Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Grand oral de Manuel Valls : confiance renouvelée mais majorité fragilisée ?

En savoir plus

DÉBAT

Immigration clandestine : l'Europe impuissante ?

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco s'impose, le Real cartonne

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Au moins 67 Sud-Africains tués dans l'effondrement d'un immeuble à Lagos

    En savoir plus

  • Une roquette tirée de Gaza vers Israël, la première depuis la trêve

    En savoir plus

  • Les étrangers désormais interdits de travail au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Yannick Agnel, la fin du rêve américain

    En savoir plus

  • Deux branches d’Al-Qaïda appellent les jihadistes à s’unir contre la coalition anti-EI

    En savoir plus

  • Nouvel appel des musulmans de France contre l’EI

    En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Les députés ukrainiens ratifient l’accord d’association avec l’UE

    En savoir plus

Afrique

Virus Ebola : trois cas suspects enregistrés au Mali

© Archive AFP

Vidéo par FRANCE 3

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 04/04/2014

Le gouvernement malien a annoncé jeudi soir avoir décelé sur son sol trois cas de fièvre hémorragique virale. Les sujets ont été placés en isolement en attendant les résultats de tests au virus Ebola, qui a tué 86 personnes en Guinée voisine.

Le virus Ebola, qui a tué 86 personnes en Guinée depuis janvier, a-t-il atteint le Mali ? Jeudi 4 avril au soir, le gouvernement malien a annoncé que les équipes socio-sanitaires déployées préventivement dans le pays avaient détecté "trois cas suspect" de fièvre hémorragique virale et effectué des prélèvements biologiques.

"Les échantillons prélevés ont été envoyés pour analyse au laboratoire de référence du CDC d'Atlanta, aux États-Unis", a affirmé le gouvernement dans un communiqué reçu par l'AFP. "En attendant les résultats de ces analyses, les sujets ont été placés dans une unité d'isolement où ils reçoivent des soins appropriés. À l'heure actuelle, leur état de santé s'améliore", a-t-il précisé.

Ni vaccin, ni traitement contre Ebola

Le ministre malien de la Santé et de l'Hygiène publique, Ousmane Koné, a exhorté au calme. "Nous attendons les résultats que nous publierons immédiatement" dès qu'ils seront connus, a-t-il assuré. "Le concept de cas suspect ne veut pas forcément dire maladie de fièvre hémorragique au virus d'Ebola", a précisé le gouvernement malien dans son communiqué.

Aucune information n'a été fournie pour l’instant sur l'origine de ces cas suspects. Le virus Ebola, contre lequel il n’existe ni vaccin, ni traitement, se transmet par contact direct avec le sang, les liquides biologiques ou les tissus des sujets infectés, qu'il s'agisse d'hommes ou d'animaux, vivants ou morts.

Le gouvernement malien exhorte les Maliens à "éviter les déplacements non nécessaires vers les zones d'épidémie", et à un respect strict des mesures d'hygiènes et de protection individuelles "indispensables à la prévention de la maladie".

Avec AFP

Première publication : 04/04/2014

  • ENTRETIEN FRANCE 24

    Ebola : Conakry se veut rassurant, l’OMS tire la sonnette d’alarme

    En savoir plus

  • SANTÉ

    L'épidémie d'Ebola s'amplifie en Guinée, ses voisins très inquiets

    En savoir plus

  • SANTÉ

    Guinée : ce qu’il faut savoir sur le virus Ebola

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)