Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

En direct de Davos - Bertrand Badré : "L'heure est à l'optimisme, c'est là qu'il faut commencer à être prudent"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Julien Dray : "Nous travaillons pour les GAFA, nous devons donc être rémunérés"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Julien Dray : "Inutile de se déclarer candidat avant le congrès, ce n'est pas un casting"

En savoir plus

FOCUS

Namibie : des communautés massacrées au début du 20e siècle demandent réparation à l’Allemagne

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Dilma Rousseff : "Le procès de Lula est truffé d'erreurs"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Mélanie Thierry bouleversante dans "La douleur"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Mike Pence, messianique devant la Knessset"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le 48ème forum de Davos ouvre ses portes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Merci qui? Merci François Hollande"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 03/04/2014

"La résurrection de la femme trahie"

© France 24

Presse internationale, Jeudi 3 avril 2014. Au menu de cette revue de presse, la nomination du « nouveau » gouvernement, en France, où Ségolène royal fait son entrée, la présidentielle en Afghanistan, et une décision controversée de la Cour suprême américaine sur le financement électoral.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook.
 
La presse internationale revient elle aussi sur la formation du nouveau gouvernement, en France.
 
The Wall Street Journal détaille la manœuvre délicate à laquelle vient de se livrer François Hollande: faire pencher le gouvernement vers la droite, tout en préservant sa majorité, dont la base est en train de se rétrécir. Le quotidien revient, également, sur la décision de Hollande de confier le portefeuille de l’Environnement à la mère de ses 4 enfants, Ségolène Royal. Une décision qui ne suscite toutefois aucun commentaire.
 
Du côté du Frankfurter Allgemeine Zeitung, on évoque ce retour comme «la revanche des ex»: «Après une longue traversée du désert, l’ex-compagne du président français revient sur la scène publique. L'ancien couple de rêve socialiste s’est réconcilié en politique, et François Hollande se retrouve accusé de régler sa vie privée à la table du gouvernement».
 
«Ségolène Royal, la résurrection de la femme trahie», titre l’espagnol El Mundo, qui se souvient avec une sorte de nostalgie: «il y a maintenant 22 ans, jour pour jour, une Ségolène Royal enceinte de son quatrième enfant arrivait pour la première fois au 246 boulevard Saint-Germain, pour y devenir ministre de l’Ecologie du gouvernement Bérégovoy».
 
En Afghanistan, un attentat taliban a tué hier six policiers devant le ministère de l’Intérieur, en plein coeur de Kaboul, hier. Les talibans, qui avaient promis de « perturber » par tous les moyens cette élection, ont tenu leur promesse. Ils ne veulent pas de ce scrutin qui doit constituer la toute première passation du pouvoir d'un président démocratiquement élu, Hamid Karzaï, à un autre, et aussi l’occasion pour les Afghans d’élire leurs conseillers provinciaux. D’après The International New York Times, près de 300 femmes auraient décidé de se présenter.
 
Evoquant lui aussi les élections de samedi, le pakistanais Dawn, évoque lui aussi les aspirations démocratiques des Afghans, et en particulier de la jeunesse afghane, qui représente aujourd’hui 60 % de la population.
 
Aux Etats-Unis, la Cour suprême a assoupli encore un peu plus, hier, les règles du financement, en déplafonnant les dons individuels, comme elle l'avait fait il y a trois ans pour les entreprises. Cette décision est accueillie avec colère par une bonne partie de la presse américaine, très remontée contre le président de la Cour suprême: «John Roberts ne croit pas que l’argent corrompt la politique, ou alors il s’en moque», écrit Slate.
 
Pour The Washington Post, le Congrès américain doit repenser d’urgence la loi sur le financement des campagnes électorales, pour empêcher l’argent d’inonder davantage la politique.
  
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.
 

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

23/01/2018 Revue de presse internationale

"Mike Pence, messianique devant la Knessset"

Au menu de cette revue de presse internationale, mardi 23 janvier, le discours, lundi, du vice-président américain devant la Knesset, la fin du "shutdown" aux États-Unis - du...

En savoir plus

23/01/2018 Revue de presse française

"Merci qui? Merci François Hollande"

Au menu de cette revue de presse française, mardi 23 janvier, ce qu’Emmanuel Macron devrait à son prédécesseur, François Hollande. La petite histoire du Forum de Davos, où Donald...

En savoir plus

22/01/2018 Revue de presse internationale

Pendant le "shutdown", Donald Trump travaille "dur, dur, dur"

Au menu de cette revue de presse internationale du lundi 22 janvier : la paralysie budgétaire qui frappe les États-Unis alors que Donald Trump célèbre sa première année à la...

En savoir plus

22/01/2018 Revue de presse française

"Après Poutine, les patrons à Versailles"

Au menu de cette revue de presse française du lundi 22 janvier : l’appel des syndicats de surveillants de prison au "blocage total" des prisons en France, 140 patrons de...

En savoir plus

19/01/2018 Cinéma

Colin Firth : "Je ne travaillerai plus avec Woody Allen"

Au menu de cette revue de presse internationale du vendredi 19 janvier : les relations compliquées entre le pouvoir et l'Église catholique en RD Congo, le pont géant de Boris...

En savoir plus