Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les oubliés de Mossoul

En savoir plus

DÉBAT

Droit d'asile en France : les enjeux de la réforme

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : les négociations de paix au point mort

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : espoir de paix à Brazzaville

En savoir plus

FOCUS

Sénégal : risque de famine en Casamance

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Maestro", intello mais pas trop !

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : les enfants, victimes du conflit

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : la guerre s’importe–t-elle en France ?

En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien sans heurts

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné!"

    En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

  • Ukraine : deux avions de chasse de l'armée abattus dans l’est du pays

    En savoir plus

  • Reportage : l'armée israélienne essuie de lourdes pertes à Gaza

    En savoir plus

  • Accident d'avion à Taïwan : au moins 45 morts, dont deux Françaises

    En savoir plus

  • MH17 : les premières dépouilles des victimes sont arrivées aux Pays-Bas

    En savoir plus

  • Une ville chinoise placée en quarantaine après un cas de peste bubonique

    En savoir plus

  • Au Nigeria, la ville de Kaduna secouée par deux explosions meurtrières

    En savoir plus

  • Ryanair contraint de rembourser à la France 9,6 millions d’euros d’aides publiques

    En savoir plus

  • Immigration et droit d'asile : les projets de réforme du gouvernement

    En savoir plus

  • Vente du Mistral à la Russie : Fabius invite Cameron à balayer devant sa porte

    En savoir plus

  • Manifester, une liberté qui reste "la règle"... mais sous haute surveillance

    En savoir plus

  • Après le gel des vols vers Tel Aviv, Israël dénonce une mesure "injustifiée"

    En savoir plus

  • Infographie : l'ultime voyage controversé du Costa Concordia

    En savoir plus

EUROPE

Valls à Matignon : "Vive la République et vive l'Espagne"

© AFP | Manuels Valls lors d'un déplacement en Espagne en mai 2012.

Vidéo par FRANCE 2

Texte par Adeline PERCEPT

Dernière modification : 03/04/2014

Et de deux ! Après l'élection dimanche d'Anne Hidalgo, native de Cadix, à la mairie de Paris, les Espagnols s'enflamment cette fois-ci pour le "Catalan" Manuel Valls nommé hier Premier ministre par François Hollande.

Il est né à Barcelone, parle parfaitement catalan, et est supporter inconditionnel du Barça - dont un cousin éloigné a composé l'hymne officiel -. Il n’en fallait pas plus pour que la nomination de Manuel Valls à Matignon enflamme la presse et le Web espagnols. "Vive la République et Vive l’Espagne", titre en français dans le texte Rubén Amon, éditorialiste du grand quotidien "El Mundo". Son analyse souligne également l’élection de l’Andalouse d’origine Anne Hidalgo à la mairie de Paris. "Ces Espagnols qui gouvernent la France", ose même dans ce sens le "Huffington Post" espagnol. Côté presse catalane, le quotidien la "Vanguardia" revient sur les racines du nouveau Premier ministre et résume en titre : "Valls, un Premier ministre français de Barcelone, Culé [supporter du Barça, NDLR] et qui parle le catalan". Même le quotidien sportif "Sport" y va de son article : "Le Premier ministre de la France est un Culé".

Si Manuel Valls est né à Barcelone - il a été naturalisé français à l'âge de 20 ans - d’une grande famille catalane, il n’y a jamais réellement vécu. À la fin des années cinquante, son père Xavier Valls, artiste-peintre aujourd’hui décédé, obtient une bourse pour travailler à Paris. Il s’installe définitivement dans la capitale française mais passe tous ces étés, trois mois chaque année, dans une grande maison familiale sur les hauteurs de Barcelone. Aujourd’hui encore, cette résidence reste la propriété de la famille Valls. C’est là que le nouveau chef du gouvernement a développé une "double culture" franco-espagnole revendiquée.

 

Correction : Une première version de cet article attribuait à l'oncle de Manuel Valls la paternité de l'hymne du Barça. Il s'agit en fait d'un cousin de son grand-père.

Première publication : 01/04/2014

  • FRANCE

    En images : la valse des ministres peut commencer

    En savoir plus

  • FRANCE

    Manuel Valls, de premier flic de France à Premier ministre

    En savoir plus

  • FRANCE

    L'opposition ne décolère pas contre Manuel Valls

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)