Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

  • En images : affrontements en marge de la manifestation pro-Gaza interdite

    En savoir plus

  • Israël accepte de prolonger la trêve à Gaza

    En savoir plus

  • Crash d'Air Algérie : tous les corps vont être ramenés en France

    En savoir plus

  • Nigeria : état d’alerte après le premier cas mortel d’Ebola

    En savoir plus

  • Exposition sur la Grande Guerre à Paris : les derniers poilus vous saluent

    En savoir plus

  • Les États-Unis évacuent leur ambassade en Libye

    En savoir plus

  • Manifestation pro-Gaza interdite : l'appel au calme de Manuel Valls

    En savoir plus

  • Les enfants migrants ne pourront pas rester aux États-Unis, prévient Obama

    En savoir plus

  • Didier Drogba officialise son retour à Chelsea

    En savoir plus

  • La manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "J'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Cinq Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • En images : les damnés de Gaza

    En savoir plus

Afrique

Accusée par Kagame, Paris annule sa participation aux commémorations

© AFP | Paul Kagame, président du Rwanda

Vidéo par FRANCE 3

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 06/04/2014

Après les déclarations du président Paul Kagame l'accusant d'avoir participé aux massacres de 1994, la France a décidé, samedi, d'annuler sa participation aux commémorations du génocide rwandais à Kigali.

Après les déclarations du président Paul Kagame l'accusant d'avoir participé aux massacres de 1994, qui ont fait 800 000 morts en cent jours, la France a décidé d'annuler sa participation aux commémorations du vingtième anniversaire du génocide rwandais, a annoncé, samedi 6 avril, le ministère français des Affaires étrangères.

"La France est surprise par les récentes accusations portées à son encontre par le président du Rwanda" qui "sont en contradiction avec le processus de dialogue et de réconciliation engagé depuis plusieurs années entre nos deux pays", a déclaré le porte-parole du Quai d'Orsay, Romain Nadal.

"Dans ces conditions, Mme Taubira, Garde des Sceaux, ministre de la Justice, ne se rendra pas ce lundi à Kigali", a-t-il ajouté, alors qu'elle avait été choisie par le président François Hollande pour représenter la France aux cérémonies.

"La France regrette de ne pouvoir prendre part aux commémorations du 20e anniversaire du génocide, car elle tient à s'incliner devant la mémoire des victimes et à s'associer au deuil des familles et du peuple rwandais", a ajouté le porte-parole.

"Ce que le président Kagamé attend c'est une reconnaissance totale du rôle de la France."

Kagame accuse la France de "participation" au génocide

Dans une interview à paraître dimanche dans l'hebdomadaire "Jeune Afrique", le président rwandais Paul Kagame accuse une nouvelle fois la France de "participation" à l'"exécution" du génocide de 1994, qui a fait 800 000 morts, principalement tutsis.

Le président rwandais dénonce le "rôle direct de la Belgique et de la France dans la préparation politique du génocide" et "la participation de cette dernière à son exécution même". Il accuse les soldats français de l'opération militaro-humanitaire Turquoise, déployée en juin 1994 dans le sud du pays, d'avoir été non seulement "complices ", mais aussi "acteurs" des massacres.

Maintes fois démenties par Paris, ces accusations ont déjà été formulées par Kigali à plusieurs reprises, notamment en août 2008, lors de la publication du rapport de la commission d'enquête rwandaise sur le rôle supposé de la France dans le génocide. Dans une première réaction, la présidence française avait jugé, samedi, que les nouvelles déclarations de M. Kagame n'allaient "pas dans le sens de l'apaisement".

Alain Juppé, ancien ministre des Affaires étrangères à l'époque du génocide au Rwanda en 1994, a appelé samedi François Hollande "à défendre l'honneur de la France", face à ce qu'il qualifie d'''inacceptable mise en cause de la France".

Avec AFP

Première publication : 05/04/2014

  • GÉNOCIDE RWANDAIS

    Rwanda : Kagame accuse à nouveau la France de "participation" au génocide

    En savoir plus

  • GÉNOCIDE RWANDAIS

    Rwanda : Roméo et Juliette au pays des mille collines

    En savoir plus

  • COMMÉMORATION

    Génocide du Rwanda : 20 ans après, la "flamme du souvenir" libère la parole

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)