Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Toile émue après l'attentat contre des Coptes en Egypte

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Hommage à Jean-Karim Fall : la rédaction de France 24 en deuil

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Tournée diplomatique de Trump: des débuts réussis ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentat à Manchester : 22 morts, le groupe EI revendique l'attaque

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Nicole Kidman, reine de la Croisette

En savoir plus

#ActuElles

Au Pakistan, des centres pour protéger les femmes des violences domestiques

En savoir plus

TECH 24

Ice Memory : les glaciers rafraîchissent la mémoire de l'humanité

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Les climatosceptiques à la Maison Blanche

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Premier budget de Trump : prendre aux pauvres pour donner aux riches ?

En savoir plus

Culture

Deux toiles volées de Gauguin et Bonnard retrouvées en Italie

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/04/2014

Deux toiles de Paul Gauguin et Pierre Bonnard, volées à Londres dans les années 1970, ont été retrouvées en Italie, a annoncé mercredi le ministère italien de la Culture.

Deux toiles, l'une de Paul Gauguin et l'autre de Pierre Bonnard, qui avaient été volées à Londres dans les années 1970, ont été retrouvées en Italie, a annoncé mercredi le ministère italien de la Culture.

Peu de détails ont filtré sur les conditions de cette découverte. Une conférence de presse, retraçant les étapes "rocambolesques" de la découverte des deux tableaux des maîtres impressionnistes français, doit se tenir en fin de matinée à Rome, en présence du ministre de la Culture, Dario Franceschini.

Le général Mariano Mossa, à la tête des carabiniers (gendarmes) chargés du patrimoine culturel, experts mondiaux dans l'art de retrouver des oeuvres volées, fera le bilan de l'activité de son service en 2013, précise le ministère dans un communiqué.

L'expertise des carabiniers italiens

En janvier, le général Mossa avait inauguré au siège de la présidence de la République une exposition baptisée "La mémoire retrouvée, trésors récupérés par les carabiniers". Elle regroupait une centaines d'oeuvres retrouvées par ses services. À cette occasion, Mossa avait rappelé que "le chiffre d'affaires généré par le commerce illégal d'oeuvres d'art arrive en quatrième position au niveau mondial après celui des armes, de la drogue et des produits financiers".

L'expertise des carabiniers italiens, qui gèrent la plus grande banque de données au monde d'oeuvres d'art volées (quelque 5,7 millions d'objets), est reconnue dans le monde entier depuis 45 ans.

Nombre d'entre eux voyagent régulièrement pour former des collègues policiers à récupérer le patrimoine culturel de leur pays, volé ou exporté illégalement.

Avec AFP

Première publication : 02/04/2014

  • SECONDE GUERRE MONDIALE

    Un Français toujours à la recherche des œuvres spoliées par les nazis

    En savoir plus

  • ART

    Peinture : "La Liberté" de Delacroix va-t-elle guider le peuple chinois ?

    En savoir plus

  • CULTURE

    Une toile de Picasso à 100 euros pour une bonne cause au Liban

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)