Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG neutralisé par l'Ajax

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par Ebola au Liberia

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

Amériques

Devenu peintre, George W. Bush expose sa "diplomatie personnelle"

© Kim Leeson pour le George W. Bush Presidential Center sur Flickr

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 04/04/2014

L’ancien président des États-Unis, George W. Bush, expose pour la première fois une vingtaine de ses toiles au Presidential Center de Dallas. Parmi ses œuvres, les portraits de Vladimir Poutine, du dalaï-lama ou de Nicolas Sarkozy.

Il a déclaré la guerre au terrorisme, a envahi l’Irak, pilonné l’Afghanistan. Il aurait eu le pouvoir de déclencher une guerre nucléaire. George W. Bush a été l’homme le plus puissant du monde. Mais en quittant la Maison Blanche en janvier 2009, après huit années à la tête de l’empire américain, l’ancien président s’est mis à la peinture.

Chats, chiens, autoportraits, paysages américains, le peintre du dimanche ne trouve pas de limite à son inspiration. Il s’est même mis à réaliser les portraits de certains de ses anciens homologues. Vladimir Poutine, Tony Blair, le dalaï-lama ou encore Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy sont quelques uns de ses sujets. George W. Bush indique avoir ainsi réalisé 24 portraits de dirigeants mondiaux dans un esprit "d'amitié".

La "diplomatie personnelle" de George W Bush

Il a dévoilé ses œuvres lors de l’émission "Today" du 4 avril de la chaîne américaine NBC, à la veille de l’inauguration de sa première exposition intitulée "L’art du leadership: la diplomatie personnelle d'un président". Une vingtaine de ses toiles, signées 43 - car Bush est le 43e président des États-Unis – seront exposées pendant deux mois au George W. Bush Presidential Center de Dallas.

Portrait de Vladimir Poutine par George W. Bush © Kim Leeson pour le George W. Bush Presidential Center sur Flickr

"Aucun des modèles n'a jamais vu son portrait", a indiqué l'ancien chef de l'État dans l'interview accordée à sa fille Jenna Bush Hager, journaliste pour NBC. En le voyant, "Je crois qu'ils diront ‘Wow ! George Bush, ça c'est un peintre !’", s'est-il amusé. "J'espère qu'ils comprendront l'esprit dans lequel les toiles ont été peintes, celui de l'amitié", a-t-il ajouté en indiquant les "admirer en tant que dirigeants".

Parmi ses respectés modèles figure le président de la Russie, à qui il donne du Vladimir. "Je le connais très bien. C’est devenu très intense  au fil du temps", précise-t-il dans l’interview. L’ancien président ne commente pas la récente annexion de la Crimée par la Russie, mais déclare : "Vladimir est une personne qui a souvent considéré l’Amérique comme un ennemi. J’ai essayé, bien sûr, de le convaincre du contraire". L'interview doit être diffusée, vendredi 4 avril sur les chaînes américaines.

"Un Rembrandt se cache dans ce corps"

Le républicain George W. Bush, 67 ans, président de 2001 à 2009, dont les mandats ont été marqués par les attentats du 11-Septembre et les guerres en Irak et en Afghanistan, mène une vie paisible à Dallas en s'adonnant à sa nouvelle passion. Dans une interview accordée à NBC en novembre dernier, il dévoilait sa passion pour la peinture. "Vous pouvez dire que je ne suis pas peintre, mais je pense que je suis peintre", avait-il lancé, ajoutant "ne pas regretter le feu des projecteurs".

C’est en lisant les mémoires de Winston Churchill "Painting as a Pastime" (La peinture comme passe-temps) que George Bush a décidé de jouer du pinceau. Si le Premier Lord de l’Amirauté britannique aimait à peindre les paysages marocains, c’est en "Barney", son terrier écossais, que George W Bush a trouvé sa muse.

En rencontrant pour la première fois son professeur de peinture, Bush lui avait déclaré : "Il y a un Rembrandt qui se cache dans ce corps, votre boulot, c'est de le trouver", avait-il raconté en blaguant.

Avec AP et AFP

Première publication : 04/04/2014

  • ÉTATS-UNIS

    George W. Bush publie ses mémoires

    En savoir plus

  • CHRONOLOGIE

    Sept ans dans le bourbier irakien

    En savoir plus

  • PEINTURE

    La Joconde, une militante féministe peinte par un "gauchiste" ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)