Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Face au scandale, la présidente de la région de Madrid démissionne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Tensions à Madagascar, l'opposition demande la destitution du président

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Foxtrot" : Samuel Maoz dissèque la société israélienne

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Marchés financiers : les investisseurs craignent la remontée des taux américains

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Téhéran à Washington : "Quitter l'accord sur le nucléaire iranien n'est pas une option"

En savoir plus

FOCUS

Espagne : en Catalogne, certains redoutent une radicalisation du mouvement indépendantiste

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Donald Trump et Emmanuel Macron : "bromance", "pellicules"... et Iran

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Législatives au Liban : les femmes en campagne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vincent Bolloré en garde à vue dans une enquête sur ses concessions portuaires en Afrique

En savoir plus

Amériques

Le nord du Chili encore frappé par un séisme

Les autorités chiliennes ont ordonné l'évacuation de la population à Iquique. \ AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 03/04/2014

Vingt-quatre heures après un premier séisme de magnitude 8,2, une réplique de 7,8 a été enregistrée dans l'extrême-nord du Chili. L'alerte au tsunami, qui avait provoqué l'évacuation de la population de cette région, a finalement été levée.

Les sirènes d'alarme ont encore retenti à Iquique et Arica, dans le nord du Chili, mardi 2 avril. L'alerte au tsunami a été déclénchée pendant plusieurs heures après qu'un nouveau séisme de magnitude 7,8 soit ressenti, vers 23h43 (heure locale), à 20 km au sud de la ville d'Iquique.

Les populations des localités côtières du pays ont été évacuées, notamment à Arica, Iquique et Antofagasta, les zones les plus affectées par le séisme de magnitude 8,2 de la veille qui a fait six morts. Dans le sud du Pérou, les autorités ont également demandé de se tenir éloigner des zones côtières. 

La présidente chilienne, Michelle Bachelet, qui s'était rendue sur les lieux dans la journée pour évaluer les dégâts, se trouvait dans la ville d'Arica (2 100 km au nord de Santiago) et a du être évacuée sur une des hauteurs de la ville, a indiqué la télévision officielle TVN.

Pour le moment, les autorités chiliennes n'ont signalé aucune victime ou dommage matériel à la suite de ce nouveau séisme.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 03/04/2014

  • CHILI

    Un fort séisme provoque une alerte au tsunami au Chili

    En savoir plus

  • CHILI

    Isabel Allende, première femme désignée à la tête du Sénat chilien

    En savoir plus

  • JUSTICE INTERNATIONALE

    Le Pérou récupère des territoires maritimes concédés au Chili au XIXe siècle

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)