Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'Argentine poussée vers le défaut de paiement

En savoir plus

SUR LE NET

Chine : de faux profils Twitter démasqués

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les cachotteries de Poutine et Merkel"

En savoir plus

  • Un rassemblement pro-israélien organisé ce jeudi à Paris

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • Ebola : état d'urgence au Sierra Leone, l'inquiétude grandit dans le monde

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Karim Wade, le fils de l'ex-président, jugé à Dakar pour "enrichissement illicite"

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

  • BNP Paribas subit une perte record après l'amende américaine

    En savoir plus

  • Glissement de terrain meurtrier dans l'ouest de l'Inde

    En savoir plus

  • "Accuser la Serbie du déclenchement de la guerre est absurde"

    En savoir plus

  • Les deux derniers plus hauts responsables khmers rouges jugés pour génocide

    En savoir plus

EUROPE

Valls à Matignon : "Vive la République et vive l'Espagne"

© AFP | Manuels Valls lors d'un déplacement en Espagne en mai 2012.

Vidéo par FRANCE 2

Texte par Adeline PERCEPT

Dernière modification : 03/04/2014

Et de deux ! Après l'élection dimanche d'Anne Hidalgo, native de Cadix, à la mairie de Paris, les Espagnols s'enflamment cette fois-ci pour le "Catalan" Manuel Valls nommé hier Premier ministre par François Hollande.

Il est né à Barcelone, parle parfaitement catalan, et est supporter inconditionnel du Barça - dont un cousin éloigné a composé l'hymne officiel -. Il n’en fallait pas plus pour que la nomination de Manuel Valls à Matignon enflamme la presse et le Web espagnols. "Vive la République et Vive l’Espagne", titre en français dans le texte Rubén Amon, éditorialiste du grand quotidien "El Mundo". Son analyse souligne également l’élection de l’Andalouse d’origine Anne Hidalgo à la mairie de Paris. "Ces Espagnols qui gouvernent la France", ose même dans ce sens le "Huffington Post" espagnol. Côté presse catalane, le quotidien la "Vanguardia" revient sur les racines du nouveau Premier ministre et résume en titre : "Valls, un Premier ministre français de Barcelone, Culé [supporter du Barça, NDLR] et qui parle le catalan". Même le quotidien sportif "Sport" y va de son article : "Le Premier ministre de la France est un Culé".

Si Manuel Valls est né à Barcelone - il a été naturalisé français à l'âge de 20 ans - d’une grande famille catalane, il n’y a jamais réellement vécu. À la fin des années cinquante, son père Xavier Valls, artiste-peintre aujourd’hui décédé, obtient une bourse pour travailler à Paris. Il s’installe définitivement dans la capitale française mais passe tous ces étés, trois mois chaque année, dans une grande maison familiale sur les hauteurs de Barcelone. Aujourd’hui encore, cette résidence reste la propriété de la famille Valls. C’est là que le nouveau chef du gouvernement a développé une "double culture" franco-espagnole revendiquée.

 

Correction : Une première version de cet article attribuait à l'oncle de Manuel Valls la paternité de l'hymne du Barça. Il s'agit en fait d'un cousin de son grand-père.

Première publication : 01/04/2014

  • FRANCE

    En images : la valse des ministres peut commencer

    En savoir plus

  • FRANCE

    Manuel Valls, de premier flic de France à Premier ministre

    En savoir plus

  • FRANCE

    L'opposition ne décolère pas contre Manuel Valls

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)