Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

La RDC fête son indépendance mais toujours pas de calendrier pour les élections

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentat à l'aéroport d'Istanbul : 41 victimes, la Turquie pointe du doigt le groupe EI

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

La sixième extinction : comment sauver les espèces ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Salia Sanou chorégraphie son désir d'horizons

En savoir plus

TECH 24

Viva Tech : Paris se rêve en capitale de l'innovation

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

La Camargue dans le sillage de ses gardiens

En savoir plus

FOCUS

À Taïwan, la démocratie se conjugue au féminin

En savoir plus

MODE

Les collections masculines 2017 tentent d’égayer un monde traumatisé

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Boris Johnson "exécuté par le Brexit"

En savoir plus

Culture

Deux toiles volées de Gauguin et Bonnard retrouvées en Italie

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/04/2014

Deux toiles de Paul Gauguin et Pierre Bonnard, volées à Londres dans les années 1970, ont été retrouvées en Italie, a annoncé mercredi le ministère italien de la Culture.

Deux toiles, l'une de Paul Gauguin et l'autre de Pierre Bonnard, qui avaient été volées à Londres dans les années 1970, ont été retrouvées en Italie, a annoncé mercredi le ministère italien de la Culture.

Peu de détails ont filtré sur les conditions de cette découverte. Une conférence de presse, retraçant les étapes "rocambolesques" de la découverte des deux tableaux des maîtres impressionnistes français, doit se tenir en fin de matinée à Rome, en présence du ministre de la Culture, Dario Franceschini.

Le général Mariano Mossa, à la tête des carabiniers (gendarmes) chargés du patrimoine culturel, experts mondiaux dans l'art de retrouver des oeuvres volées, fera le bilan de l'activité de son service en 2013, précise le ministère dans un communiqué.

L'expertise des carabiniers italiens

En janvier, le général Mossa avait inauguré au siège de la présidence de la République une exposition baptisée "La mémoire retrouvée, trésors récupérés par les carabiniers". Elle regroupait une centaines d'oeuvres retrouvées par ses services. À cette occasion, Mossa avait rappelé que "le chiffre d'affaires généré par le commerce illégal d'oeuvres d'art arrive en quatrième position au niveau mondial après celui des armes, de la drogue et des produits financiers".

L'expertise des carabiniers italiens, qui gèrent la plus grande banque de données au monde d'oeuvres d'art volées (quelque 5,7 millions d'objets), est reconnue dans le monde entier depuis 45 ans.

Nombre d'entre eux voyagent régulièrement pour former des collègues policiers à récupérer le patrimoine culturel de leur pays, volé ou exporté illégalement.

Avec AFP

Première publication : 02/04/2014

  • SECONDE GUERRE MONDIALE

    Un Français toujours à la recherche des œuvres spoliées par les nazis

    En savoir plus

  • ART

    Peinture : "La Liberté" de Delacroix va-t-elle guider le peuple chinois ?

    En savoir plus

  • CULTURE

    Une toile de Picasso à 100 euros pour une bonne cause au Liban

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)