Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Graham Watson, président du Parti des Libéraux et Démocrates pour l'Europe

En savoir plus

ICI L'EUROPE

UE : avec Pierre Moscovici, un changement de cap économique ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Enlèvement d'un Français en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le retour de Nicolas Sarkozy n'est pas une solution pour la France"

En savoir plus

SUR LE NET

Cambodge : les travailleurs exigent une hausse des salaires

En savoir plus

  • Les États-Unis frappent le cœur de l’EI en Syrie

    En savoir plus

  • Rapt du Français en Algérie : qui se cache derrière les "Soldats du califat" ?

    En savoir plus

  • La justice autorise l'adoption d'enfants nés d'une PMA à l'étranger

    En savoir plus

  • Prison à vie pour Ilham Tohti : "Ils ont créé un 'Mandela ouïghour'"

    En savoir plus

  • L'armée israélienne abat un avion de chasse syrien au-dessus du Golan

    En savoir plus

  • L'armée tue deux Palestiniens accusés de la mort de trois Israéliens

    En savoir plus

  • Le président chinois, principal absent du sommet sur le climat

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "L'EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

Asie - pacifique

Malaysia Airlines : l'Australie lance des recherches sous-marines

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 04/04/2014

L’agence australienne en charge de coordonner les recherches du vol MH370 disparu a annoncé vendredi avoir déployé un navire équipé d’un localisateur de boîtes noires, quelques jours avant que le signal émis par ces dernières ne disparaissent.

C’est la tentative de la dernière chance pour localiser les boîtes noires à bord du Boeing 777 de la Malaysia Airlines, disparu le 8 mars dernier.

Le directeur de l’agence australienne en charge de coordonner les recherches, Angus Houston, a annoncé vendredi 4 avril l’arrivée sur la zone des recherches d’un navire australien remorquant une sonde capable de localiser les signaux émis par les balises du vol MH370. Les boîtes noires de l'appareil, permettant d’enregistrer les données de vol et les conversations dans le cockpit, émettent un signal radio pendant environ 30 jours avant que leur batterie ne s’épuise.

Il ne reste donc que quelques jours au navire australien Ocean Shield, déployé dans la zone des recherches aux confins de l’océan Indien, pour détecter le signal des boites noires du vol MH370.

Débris introuvables

Une mission qui s’apparente plus que jamais à la recherche d’une aiguille dans une botte de foin. Malgré le ratissage intensif par des avions et navires militaires de la zone supposée du crash, à environ 1850 kilomètres à l’ouest de la ville australienne de Perth, aucun débris n’a encore été retrouvé.

Le vol MH370 parti de Kuala Lumpur pour Pékin avec 239 personnes à bord a, pour une raison inconnue, dévié de son plan de vol et mis cap sur l'ouest, survolant la Malaisie péninsulaire, vers le détroit de Malacca. Les radars l'ont perdu à ce moment-là.

On sait sur la base de données satellitaires que l'avion a continué à voler pendant plusieurs heures vers le sud, dans l'océan Indien. La Malaisie a officiellement annoncé le 25 mars que l'appareil avait "fini dans le sud de l'océan Indien" sans qu'aucun élément matériel n'ait confirmé ce scénario.

Avec AP

Première publication : 04/04/2014

  • ACCIDENT AÉRIEN

    Malaysia Airlines : confusion autour des dernières paroles du pilote

    En savoir plus

  • ACCIDENT AÉRIEN

    Vol MH370 : aucun débris récupéré, un ex-militaire à la tête des recherches

    En savoir plus

  • ACCIDENT AÉRIEN

    Malaysia Airlines : des objets repérés dans la nouvelle zone de recherche

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)