Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Mali - pourparlers à Alger : peut-on croire à la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine : la Russie en guerre contre l'Europe ?

En savoir plus

FOCUS

Les géants américains du tabac à l'assaut de la cigarette électronique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Ben l'Oncle Soul toujours en plein rêve pour son deuxième album

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le trio CAB, un voyage musical entre Afrique, Brésil et Caraïbes

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Quand Manuel Valls tente de faire disparaître ses tweets

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

  • Face à l'avancée de l'EI en Irak, la peur gagne l'Iran

    En savoir plus

  • Hong Kong en rébellion contre l’emprise de Pékin

    En savoir plus

  • Cisjordanie : les États-Unis exhortent Israël à renoncer aux expropriations

    En savoir plus

  • L'ONU envoie une mission pour enquêter sur les crimes de l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Et si la France vendait la Joconde pour éponger ses dettes ?

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

  • Le Premier ministre de retour au Lesotho après un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Webdoc : "Le Grand incendie" primé à Visa pour l'image

    En savoir plus

  • Le pape organise un "match pour la paix" avec des stars du foot

    En savoir plus

  • Un immeuble s'effondre en banlieue parisienne, huit morts

    En savoir plus

  • Les troupes ukrainiennes abandonnent l'aéroport de Lougansk

    En savoir plus

  • République centrafricaine : les ravages de la haine

    En savoir plus

  • Embargo russe : les producteurs français redoutent la concurrence polonaise

    En savoir plus

  • Importante victoire de l’armée irakienne face aux jihadistes de l’EI

    En savoir plus

  • Quand des selfies volés de stars nues enflamment la Toile

    En savoir plus

Afrique

Rwanda : Kagame accuse à nouveau la France de "participation" au génocide

© AFP | Paul Kagame président du Rwanda

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 06/04/2014

Dans une interview qui paraîtra dimanche dans l’hebdomadaire "Jeune Afrique", le président rwandais Paul Kagame accuse une nouvelle fois la France de "participation" à "l’exécution" du génocide, qui a fait plus de 800 000 morts en 1994.

À la veille des cérémonies marquant le vingtième anniversaire du génocide, le président rwandais Paul Kagame pointe à nouveau la responsabilité de la France dans le massacre, qui a fait  800 000 morts en 1994, dans une interview à paraître dimanche 6 avril dans l'hebdomadaire "Jeune Afrique".
 
Le président rwandais dénonce le "rôle direct de la Belgique et de la France dans la préparation politique du génocide" et "la participation de cette dernière à son exécution même". Il accuse les soldats français de l'opération militaro-humanitaire Turquoise, déployée en juin 1994 dans le sud du pays, d'avoir été non seulement "complices ", mais aussi "acteurs" des massacres.
 
"Interrogez les rescapés du massacre de Bisesero en juin 1994 et ils vous diront ce que les soldats français de l'opération Turquoise y ont fait. Complices certes, à Bisesero comme dans toute la zone dite ‘humanitaire sûre’, mais aussi acteurs", accuse Paul Kagame. Il estime que, "vingt ans après, le seul reproche admissible"  aux yeux de la France est celui de "ne pas en avoir fait assez pour sauver des vies pendant le génocide".
 
Maintes fois démenties par Paris, ces accusations ont déjà été formulées par Kigali à plusieurs reprises, notamment en août 2008 lors de la publication du rapport de la commission d'enquête rwandaise sur le rôle supposé de la France dans le génocide.
 
En 2008, la commission d'enquête avait déjà évoqué l'affaire du village de Bisesero (ouest), où jusqu'à 50 000 Tutsis avaient trouvé refuge, accusant l'armée française "d'avoir retardé sciemment de trois jours le sauvetage de près de 2 000 survivants afin de laisser le temps aux tueurs de les achever".

Avec AFP 

Première publication : 05/04/2014

  • GÉNOCIDE RWANDAIS

    Rwanda : Roméo et Juliette au pays des mille collines

    En savoir plus

  • COMMÉMORATION

    Génocide du Rwanda : 20 ans après, la "flamme du souvenir" libère la parole

    En savoir plus

  • JUSTICE

    Génocide rwandais : des ONG réclament la mise en examen de Paul Barril

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)