Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Statut de Jérusalem : l'onde de choc mondiale (partie 1)

En savoir plus

TECH 24

Fintech : les utilisateurs au pouvoir

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La tech peut-elle sauver la planète ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Taro Kono, MAE du Japon : "Nous ne souhaitons pas le dialogue pour le dialogue" avec Pyongyang

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

La ligne des Hirondelles : un train de légende à l'assaut du Jura

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"One Planet Summit" : la bataille est-elle perdue ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Etranger résident" : Marin Karmitz dévoile sa collection de photographies

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Mademoiselle K

En savoir plus

#ActuElles

Le sexisme passe à table : l’asservissement des femmes par la nourriture

En savoir plus

SPORT

Ligue des Champions : le PSG à l’épreuve des Blues de Chelsea

© AFP | Le Parisien Zlatan Ibrahimovic face à l'Anglais John Terry

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/04/2014

Le PSG a l'occasion mercredi de se tester sur la scène européenne face à Chelsea, en quarts de finale aller de la Ligue des champions. Les Parisiens auront fort à faire face aux Anglais, pourtant privés de Samuel Eto’o.

Après les timides Benfica, Anderlecht et Olympiakos en poules, puis Leverkusen en huitièmes de finale, le PSG va trouver à qui parler avec le Chelsea du spécialiste ès Ligue des champions José Mourinho, mercredi 2 avril en quart de finale aller au Parc des Princes (20h45).

Si les Blues sont sans doute des adversaires plus abordables que le Bayern Munich, le Real Madrid ou Barcelone, ce duel apparemment équilibré est un test à haut niveau pour le très ambitieux club parisien.

Le Paris Saint-Germain se présente justement dans des conditions presque idéales. Les Parisiens restent sur neuf victoires d'affilée, toutes compétitions confondues. Avec 13 points d'avance en Ligue 1, ils n'ont plus qu'à attendre que le titre leur tombe tout cuit dans la bouche et ils peuvent se consacrer entièrement à la C1, principal objectif des dirigeants comme des joueurs.

"Chelsea est le super-favori"

"Dans notre match, je pense que Chelsea est le super-favori, aucun doute", a déclaré Zlatan Ibrahimovic en conférence de presse mardi. Des propos qui visaient à répondre à l’entraîneur de Chelsea, José Mourinho qui a indiqué ces derniers jours à la presse anglaise que Paris était "un gros, gros, gros candidat" pour la victoire finale.

En faisant du PSG un favori pour le sacre européen, Mourinho, qui vise une troisième C1 avec trois clubs différents (après Porto en 2004 et l'Inter Milan en 2010), cherche autant à mobiliser son équipe qu'à déstabiliser le champion de France.

Pourtant, si le vécu européen de Chelsea (vainqueur de la Ligue des champions en 2012, et de la Ligue Europa l'an passé) depuis une décennie ne peut être comparé avec celui du PSG, l'expérience n'est pas plus grande chez les Blues à titre individuel. Avec des joueurs comme Ibrahimovic, Thiago Motta ou Thiago Silva, rompus aux joutes de la C1, les Parisiens auront du répondant en la matière face aux Terry, Cech et autres Lampard. Et Chelsea évoluera sans Samuel Eto'o, forfait pour blessure.

Ibrahimovic, l'arme fatale !

"On a deux styles différents. On verra lequel est le plus efficace. Que ce soit Chelsea ou le PSG, on va jouer avec notre philosophie. Si on commence à avoir peur des contres, on va dénaturer notre jeu et notre performance sera moins bonne", a déclaré Laurent Blanc, entraîneur du PSG, en conférence de presse.

Le PSG sait donc à quoi s'attendre. Il n'aura sans doute pas besoin de se bagarrer pour avoir la possession de balle, que Chelsea lui laissera volontiers. Et Crystal Palace, pas du tout aussi talentueux que le PSG, a montré en battant les Londoniens (1-0) ce week-end que ceux-ci peuvent déjouer quand ils sont bousculés physiquement.

Paris serait en tous cas bien inspiré de ne pas prendre de but au Parc des Princes car le retour, mardi 8 avril à Stamford Bridge, serait un enfer. Ou alors, le PSG peut s'en remettre à Ibrahimovic. Avec 40 buts inscrits en 42 matches avec son club, le Suédois réussit une immense saison. Et il est désormais attendu dans les matches qui comptent le plus.

Avec AFP

Première publication : 02/04/2014

  • FOOTBALL

    Samuel Eto’o : "J'ai été sans-papier à Paris"

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Ligue des champions : jackpot d'un million d'euros pour les Parisiens en cas de victoire

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Ligue des champions : le PSG hérite du Chelsea d'Eto'o en quarts de finale

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)