. Il n’en fallait pas plus pour que la nomination de Manuel Valls à Matignon enflamme la presse et le Web espagnols. "Vive la République et Vive l’Espagne", titre en français dans le texte Rubén Amon, éditorialiste du grand quotidien "El Mundo". Son analyse souligne également l’élection de l’Andalouse d’origine Anne Hidalgo à la mairie de Paris. "Ces Espagnols qui gouvernent la France", ose même dans ce sens le "Huffington Post" espagnol. Côté presse catalane, le quotidien la "Vanguardia" revient sur les racines du nouveau Premier ministre et résume en titre : "Valls, un Premier ministre français de Barcelone, Culé [supporter du Barça, NDLR] et qui parle le catalan". Même le quotidien sportif "Sport" y va de son article : "Le Premier ministre de la France est un Culé".

Si Manuel Valls est né à Barcelone - il a été naturalisé français à l'âge de 20 ans - d’une grande famille catalane, il n’y a jamais réellement vécu. À la fin des années cinquante, son père Xavier Valls, artiste-peintre aujourd’hui décédé, obtient une bourse pour travailler à Paris. Il s’installe définitivement dans la capitale française mais passe tous ces étés, trois mois chaque année, dans une grande maison familiale sur les hauteurs de Barcelone. Aujourd’hui encore, cette résidence reste la propriété de la famille Valls. C’est là que le nouveau chef du gouvernement a développé une "double culture" franco-espagnole revendiquée.

 

Correction : Une première version de cet article attribuait à l'oncle de Manuel Valls la paternité de l'hymne du Barça. Il s'agit en fait d'un cousin de son grand-père.

Première publication : 01/04/2014

  • FRANCE

    En images : la valse des ministres peut commencer

    En savoir plus

  • FRANCE

    Manuel Valls, de premier flic de France à Premier ministre

    En savoir plus

  • FRANCE

    L'opposition ne décolère pas contre Manuel Valls

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)