Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Le best of du Festival de Cannes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2018 : le Japonais Kore-Eda remporte la Palme d'or

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : le risque régional d'épidémie d'Ebola est élevé (OMS)

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Michel Platini confesse une " petite magouille " lors du Mondial 1998

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Commerce international : Donald Trump maintient la Chine sous pression

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Ambassade américaine à Jérusalem : célébration à Jérusalem, violences à Gaza.

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2018 : "Capharnaüm", film coup de poing de Nadine Labaki

En savoir plus

TECH 24

RGPD : l'Europe se rêve en chevalier blanc des données personnelles

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2018 : Vanessa Paradis en productrice de pornos gays

En savoir plus

SPORT

Ligue des champions : le PSG peut rêver des demi-finales, même sans Zlatan

© AFP | Le Parisien Javier Pastore a inscrit le troisième but du PSG face à Chelsea

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 03/04/2014

Le Paris Saint-Germain a fait une bonne opération en vue d’une qualification pour le dernier carré de la Ligue des champions en s’imposant 3 buts à 1 mercredi face à Chelsea. Le PSG a toutefois perdu sa star Zlatan Ibrahimovic, blessé.

On attendait que Paris passe au révélateur anglais pour évaluer son véritable niveau sur la scène européenne. Nous voilà fixés. Statistiquement, le PSG possède désormais trois chances sur quatre de se qualifier pour une demi-finale de Ligue des champions, après sa victoire, mercredi soir, 3-1 au Parc des Princes face à Chelsea en quarts de finale aller de la C1.

"C'est un bon résultat, un bon match. En première période, on a souffert de leur pressing, en seconde, on a mieux contrôlés les situations. Il faudra finir le travail dans six jours", a commenté à l’issue du match Thiago Silva, le capitaine du PSG.

Les Parisiens devront en effet confirmer ce bon résultat mardi 8 avril sur les terres de Chelsea, à Stamford Bridge. S’ils sont si bien placés, les coéquipiers d’Ezequiel Lavezzi, virevoltant mercredi soir, le doivent à leur milieu de terrain Javier Pastore, qui a inscrit à la dernière seconde (90e+3) un but sur un exploit personnel qui pourrait avoir son importance le moment venu.

"Ce troisième but change des choses", a ainsi expliqué Laurent Blanc en conférence de presse. Il est trop tôt pour dire si ça en change beaucoup. Mais c'est mieux que 2-1, c'est sûr. On a cru jusqu'au bout à notre jeu et en deuxième période on a fait ce qu'on est capables de faire et ce qu'on aime faire."

Zlatan Ibrahimovic absent à Stamford Bridge

"C'est un bon résultat, mais on n'a encore rien fini, il reste 90 autres minutes. Ils restent favoris, ils ont un tel vécu en coupes d'Europe, de tels joueurs. On devra être encore meilleurs sur un terrain hostile la semaine prochaine", a prévenu le milieu de terrain du PSG Thiago Motta. Des propos prudents qui font écho à ceux de son entraîneur. "Même à 3-1, on ne se fait pas d’illusions. On sait très bien que mardi prochain, ce sera un match très compliqué, un match difficile", a ainsi déclaré Laurent Blanc.

D’autant que Paris devra très vraisemblablement se passer de son joyau Zlatan Ibrahimovic, qui a dû quitter le terrain à la 69e minute suite à une blessure aux ischio-jambiers. "Ça ne sent pas bon, on est tristes pour lui", a confié son ami Maxwell. Il a tellement donné à l'équipe, c'est maintenant à nous de lui donner la possibilité de continuer la route avec nous en C1."

Pour ce faire il faudra donc réussir à tenir ce bon résultat acquis au Parc des Princes. Le PSG a en tout cas d’ores et déjà mieux négocié ce quart de finale aller que la saison dernière, lorsque le club de la capitale avait arraché contre le FC Barcelone un match nul 2-2 qui compromettait grandement ses chances de qualification. Cette année, le club qatari paraît plus serein, plus sûr de ses forces, ce qui lui permet de se reprendre quand le match semble lui échapper, comme après l’égalisation de Chelsea. Une maturité qui a permis mercredi soir au PSG d’enchaîner une dixième victoire consécutive, toutes compétitions confondues.

Première publication : 03/04/2014

  • FOOTBALL

    Ligue des champions : le PSG domine Chelsea en quarts de finale aller (3-1)

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Ligue des champions : jackpot d'un million d'euros pour les Parisiens en cas de victoire

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Ligue des champions : le PSG en quarts de finale, "c'était le minimum souhaité"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)