Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Nigeria attend dans la fébrilité les résultats de la présidentielle

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Départementales: un humour déplacé ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Antonio Costa : "Avec l'Euro, il y a quelques gagnants mais beaucoup de perdants"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Évasion fiscale : l'Europe joue la transparence... jusqu'au bout ?

En savoir plus

FOCUS

Royaume Uni : les communautés musulmanes sont-elles bien intégrées ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

France : faut-il sanctionner les prostituées ou leurs clients?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

La Palestine s'apprête à adhérer à la CPI

En savoir plus

BILLET RETOUR

Un vent de liberté souffle sur le Koweït

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Agriculture : faire face à l'élevage intensif

En savoir plus

Economie

Fabius et Montebourg se disputent la tutelle du commerce extérieur

© AFP | Fleur Pelerin pourrait prendre les rênes du commerce extérieur.

Vidéo par FRANCE 3

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 03/04/2014

À quel ministère doit être rattaché le portefeuille du commerce extérieur ? Depuis mercredi, les ministres des Affaires étrangères Laurent Fabius et de l'Économie Arnaud Montebourg en revendiquent la tutelle. Matignon va devoir trancher.

Assiste-t-on au premier couac du gouvernement Valls ? À en croire Bercy, ce pourrait être le cas. Le ministère a annoncé jeudi 3 avril le report "sine die" de la passation de pouvoir entre la ministre du Commerce extérieur dans le précédant gouvernement, Nicole Bricq, et le nouveau ministre de l'Économie, Arnaud Montebourg, prévue initialement ce matin.

Derrière ce changement de planning, se cache une dispute entre Bercy et le Quai d'Orsay autour de la tutelle du portefeuille du commerce extérieur. Peu après l'annonce du remaniement, mercredi 2 avril, le ministère des Affaires étrangères avait affirmé que ce cabinet serait placé sous l'autorité de Laurent Fabius. Mais un peu plus tard, un responsable de Bercy en revendiquait à son tour la responsabilité, en indiquant que la passation des pouvoirs de Nicole Bricq à Arnaud Montebourg était prévue ce jeudi à 10 heures au ministère de l'Économie et des Finances.

Matignon doit trancher

Tous les regards sont donc maintenant tournés vers Matignon, qui doit trancher sur la question. Depuis ce matin, ni Michel Sapin, nouveau ministre des Finances, ni Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement, n'ont levé l'ambigüité. Interrogé sur France Inter, Michel Sapin a affirmé que "ces questions seront réglées par les deux ministres concernés".

La réponse est tout aussi vague quand il s'agit de confirmer la nomination de l'ex-ministre déléguée à l'Économie numérique Fleur Pellerin à ce portefeuille : "Je n'en sais strictement rien. J'ai entendu la liste des 16 ministres, je n'ai pas entendu le nom des secrétaires d'État", a-t-il rétorqué.

Dans le même temps, sur Europe 1, la réponse était tout aussi floue de la part de Stéphane Le Foll : "Je ne veux pas commenter tout ça". "La seule chose que je sais, c'est que le commerce extérieur c'est un enjeu", a-t-il noté.

Jusqu'à présent, le commerce extérieur était de la compétence de Bercy. Un rattachement au Quai d'Orsay serait une première sous la Ve République. Ce ministère était, depuis l'été 2012, piloté par Nicole Bricq, qui avait fixé comme objectif d'éliminer d'ici à 2017 le déficit hors énergie, soit quelque 25 milliards d'euros, sur un déficit total de 61,2 milliards en 2013.

(Avec AFP et Reuters)

Première publication : 03/04/2014

  • FRANCE

    Remaniement : le retour en grâce de Ségolène Royal

    En savoir plus

  • REMANIEMENT

    Les ministres du nouveau gouvernement Valls prennent leurs quartiers

    En savoir plus

  • FRANCE

    Quelles perspectives économiques pour la France de Manuel Valls ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)