Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH 17 en Ukraine : une enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

En savoir plus

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

SUR LE NET

"Tor", nouvelle cible de la NSA

En savoir plus

  • Reprise des bombardements à Gaza, l'espoir d'une trêve s'éloigne

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • La Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

  • Boko Haram kidnappe la femme du vice-Premier ministre camerounais

    En savoir plus

Afrique

Deux prêtres italiens et une religieuse canadienne enlevés au Cameroun

© AFP

Vidéo par Natalia GALLOIS

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 05/04/2014

Deux prêtres italiens et une religieuse canadienne ont été enlevés dans la nuit de vendredi à samedi dans l'extrême-nord du Cameroun. Une famille française et un prêtre français avaient été kidnappées dans cette région en 2013 avant d'être relâchés.

Une nouvelle fois, le groupe islamiste nigérian Boko Haram est pointé du doigt. Deux prêtres italiens et une religieuse canadienne ont été enlevés dans la nuit de vendredi à samedi 5 avril par des hommes armés dans l'extrême-nord du Cameroun.

"C'est mauvais. Deux prêtres italiens et une soeur canadienne de Tchère ont été enlevés cette nuit autour de 23H45" (22H45 GMT), a déclaré à l'AFP le père Henri Djonyang, vicaire général du diocèse camerounais de Maroua-Mokolo. "Ce sont eux [Boko Haram, NDLR] qui l'ont fait", a accusé le vicaire général.

Selon lui, les religieux ont été enlevés dans leur paroisse de Tchère, située dans l'extrême-nord du Cameroun, à 800 km au nord de Yaoundé.

Organisation terroriste selon Washington

C'est déjà dans cette région qu'une famille française, les Moulin-Fournier, et le prêtre français Georges Vandenbeusch avaient été kidnappés et relâchés en 2013. Des rapts revendiqués par la secte.

Boko Haram, groupe classé organisation terroriste par les États-Unis, mène des attaques sanglantes contre les forces de sécurité et les civils depuis 2009 dans le nord du Nigeria. L'armée nigériane a lancé en mai 2013 une vaste offensive, toujours en cours, pour tenter d'écraser l'insurrection.

Des accrochages armés entre les membres de Boko Haram et les forces de sécurité camerounaises sont régulièrement signalés dans la région, où des islamistes armés, acculés par l'armée nigériane, tentent régulièrement de se replier.

Avec AFP

Première publication : 05/04/2014

  • NIGERIA

    Vague d'attaques sanglantes de Boko Haram au Nigeria

    En savoir plus

  • OTAGE

    Boko Haram déclare avoir libéré le père Georges "par compassion"

    En savoir plus

  • TERRORISME

    Boko Haram sur la liste des organisations terroristes, une fausse bonne idée ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)